Exercices de physique des dispositifs 9, Exercices de Physique des dispositifs à impulsions
Eleonore_sa
Eleonore_sa5 May 2014

Exercices de physique des dispositifs 9, Exercices de Physique des dispositifs à impulsions

PDF (201.6 KB)
3 pages
237Numéro de visites
Description
Exercices de physique des dispositifs sur le mouvement d’un palet. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Propulsion du palet, Montée du palet dans la gouttière, Chute du palet sans vitesse initiale.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
MOUVEMENT D’UN PALET

2005 Pondichéry EXERCICE II. MOUVEMENT D’UN PALET (5,5 points)

Les trois parties du problème sont indépendantes.

Les figures 1, 2 et 4 ne sont pas à l’échelle. La figure 3 est à l’échelle 1.

Intensité du champ de pesanteur au niveau du sol : g = 9,80 m.s-2.

Un palet en acier de masse m = 50,0 g peut se déplacer sur une gouttière inclinée d’un angle

 = 28,0° avec l’horizontale. En D, le palet passe avec une vitesse DV acquise à l’aide d’un propulseur à

ressort. En F, la gouttière est ouverte et le palet peut en sortir librement. Il tombe ensuite dans une

éprouvette contenant de la glycérine.

On peut considérer les frottements comme négligeables dans les parties 1 et 2, lorsque le palet

glisse dans la gouttière.

Partie 1 : propulsion du palet

Dans le bas de la gouttière se trouve un dispositif de propulsion constitué d’une tige munie de

deux butées B et B’ servant d’axe à un ressort. Le dispositif a une masse négligeable devant celle du palet.

Le ressort a une longueur à vide l0.

L’extrémité E du ressort est maintenue fixe, l’autre est libre et reste en contact avec le palet par

l’intermédiaire de la butée B’ tant que le ressort est comprimé.

La position du centre d’inertie G du palet est repérée sur un axe x’x de même direction que la

ligne de plus grande pente de la gouttière et orienté vers le haut (voir figure 2).

G

O

D

x E

B

B'

Figure 2: vue agrandie du lanceur

y

x'

B ' E

B D 

G

F

Figure 1: Le dispositif

Un manipulateur tire sur la tige et comprime ainsi le ressort jusqu’à ce que le centre d’inertie du

palet se trouve au point O. En lâchant la tige, il libère le dispositif qui propulse le palet.

Lorsque le centre d’inertie du palet arrive en D, la butée B bloque le mouvement du ressort qui

retrouve dans cette position sa longueur à vide et libère le palet

On filme le mouvement du palet puis on exploite la vidéo avec un logiciel adapté.

La figure 3 suivante, présente la position qu’occupe le centre d’inertie G du palet à intervalles de

temps réguliers  = 20,0 ms (points G0 à G5) A t = 0, le centre d’inertie du palet est au point O ou G0 .

1.1. - En exploitant numériquement la figure 3, déterminer les vitesses VG2 et VG4 du palet aux points

G2 et G4.

1.2. - Exprimer le vecteur accélération 3Ga du palet au passage du point G3 en fonction des vitesses

4GV et 2GV et de l’intervalle de temps .

En déduire la valeur de cette accélération aG3.

1.3. - Faire l’inventaire des forces qui s’appliquent au palet et les représenter sur un schéma.

1.4. - En projetant la seconde loi de Newton appliquée au palet sur l’axe x'x, exprimer la valeur de la

force de rappel F du ressort en fonction de m, g, aG , .

1.5.A partir du résultat de 1.2. et des mesures, calculer la valeur de F au point G3.

Partie 2 : Montée du palet dans la gouttière.

Le palet n’est plus sous l’action du propulseur et il quitte le point D avec une vitesse VD = 2,00 m.s-1 puis

il glisse jusqu’au point F où il s’arrête.

Dans cette partie du mouvement, on prendra la position du centre d’inertie du palet en D comme origine

des altitudes (zD = 0) et comme niveau de référence de l’énergie potentielle de pesanteur : EPP(D) = 0.

2.1. - Faire l’inventaire des forces qui s’appliquent au palet sur le trajet DF et les représenter sur un

schéma.

2.2. - Donner l’expression au point D de l’énergie mécanique EM(D) du palet en translation dans le

champ de pesanteur.

2.3. - Donner l’expression de l’énergie mécanique EM(F) du palet au point F, en fonction de m, g,  et

de la distance DF.

2.4. - Montrer que sur le trajet DF, l’énergie mécanique du palet en translation dans le champ de

pesanteur se conserve. En déduire la valeur de la distance DF.

Partie 3 : Chute du palet sans vitesse initiale.

En F, le palet poursuit son mouvement en réalisant une chute verticale (sans vitesse initiale) dans

une éprouvette contenant de la glycérine (voir figure 4 page suivante). On admettra que dans ce cas, le

palet est soumis à une force de frottement fluide, modélisée par un vecteur f de même direction que le

vecteur vitesse V

mais de sens opposé et de valeur f = k.V, k étant une constante positive.

G0 G1 G2 G3 G4 G5

O x' D x

Figure 3: position du centre d'inertie du palet (échelle 1)

3.1. - Faire l’inventaire des forces qui s’appliquent sur le palet pendant sa chute dans la glycérine

et les représenter sur un schéma.

3.2. - En appliquant la seconde loi de Newton, montrer que le mouvement du centre d’inertie du

palet obéit à une équation différentielle du type BVA dt

dV  . Donner les expressions littérales de

A et B en fonction des données du texte, de la masse volumique  de la glycérine et du volume V0l

du palet

3.3. - En utilisant le graphe V = f(t) suivant, calculer numériquement les valeurs de A et B en justifiant

votre démarche.

F

Figure 4:

z '

O

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome