Chimie - exercices sur le conservateur alimentaire - correction, Exercices de Chimie Organique
Renee88
Renee8824 April 2014

Chimie - exercices sur le conservateur alimentaire - correction, Exercices de Chimie Organique

PDF (380.9 KB)
2 pages
717Numéro de visites
Description
Chimie - exercices sur le conservateur alimentaire - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Composition d'une solution saturée d'acide benzoïque, Titrage des solutions saturées d'acide benzoïque, Va...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
EXERCICE III

EXERCICE III. UN CONSERVATEUR ALIMENTAIRE (4 points)

Nouvelle Calédonie 03/2008 session rattrapage bac 2007 Correction 1. Composition d'une solution saturée d'acide benzoïque

1.1. C6H5CO2H(aq) + H2O( ) = C6H5CO 2  (aq) + H3O+

1.2. À 24°C, on peut dissoudre au maximum m = 3,26 g d'acide benzoïque par litre de solution.

c = n

V or n =

m

M donc c =

m

M V.

c = 3 26

122

, = 2,6710–2 mol.L–1 concentration molaire apportée c dans un litre de solution saturée d'acide

benzoïque à 24°C.

La solubilité est égale à cette concentration, donc s = 2,6710–2 mol.L–1. 1.3. Déterminons la quantité de matière n0 d’acide benzoïque présente dans V0 = 20,0 mL de solution saturée.

s = 0

0

n

V donc n0 = s.V0

Si la transformation entre l’acide benzoïque et l’eau est totale, alors l’acide est totalement consommé donc n0 – xmax = 0. xmax = s.V0

xmax = 2,6710–2 20,010–3 = 5,3410–4 mol1.4. [H3O]éq = 10–pH = xéq/V0 donc xéq = 10–pH.V0

xéq = 10–2,920,010–3 = 2,510–5 mol

équation chimique C6H5CO2H(aq) + H2O( ) = C6H5CO 2  (aq) + H3O+

État du système

Avancement (mol)

Quantités de matière (mol)

État initial x = 0 n0 = s.V0

= 5,3410–4 excès 0 0

En cours de transformation

x n0 – x excès x x

État final si transfo. totale

xmax n0 – xmax = 0 excès xmax xmax

État finalxéq n0 – xéq excès xéq = 10–pH.V0

= 2,510–5

xéq = 10–pH.V0

= 2,510–5

 = éqx

xmax =

pH

0

0

10 V

s V

.

.

=

pH10

s

 =

2 9

2

10

2 67 10

,

,

 = 4,710–2 = 4,7 %

 < 100 % donc la transformation n’est pas totale, elle est très limitée. 1.5. (b) dans une solution saturée d'acide benzoïque à l'équilibre, la concentration en acide benzoïque dans la solution à l'équilibre est sensiblement égale à la concentration apportée en acide benzoïque. D’après la conservation de la matière c = [C6H5CO2H(aq)]initiale = [C6H5CO2H(aq)]éq + [C6H5CO2–(aq)]éq

On a c = s = 0

0

n

V =

0

x

V max et [C6H5CO2–(aq)]éq =

éq

0

x

V

ainsi  = 6 5 0 6 5éq éq

0

C H COO aq V C H COO aq

c V c

( ) . ( )

.

        

[C6H5CO2–(aq)]éq = .c

Reprenons la conservation de la matière : c = [C6H5CO2H(aq)]éq + .c

[C6H5CO2H(aq)]éq = c – .c = c (1 – )

[C6H5CO2H(aq)]éq = 95,3%  c La proposition (b) est juste, dans l’état final 95,3 % des molécules d’acide introduites demeurent sous cette forme.

2. Titrage des solutions saturées d'acide benzoïque

2.1. C6H5CO2H(aq) + HO–(aq) = C6H5CO2–(aq) + H2O( ) 2.2. À l’équivalence, il y a changement de réactif limitant. 2.3. Méthode des tangentes : VbE = 10,8 mL 2.4. à l’équivalence nacide dissous = nHO- versée c.Vp = cb.VbE

c = b bE

p

c V

V

.

c =

25 0 10 10 8

20 0

, ,

,

  = 2,710–2 mol.L–1

Donc la solubilité vaut s = 2,710–2 mol.L–1 .

2.5. s = n

V et n =

m

M donc s =

m

M V.

m = s.M.V

m = 2,710–2 122 0,100 m = 0,33 g d’ d'acide benzoïque que l'on peut dissoudre dans 100 mL de solution à 24°C. Initialement une masse de 0,55 g d'acide benzoïque avait été introduite dans 100 mL d’eau distillée. Seule une masse de 0,33 g a été dissoute, il reste 0,55 – 0,33 = 0,22 g d’acide benzoïque sous forme solide dans la solution. La solution est saturée. 3. Variation de la solubilité de l'acide benzoïque dans l'eau en fonction de la température 3.1. (1) s = a . T + b : la courbe aurait l’allure d’une droite donc proposition fausse. (2) s = b . e–a.T : Si T augmentait alors s diminuerait, or l’énoncé indique que dans ce cas s augmente.

(3) s = b . e a

T

Si T augmentait alors s augmenterait, ce qui est en accord avec la courbe.

(4) s = a

T +b : Si T augmentait alors s diminuerait, or l’énoncé indique que dans ce cas s augmente.

L’équation (3) est la seule qui puisse modéliser la courbe.

3.2.  = 80°C donc T = 273 + 80 = 353 K.

Graphiquement, on détermine s = 13,7 10–2 = 1,3710–1 mol.L–1

VbE

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome