Algèbre - exercitation 9, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

Algèbre - exercitation 9, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

PDF (37.0 KB)
2 pages
85Numéro de visites
Description
Mathématique - exercitation d'algèbre 9 sur la fonction numérique f. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la base des logarithmes, la continuité de f sur R.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
LimogesCjuin1979.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Limoges juin 1979 \

EXERCICE 1 3 points

Montrer que pour tout n élément deN, 3n+3−44n+2 est divisible par 11.

EXERCICE 2 5 points

On considère la fonction numérique f définie sur R par :

• pour x 6− 1

2 f (x) =

1

x2 e

1 x

• pour − 1

2 6 x < 1 f (x) =

4

e2

• pour x > 1 f (x) = 4

e2 + logx

e étant la base des logarithmes.

1. Étudier la continuité de f sur R.

Déterminer l’ensemble des réels pour lesquels f est dérivable

2. Etudier les variations de la fonction f et tracer sa courbe représentative (C )

dans un repère orthonormal (

O, −→

ı , −→

)

d’axes x′Ox et y ′Oy . (unité : 2 cm). :1.

Calculer l’aire du domaine limité par (C ), l’axe x′Ox et les droites d’équations x =−2 et x = 2. En donner une valeur approchée avec 2 décimales.

On donne :

x ex e−x e 1 x e−

1 x logx

2 7,3891 0,1353 1,6487 0,6065 0,6931

PROBLÈME 12 points

Partie A

On considère l’ensemble 0 : dl’s nornbn’s ("ompll’xI’s, un plan affine euclidien ->-> oril’nll’ P muni d’un repère orlhonormé, direct (0, i,j) el un n :el arbitraire m. :- ; ;oit l’application ’" dl’ 0 : dans 4 : qui, à tout l’ornpll’Xl’ ?, associe Il’ com-mpl(’xe ?’ ddini par ?’ ri ! i a +] l’l l’application fm dl’ l’ dans P qui, à lout point M d’a l’fixe ?, associe Il : point M’ d’affixe ?’ = rn i ? + 1 Dist’uter suivant la valeur du n :I’1 m la natun : dl’ fm. ·l’n :(·ist’r dans chaque cas ses l,ll ;mellts géomlétriques l’araetlTistiqut’s. :2. Soit la t :Oniquc (C) du plan P d’l’quation x2 + 2) 2 - 2x = 0 . Soit (< :’ ) l’irnagl’ dl’ (C) par f , rn (-tant dans el’ltt’ qUl’stion Url fI"l’llIon m m nul. DOrlnl’r l’l’qualion dl’ (C’m)’ Préciser la nature dl’ (C) el dl’ (C’m) . ’l’rac(T sur UIII’ rnt nw fïgurt· (C) el (< :’2) . Démontrer que les foyers dt, (Cm) sont les images par fm des fo) ers de (C) . :1. Soil wm le point de P invariant par fm (m réel quelconque). On pose 1T 1T -«P<- 2 2 tg <p avec Montrer que les coordonnées de w s’expriment sous la forme : . m 1 + cos 2 <p x 2 sin 2 <p Y 2 Déterminer l’ensemble des points wm quand <p varie dans l’intervalle ] - ;, i [ . Préciser la natun’. de cd ensemble. ->-> 4, On considère dans le plan P muni du fI père orthonormé (0, i, j) un point mobile N. Ses coordonnées sont données en fonction du temps t par x et y . 1+ t2 avec tE [ -1 , 1] . En utilisant les résultats de la

Terminale C A. P. M. E. P.

question précédente, préciser la trajectoire de N et la construire. Construire sur la même figure les vecteurs vitesse et accélération aux dates t = 1 et t = - 1 . Décrire le mouvement entre les dates t = - 1 et t = 1 d préciser les intervalles de temps pendant lesquels le mouvement est accéléré ou retardé.

Partie B

Eest un espace affine euclidiendedimension 3muni d’un repère orthonormé (

O, −→

ı , −→

, −→

k )

.

Le plan P de la partie A est le plan (

O, −→

ı , −→

)

.

Soit gm l’application de E dans E qui, à tout point M de E de coordonnées (x ; y ; z), associe le point M ′ de coordonnées

(

x′ ; y ′ ; z ′ )

définies par • Fm(x+ iy)=

(

x′+ iy ′ )

(Fm étant l’application de C dans C définie au début de la partie A).

• et par z ′ =mz. Dans toute cette partiem est un réel non nul.

1. Donner la définition analytique de gm .

2. Déterminer l’image par g de l’hyperbole (H) du plan de repère (

O, −→

, −→

k )

qui

a pour equation dans ce repère y2− z2 = 1.

Tracer l’hyperbole (H) et son image gm(H) chacune dans un repère conve- nable à préciser.

3. Démontrer que gm est la composée dans un ordre quelconque de l’homothé- tie de centreωm et de rapportm et d’une rotation que l’on précisera (ωm étant le point de P défini au 3. A).

Limoges 2 juin 1979

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome