Calcul avancé - exercice 17, Exercices de Calcul avancé

Calcul avancé - exercice 17, Exercices de Calcul avancé

PDF (35.3 KB)
2 pages
97Numéro de visites
Description
Exercices de mathématique sur le calcul avancé 17. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: le Logarithme népérien, l’espérance mathématique et la variance de X.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
NiceCjuin1973*.dvi

[ Baccalauréat C Nice juin 1973 \

EXERCICE 1

Soit f la fonction de ]−1 ; +1[ dans R définie par : 

f (0) = 0

f (x) = xLog 1

|x| si x 6= 0

où Log désigne le Logarithme népérien.

1. f est-elle continue au point x = 0 ? 2. Étudier les variations de f et tracer sa représentation graphique dans un re-

père orthonormé.

Donner une équation de la tangente au point A d’abscisse 1.

3. À l’aide d’une intégration par parties, déterminer une primitive de f . En dé- duire l’aire du domaine défini par

{

0 6 x 6 1 0 6 y 6 f (x)

EXERCICE 2

Une urne contient sept boules rouges et trois boules blanches.

1. Quelle est la probabilité de tirer une boule blanche ? Une boule rouge ?

2. Une épreuve consiste à tirer successivement 4 boules avec remise dans l’urne après chaque tirage. On considère la variable aléatoire (ou aléa numérique) X qui associe à toute épreuve le nombre de boules blanches tirées.

a. Quel est l’ensemble des valeurs prises par X ?

b. Étudier la fonction de répartition de X ?

c. Calculer l’espérance mathématique et la variance de X.

N. B. : On suppose que la probabilité de tirer une boule est la même pour chaque boule.

PROBLÈME

Partie A

Dans le plan affine E2 rapporté à un repère R = (

O, −→ ,

−→ k )

, on considère les points

A(2 ; 0), B(0 ; 1), O′(1 ; −2), A′(1 ; a), B′(−1 ; −2)

a désigne un nombre réel.

1. Soit M un point de coordonnées x et y dans le repère :Il . Calculer les coor-

données α et β de M dans le repère (

O, −−→ OA ,

−−→ OB

)

en fonction de x et y .

Au point M de E2 on associe le point M ′ de E2 tel que :

−−−→ O′M′ =α

−−−→ O′A′ +β

−−−→ O′B′

Calculer les coordonnées x′ et y ′ de M ′ dans le repèreR en fonction de x et y .

Le baccalauréat de 1973 A. P. M. E. P.

Montrer que l’application F de E2 dans E2 définie par M ′ = F (M) est une ap- plication affine. Quelle est, dans la base

(−→ ,

−→ k )

, la matrice de l’application

linéaire associé à F ?

Comment choisir a pour que F soit bijective ? Quelle est l’image de E2 par F dans le cas où F n’est pas bijective ?

2. On suppose E2 euclidien orienté et le repère (

O, −→ ,

−→ k )

orthonormédirect. On

appelle affixe d’un point M de E2 de coordonnées x et y le nombre complexe z = x + iy . Déterminer a pour que F soit une similitude directe. Calculer dans ce cas l’affixe de F (M) en fonction de celle de M . Déterminer le centre, le rapport et l’angle de cette similitude.

Partie B

Soit le plan euclidien orienté E2 muni du repère orthonormé directR = (

O, −→ ,

−→ k )

.

On considère l’application g de C dans C définie par :

z ′ = g (z)= 2iz +1−2i.

On note T l’application de E2 dans E2 qui, au point M d’affixe z, associe le point M

d’affixe z ′ = g (z).

1. Calculer les coordonnées de T (M) en fonction des coordonnées de M dans le repère R.

Montrer que T est bijective et exprimer les coordonnées de M en fonction de celles de T (M).

Montrer que T admet un seul point fixe H . Quel est le transformé O′ de O par T ?

2. Donner, dans le repère R, une équation de l’ellipse (E ) de centre O, d’excen-

tricité e = p 5

3 et telle que H soit un sommet de son axe focal.

Montrer que l’image (

E ′) de (E ) par T est une ellipse dont on précisera les

foyers et l’excentricité.

3. On considère la symétrie orthogonale S par rapport à la droite OO′. Calculer les coordonnées de S(M) en fonction de celles de M dans le repère R.

Calculer l’affixe de S(M) en fonction du conjugué de l’affixe de M .

On pose T ′ = S T . Calculer l’affixe de T ′(M) en fonction du conjugué de l’affixe de M . Montrer que T ′ est une similitude indirecte dont on déterminera le centre et le rapport.

N. B. : Les parties A et B du problème sont indépendantes.

Nice 2 juin 1973

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome