Archivage , Exercices de Arts. Ecole cantonale d'art de Lausanne ECAL
roblomb
roblomb5 November 2015

Archivage , Exercices de Arts. Ecole cantonale d'art de Lausanne ECAL

PDF (945.1 KB)
5 pages
603Numéro de visites
Description
esempio di catalogazione e archiviazione
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 5
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

Archivage – techniques et présentation pragmatique Roberto Lombardi MAdp

Le travail d’archivage est à considérer la dernière étape d’une recherche dont nous pourrons définir les principales étapes qui ont caractérisé une pensé, collective ou unitaire, d’un savoir-faire.

Dans ce développement de point de vue personnel que présent les lignes suivantes, je focalise mon intérêt à un travail de « catalogue » plutôt que « archive » car, à mon avis, il est primordial pour une définition d’une étude qui n’a pas trouvé encore ses conclusions.

Focaliser le jugement sur un travail de recherche et ses manières de présentation pour une compréhension collective d’un message est une des finalités que certaines pratiques visent à conquérir. Considérant, la pratique du reportage dont nous retrouvons les caractères de dénonciation et autre fois de simple information, il intègre avec l’utilisation des images et des textes une perception explicite d’un message et la manière avec lequel son chemin a pu s’enrichir. Parmi la multitude de caractères d’étude d’une enquête, la perception d’une construction rhizomique, arborescente ou chaotique d’une conclusion, donc d’une logique, est la partie fondamentale qui trouve lieu dans mon intérêt pour la thématique de l’ « Archivage ».

Un exemple de construction logique, constitué par l’utilisation d’une structure graphique qui développe une certaine information clairement transmise, est le travail de Hans Haacke daté de 1971 et titré « Shapolsky et al. Manhattan Real Estate Holdings, A Real Time Social System, as of May 1, 1971 »

Ce travail d’enquête, ressemble 146 photographies des nouveaux bâtiments newyorkaises situés dans le quartier d’Harlem et de Lower East Side. Chaque Photographie est intégrée d’un texte dactylographié qui décrive l’emplacement et les transactions financières de chaque bâtiment et les opérations d’une entreprise immobilière dans période entre 1951 et 1971. L’histoire de ce parcours présent un personnage clé qui porte le nom de Harry Shapolsky lequel, suivi par le système judiciaire est bien protégé par ses

amitiés influentes, empêchera Haacke d’ouvrir son exposition prévu au Guggenheim dans le même période.

La méthode de Haacke est à considérer un travail où l’information et saisir dans le lecteur en manière directe et sans aucune interprétation, laissant un’ espace à la seul réflexion au sujet concerné.

Un travail parallèle avec des prétextes différents mais avec une méthode qui trouve similitudes dans sa construction, est présenté par Ed Ruscha dans son livre d’artiste titré « Every Building on the Sunset Strip ». Dans une série d’images, il raconte un passage un voiture sur une rue de ville et l’acte de regarder. Les images décrivent la vision que la personne peut capter pendent l’utilisation d’un véhicule et, grâce à un

choix de mis en page, le lecteur est porté à une lisible cohérence avec les intentions de l’artiste.

La considération pour deux travails emblématiques où l’importance pour le passage d’une information est absolue dans ses intentions, me portent à retrouver un travail de recherche que les plasticiens comme les designers entreprennent pour cueillir l’approche instinctif que les utilisateurs développent dans la société contemporaine pour favoriser leur créations et la compréhension d’ un besoin sociale.

La problématique du caractère ergonome de l’objet est un complexe point que les designers, architectes et curateurs questionnent pour la recherche d’une simplicité que la société revanche l’obtention sans évaluer leur comportements à nombreux constatation d’incapacité. Donald Norman fait de ce dernier une récolte de conception des créateurs et de libre utilisation desquelles la société s’approprie, dans son livre « The Design of Everyday Things ». Ce dernier, un exemplaire catalogue qui laisse à mon parcours d’étude, les lacunes de la pratique du design.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome