Exercices  - biochimie -  bizarre,bizarre - correction, Exercices de Biochimie
Melissa_s
Melissa_s28 April 2014

Exercices - biochimie - bizarre,bizarre - correction, Exercices de Biochimie

PDF (209.0 KB)
1 page
357Numéro de visites
Description
Exercices de biochimie à propos de "bizarre,bizarre" - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Quand la cendre et le suif s'emmêlent…, Principe de fonctionnement d'un tube fluorescent.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
BAC NATIONAL 2004 EXERCICE III

BAC NATIONAL 2004 EXERCICE III. BIZARRE,BIZARRE… (5,5pts) Calculatrice autorisée 1. Quand la cendre et le suif s'emmêlent… Correction 1.1. KOH(s) = K+(aq) + HO–

(aq)

1.2.1. Le tristéarate de glycéryle appartient à la famille des esters. (précisément des triesters)

On entoure les trois groupes esters.

1.2.2. L'alcool utilisé est du glycérol dont le nom officiel est du propan-1,2,3-triol.

L'acide carboxylique utilisé a pour formule C17H35COOH.

Cette réaction est appelée estérification.

1.3.1.

suif + cendre = glycérol + ion stéarate

1.3.2. La partie hydrophile de l'ion est entourée ci-dessus.

Le terme hydrophile signifie que cette partie a une affinité importante pour l'eau. Elle peut se dissoudre

dans l'eau.

2. Principe de fonctionnement d'un tube fluorescent

2.1. Le gaz contenu dans les tubes 1 et 2 est du mercure.

Les spectres contiennent les mêmes raies caractéristiques que celles de la lampe à vapeur de mercure.

De plus, les spectres ne contiennent pas la raie caractéristique du sodium (à un peu moins de 600 nm )

2.2.1. Le niveau le plus bas est appelé niveau fondamental.

2.2.2. L'atome de mercure passe dans un état excité.

2.2.3.a. L'atome de mercure émet un photon de manière à perdre de l'énergie.

2.2.3.b. 10 ?

E1 – E0 = h. 

c donc  = h .

)( 01 EE

c

 avec E en eV et  en m

 = h . 19

01 10.60,1)(  EE

c avec E en J et  en m

 = 6,63.10–34  19

8

10.60,1)44,1054,5(

10.00,3 

 = 254 nm

2.2.3.c. Le spectre visible possède des longueurs d'ondes comprises entre 400 et 800nm.

La longueur d'onde 10 correspond à un rayonnement situé dans le domaine U.V.

2.3.1. La vapeur de mercure contenue dans le tube émet un rayonnement compris entre 200 et 300nm. Ce

rayonnement est bien adapté pour que la poudre produise de la lumière visible.

2.3.2. Les poudres permettent d'obtenir une lumière dont le spectre est continu.

2.3.3. On constate que l'intensité relative des différentes radiations n'est pas la même selon la nature de la

poudre. Et donc la couleur de la lumière émise ne sera pas la même.

CH2  O  C C17H35

CH  O  C – C17H35

CH2  O  C – C17H35

O

O

O

CH2  O  C C17H35

CH  O  C – C17H35

CH2  O  C – C17H35

O

O

O + 3 HO–

=

CH2  OH

CH  OH

CH2  OH

+ 3 C17H35– C O

O–

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome