Correction - exercices – algèbre – 11, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique
Eusebe_S
Eusebe_S11 April 2014

Correction - exercices – algèbre – 11, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

PDF (47.3 KB)
4 pages
134Numéro de visites
Description
Correction des exercices d'algèbre – 11. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: les milieux respectifs des segments, la fonction f, les variations de la fonction g.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 4
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
NlleCaledonieSnov.2004.dvi

[ Baccalauréat S Nouvelle–Calédonie \ novembre 2004

L’utilisation de la calculatrice est autorisée.

EXERCICE 1 5 points

Commun à tous les candidats

Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct (

O, −→ u ,

−→ v

)

, on consi-

dère l’application f du plan dans lui-même qui, à tout point M d’affixe z, associe le point M ′ d’affixe z ′ telle que :

z ′ = z2−4z.

1. Soient A et B les points d’affixes zA = 1− i et zB = 3+ i.

a. Calculer les affixes des points A′ et B′ images des points A et B par f .

b. On suppose que deux points ont la même image par f . Démontrer qu’ils sont confondus ou que l’un est l’image de l’autre par une symétrie cen- trale que l’on précisera.

2. Soit I le point d’affixe −3.

a. Démontrer que OMIM ′ est un parallélogramme si et seulement si

z2−3z+3= 0.

b. Résoudre l’équation z2−3z+3= 0.

3. a. Exprimer (

z ′+4 )

en fonction de (z − 2). En déduire une relation entre ∣

z ′+4 ∣

∣ et |z−2| puis entre arg (

z ′+4 )

et arg(z−2).

b. On considère les points J et K d’affixes respectives zJ = 2 et zK =−4.

Démontrer que tous les points M du cercle (C ) de centre J et de rayon 2 ont leur imageM ′ sur un même cercle que l’on déterminera.

c. Soit E le point d’affixe zE =−4−3i.

Donner la forme trigonométrique de (zE+4) et à l’aide du 3. a. démontrer qu’il existe deux points dont l’image par f est le point E.

Préciser sous forme algébrique l’affixe de ces deux points.

EXERCICE 2 5 points

Commun à tous les candidats

Cet exercice est un questionnaire à choix multiples (Q.C.M.)

Les réponses à cet exercice sont à inscrire sur la feuille jointe en annexe. Toute ré- ponse ambiguë sera considérée comme une absence de réponse. Pour chacune des cinq questions une ou plusieurs réponses sont exactes. Le can-

didat doit inscrire V (vrai) ou F (faux ) dans la case correspondante.

Aucune justification n’est demandée. Pour chaque question, 3 réponses correctes rapportent 1 point et 2 réponses correctes rapportent 12 point.

A B

C D

E

F G H

Soit ABCDEFGH un cube de côté 1. On choisit le repère orthonormal (

A ; −−→ AB ,

−−→ AD ,

−→ AE

)

On appelle I et J les milieux respectifs des segments [EF] et [ FG]. L est le barycentre de {(A, 1) ; (B, 3)}. Soit (π) le plan d’équation 4x−4y +3z−3 = 0.

Baccalauréat S A. P. M. E. P.

1. Les coordonnées de L sont :

a.

(

1

4 ; 0 ; 0

)

b.

(

3

4 ; 0 ; 0

)

c.

(

2

3 ; 0 ; 0

)

2. Le plan (π) est le plan

a. (GLE) b. (LEJ) c. (GFA)

3. Le plan parallèle au plan (π) passant par I coupe la droite (FB) en M de coor- données

a.

(

1 ; 0 ; 1

4

)

b.

(

1 ; 0 ; 1

5

)

c.

(

1 ; 0 ; 1

3

)

4. a. Les droites (EL) et (FB) sont sécantes en un point N qui est le symétrique deM par rapport à B.

b. Les droites (EL) et (IM) sont parallèles.

c. Les droites (EL) et (IM) sont sécantes.

5. Le volume du tétraèdre FIJM est :

a. 1

36 b.

1

48 c.

1

24

EXERCICE 3 5 points

Commun à tous les candidats

On considère la fonction f définie sur R par

f (x)= x

ex x .

On note (C ) sa courbe représentative dans le plan rapporté au repère orthogonal (

O, −→ ı ,

−→

)

, l’unité graphique est 2 cm sur l’axe des abscisses et 5 cm sur l’axe des

ordonnées.

Partie A

Soit g la fonction définie sur R par g (x)= ex x−1.

1. Étudier les variations de la fonction g sur R. En déduire le signe de g .

2. Justifier que pour tout x, (ex x) est strictement positif.

Partie B

1. a. Calculer les limites de la fonction f en +∞ et en −∞.

b. Interpréter graphiquement les résultats précédents.

2. a. Calculer f ′(x), f ′ désignant la fonction dérivée de f .

b. Étudier le sens de variations de f puis dresser son tableau de variations.

3. a. Déterminer une équation de la tangente (T) à la courbe (C ) au point d’abscisse 0.

b. À l’aide de la partie A, étudier la position de la courbe (C ) par rapport à la droite (T).

4. Tracer la droite (T) les asymptotes et la courbe (C ).

EXERCICE 3 5 points

Exercice de spécialité

Dans cet exercice, a et b désignent des entiers strictement positifs.

1. a. Démontrer que s’il existe deux entiers relatifs u et v tels que au+bv = 1 alors les nombres a et b sont premiers entre eux.

Nouvelle–Calédonie 2 novembre 2004

Baccalauréat S A. P. M. E. P.

b. En déduire que si (a2+abb2)2 = 1, alors a et b sont premiers entre eux.

2. On se propose de déterminer les couples d’entiers strictement positifs (a ; b) tels que

(

a2+abb2 )2

= 1. Un tel couple sera appelé solution.

a. Déterminer a lorsque a = b.

b. Vérifier que (1 ; 1), (2 ; 3) et (5 ; 8) sont trois solutions particulières.

c. Montrer que si (a ; b) est solution et si a < b , alors a2−b2 < 0.

3. a. Montrer que si (x ; y) est une solution différente de (1 ; 1) alors (y x ; x) et (y ; y + x) sont aussi des solutions.

b. Déduire de 2. b. trois nouvelles solutions.

4. On considère la suite de nombres entiers strictement positifs (an )n définie par a0 = a1 = 1 et pour tout entier n,n > 0, an+2 = an+1+an .

Démontrer que pour tout entier n> 0, (an ; an+1) est solution.

En déduire que les nombres an et an+1 sont premiers entre eux.

EXERCICE 4 5 points

Pour les candidats n’ayant pas suivi l’enseignement de spécialité

On considère les deux suites (un) et (vn) définies, pour tout entier naturel n, par :

{

u0 = 3

un+1 = un + vn

2

{

v0 = 4

vn+1 = un+1+ vn

2

1. Calculer u1, v1, u2 et v2.

2. Soit la suite (wn) définie pour tout entier naturel n par : wn = vn un .

a. Montrer que la suite (wn) est une suite géométrique de raison 1

4 .

b. Exprimer wn en fonction de n et préciser la limite de la suite (wn).

3. Après avoir étudié le sens de variation de suites (un ) et (vn), démontrer que ces deux suites sont adjacentes. Que peut-on en déduire ?

4. On considère à présent la suite (tn) définie, pour tout entier naturel n, par

tn = un +2vn

3 .

a. Démontrer que la suite (tn) est constante.

b. En déduire la limite des suites (un ) et (vn).

EXERCICE 4 5 points

Pour les candidats ayant suivi l’enseignement de spécialité

Dans cet exercice, a et b désignent des entiers strictement positifs.

1. a. Démontrer que s’il existe deux entiers relatifs u et v tels que

au+bv = 1

alors les nombres a et b sont premiers entre eux.

b. En déduire que si (

a2+abb2 )2

= 1 , alors a et b sont premiers entre eux.

2. On se propose de déterminer les couples d’entiers strictement positifs (a ; b)

tels que (

a2+abb2 )2

= 1. Un tel couple sera appelé solution.

a. Déterminer a lorsque a = b.

b. Vérifier que (1 ; 1), (2 ; 3) et (5 ; 8) sont trois solutions particulières.

c. Montrer que si (a ; b) est solution et si a 6= b , alors a2−b2 < 0.

Nouvelle–Calédonie 3 novembre 2004

Baccalauréat S A. P. M. E. P.

3. a. Montrer que si (x ; y) est une solution différente de (1 ; 1) alors (y x ; x) et (y ; y + x) sont aussi des solutions.

b. Déduire de 2. b. trois nouvelles solutions

4. On considère la suite de nombres entiers strictement positifs (an)n∈N définie par a0 = a1 = 1 et pour tout entier n, n> 0, an+2 = an+1+an .

Démontrer que pour tout entier n> 0, (an ; an+1) est solution.

En déduire que les nombres an et an+1 sont premiers entre eux.

Nouvelle–Calédonie 4 novembre 2004

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome