Exercices de mathématique de l'ingénieur - correction, Exercices de Logique mathématique
Christophe
Christophe3 March 2014

Exercices de mathématique de l'ingénieur - correction, Exercices de Logique mathématique

PDF (77.0 KB)
3 pages
283Numéro de visites
Description
Exercices de mathématique de l'ingénieur - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Exercice 1, Exercice 2, Exercice 3.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document

ENSEIRB 1ère année Département Electronique

Corrigé de l’épreuve de mathématiques du 23 janvier 2007

Exercice 1

1.

fa  fb = u(t) Z t 0 fa(t� t0)fb(t0)dt0 = u(t)

Z t 0 (t� t0)at0bdt0

= ta+b+1 u(t)

Z t 0

 1� t

0

t

a  t0 t

b d

 t0

t

 = B(a+ 1; b+ 1) ta+b+1 u(t)

2.

L (fa  fb) = Fa(p)Fb(p) = �(a+ 1)

pa+1 �(b+ 1)

pb+1 =

�(a+ 1)�(b+ 1)

�(a+ b+ 2)

�(a+ b+ 2)

pa+b+2

) fa  fb = �(a+ 1)�(b+ 1)

�(a+ b+ 2) ta+b+1 u(t)

.On en déduit

B(a+ 1; b+ 1) = �(a+ 1)�(b+ 1)

�(a+ b+ 2) ) B(x; y) = �(x)�(y)

�(x+ y) (x; y) 2 R2

Exercice 2

1. On prend la transformée de Laplace de l’équation! Y (p) = e�pX(p)� e�pY (p)) Y (p) =

X(p) e�p

1 + e�p ; d’où H(p) =

e�p

1 + e�p

2. Si x(t) = u(t)! X(p) = 1p :

Y (p) = 1

p

e�p

1 + e�p =

1

p

1X n=0

(�1)ne�(n+1)p

y(t) =

1X n=0

(�1)nu [t� (n+ 1) ] = u (t� )� u (t� 2) + u (t� 3) +   

Le graphe : train de créneaux unité entre ( ; 2); (3 ; 4);   

3. On entre maintenant dans le même système un signal échantillonné de pas 0 : xn = x(n0) et on a en sortie yn = y(n0) ;on suppose de plus que  = n00 de sorte que l’équation du système devienne

yn = xn�n0 � yn�n0 pour n  n0 > 0 yn = 0 pour n < n0

1

(a) En prenant la transformée en Z de l’équation! Y (z) = z�n0X(z)�z�n0Y (z)) Y (z) =

X(z) z�n0

1 + z�n0 ; d’où H(z) =

z�n0

1 + z�n0

(b) La réponse à l’échelon unité échantilloné : un = 1 pour n  0;

X(z) = z

z � 1 jzj > 1) Y (z) = z

z � 1 z�n0

1 + z�n0 jzj > 1

i. n0 = 1 ) Y (z) = z

z � 1 1

z + 1 = 12

 1

z � 1 + 1

z + 1

 = 12

1

z

1

1� 1z +

1

z

1

1 + 1z

! comme jzj > 1

Y (z) = 1

2

1X n=0

1

zn+1 [1 + (�1)n] 

1X n=0

yn zn

) y2k = 0 ; y2k+1 = 1 k  0

ii. n0 = 2) Y (z) = z

z � 1 1

z2 + 1 = 12

 1

z � 1 � z � 1 z2 + 1

 = 12

1

z

1

1� 1z � 1

z

1� 1z 1 + 1

z2

! comme jzj > 1

Y (z) = 1

2

1X n=0

1

zn+1 � 1

2

 1� 1

z

 1X n=0

(�1)n z2n+1

= 1

2

1X n=0

1

zn+1 � (�1)

n

z2n+1 +

(�1)n z2n+2

= 1

2

1X n=0

1� (�1)n z2n+1

+ 1 + (�1)n z2n+2

= 1

z2 +

1

z3 +

1

z6 +

1

z7 +   

) y0 = y1 = 0 ; y2 = y3 = 1 ; y4 = y5 = 0 ; y6 = y7 = 1 ;   

iii. autre solution, valable pour n0 quelconque : Y (z) = z

z � 1 z�n0

1 + z�n0 =

z

z � 1 X1

k=0

(�1)k

z(k+1)n0 )

yn = X1

k=0 (�1)kun�(k+1)n0

Exercice 3 Soit g la fonction 2-périodique dé…nie par g(t) = �12 t

2 + t� 13 2

1. cn = 12 R 2 0

� �12 t

2 + t� 13 2  e�intdt On intègre une première fois par parties en posant

u = �12 t 2 + t� 13

2 et v0 = e�int

2cn =

 �1 2 t2 + t� 1

3 2  e�int

�in

2 0

+ 1

in

Z 2 0

(�t+ ) e�intdt

= 1

in (�t+ ) e

�int

�in

2 0

� 1 (in)2

Z 2 0

e�intdt = �2 n2

) cn = � 1

n2 n 6= 0 ; pour n = 0 on trouve c0 = 0:

2. g0(t) = �t +  pour t 2 (0; 2) cn = 12 R 2 0 (�t+ ) e

�intdt = � i n

n 6= 0 ; c0 = 0. On a donc

g(t) = � X n6=0

eint

n2 et g0(t) = �i

X n6=0

eint

n =

24�X n6=0

eint

n2

350

2

3. g0 a des discontinuités de saut +2 pour t multiple de 2 ; au sens des distributions g00 vaut -1 presque partout + 2 à chaque discontinuité : g00(t) = �1+2

P n2Z (t�2n) = �1+2qq

4. Ecrivons

g00 = SF (g 00) = S0F (g

0) =

24�iX n6=0

eint

n

350 =X n6=0

eint = �1 + X n2Z

eint

On en déduit que qq = 12 X

n2Z eint:

3

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome