Exercices de mathématiques et de géométrie affine, Exercices de Logique mathématique
Caroline_lez
Caroline_lez28 January 2014

Exercices de mathématiques et de géométrie affine, Exercices de Logique mathématique

PDF (46.9 KB)
1 page
807Numéro de visites
Description
Exercices de mathématiques et de géométrie affine. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: applications affines et groupe affine, démonstrations.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document

Licence de Mathématiques, Géométrie Affine

TD 3 : espaces affines et sous-espaces

1 Soit v = (1,0,1) et w = (1,1,1) deux vecteurs de R3. a. Quelle est la dimension du plus petit sous-espace affine qui contient v et w ? b. Montrer que le plus petit sous-espace vectoriel qui contient v et w est un plan F . c. Trouver une forme linéaire L tel que kerL = F. d. Donner un équation cartésienne du sous-espace affine qui passe par u = (0,2,1) et qui est dirigé par F.

2 Soit E un espace affine dirigé par E, E1 et F des sous-espaces affines dirigés par E1 et F. Trouver une condition nécessaire et suffisante pour qu’il existe un sous-espace affine E2 qui contienne E1 et qui soit parallèle à F .

3 Soit E un espace vectoriel et F un sous-espace affine de E de direction F. Montrer que dimVectF ≤ dimF +1 et que dans le cas de la dimension finie il y a inégalité stricte si et seulement si F = F .

4 Soit E un espace affine dirigé par E et F un sous-ensemble de E . On pose F = {−→xy : x,y ∈ F }. a. Montrer que si F est un sous-espace affine de E alors F est un sous-espace vectoriel de E. b. On considère la droite affine E = R et le sous-ensemble F =]0,+∞[. Que vaut F dans ce cas ? Que conclure ?

5 Soit E un espace vectoriel, E1,E2,E3 des sous-espaces vectoriels. On suppose que E = E1 ⊕E2 = E1 ⊕E3. a. Montrer que par tout point de E2 passe un unique sous-espace affine E ′x parallèle à E1. b. Montrer que si E ′ est un sous-espace affine parallèle à E1 alors E ′∩E2 et E ′∩E3 sont des single- tons. c. Montrer que l’application qui à x E2 associe l’unique point d’intersection de E ′x et E3 est un isomorphisme d’espaces vectoriels.

6 Soit E un espace affine dirigé par E. On suppose que E n’est pas réduit à un point. On note E E

l’espace vectoriel des applications de E dans E. Si x ∈ E on note fx l’élément de EE qui à y ∈ E associe −→xy. On définit ainsi une application f de E dans EE . a. Montrer que l’application c qui à v E associe l’application cv : E → E constante égale à v est une application linéaire injective de E dans EE . b. Montrer que l’application f est une injection de E dans EE . c. Montrer que fx fy = −→xy. d. Montrer que f (E) est un sous-espace affine de EE dirigé par c(E). e. Décrire les éléments de l’espace vectoriel Vect f (E) et montrer que f (E) est un hyperplan affine de Vect f (E).

docsity.com

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome