Chimie – travaux pratiques sur la durée de fonctionnement d’une pile cuivre – aluminium, Exercices de Biochimie et Instrumentation
Melissa_s
Melissa_s24 April 2014

Chimie – travaux pratiques sur la durée de fonctionnement d’une pile cuivre – aluminium, Exercices de Biochimie et Instrumentation

PDF (137.2 KB)
2 pages
541Numéro de visites
Description
Chimie – travaux pratiques sur la durée de fonctionnement d’une pile cuivre – aluminium. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Schéma de la pile, Polarité de la pile, calcul effectué avec la valeur non arrondi...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
EXERCICE II- DUREE DE FONCTIONNEMENT D’UNE PILE CUIVRE – ALUMINIUM (2,5 points)

BAC 2004 Antilles EXERCICE II- (2,5 points) Calculatrice autorisée

DURÉE DE FONCTIONNEMENT D’UNE PILE CUIVRE – ALUMINIUM

Une pile est composée de deux demi-piles reliées par un pont salin (papier filtre imbibé d’une solution de

chlorure de potassium). La première demi-pile est constituée d’une lame d’aluminium de masse m1 = 1,0 g

qui plonge dans 50 mL de solution de sulfate d’aluminium (2Al3+(aq) + 3SO42-(aq)) de concentration en ion

aluminium [Al3+(aq)] = 5,0.10-1 mol.L-1. La seconde est constituée d’une lame de cuivre de masse

m2 = 8,9 g qui plonge dans 50 mL de solution de sulfate de cuivre (Cu2+(aq) + SO42-(aq)) de concentration

[Cu2+(aq)] = 5,0.10-1 mol.L-1.

On associe à cette pile un ampèremètre et une résistance en série.

1. Réaliser le schéma annoté de la pile.

2. L’ampèremètre indique que le courant circule de la plaque de cuivre vers la plaque d’aluminium à l’extérieur de la pile. Préciser, en le justifiant, la polarité de la pile. Compléter votre schéma en

indiquant cette polarité.

3. L’équation d’oxydoréduction de fonctionnement de la pile est :

3 Cu2+(aq) + 2Al(s) = 3 Cu(s) + 2 Al3+(aq) (1)

Écrire les équations des réactions se produisant à chaque électrode.

4. La constante d’équilibre associée à l’équation (1) est K = 10200. 4.1. Déterminer le quotient initial de réaction du système ainsi constitué.

4.2. Le sens d’évolution du système étudié est-il cohérent ?

5. Étude de la pile en fonctionnement.

5.1. Déterminer les quantités de matière initiales en moles des réactifs de l’équation chimique (1). Compléter le tableau descriptif de l’évolution du système (voir annexe 3 à rendre avec la

copie). En déduire la valeur de l’avancement maximal.

5.2. Calculer la quantité maximale d’électricité que peut débiter cette pile.

Données : F = 9,6.104 C.mol-1 ; M(Al) = 27,0 g.mol–1 ; M(Cu) = 63,5 g.mol–1

Couples redox : Cu2+(aq) / Cu(s) Al3+(aq) / Al(s)

ANNEXE 3

Tableau descriptif du système :

Équation 3 Cu2+(aq) + 2 Al(s) = 3 Cu(s) + 2 Al3+(aq)

État du système Avancement

(mol) Quantités de matière (mol)

État initial 0 14.10–2 2,5.10–2

En cours de

transformation x

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome