Exercices de sciences mathématiques 3, Exercices de Méthodes Mathématiques

Exercices de sciences mathématiques 3, Exercices de Méthodes Mathématiques

PDF (29.6 KB)
2 pages
786Numéro de visites
Description
Exercices de sciences mathématiques 3 sur les restes de la division. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la relation de congruence, la fonction f, Le mouvement d’un point M.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aixsept1969.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Aix en Provence septembre 1969 \

EXERCICE 1

Étudier les restes de la division par 7 des nombres

2n et 3n (n ∈N).

et résoudre alors l’équation

2x +3x ≡ 0 (mod7),

x est un entier positif eL où le symbole ≡ désigne une relation de congruence.

EXERCICE 2

On considère la fonction f définie pour x réel par

f (x)= e−x (x +a),

a est une constante réelle, dont on calculera la valeur, sachant que f ′(−1)= 0.

1. Variation et représentation graphique de la fonction f dans le plan rapporté à un repère orthonormé (Ox, Oy).

2. Calculer A et B pour que (Ax +B)e−x soit une primitive de f .

Calculer l’aire de la partie du plan comprise entre la courbe, l’axe Ox et les parallèles à Oy d’abscisses −2 et −1.

EXERCICE 3

Le mouvement d’un point M est rapporté à un repère orthonormé (Ox, Oy). Les coordonnées, x et y , de M sont exprimées en fonction du temps t par

x = tg2 t −1 et y = 2tg t t ∈ ]

π

2 ; +

π

2

[

.

1. Déterminer analytiquement la trajectoire. La construire dans le repère donné. Préciser ses éléments géométriques.

2. Soit −−−→

MV le vecteur vitesse à la date t . Calculer en fonction de t le module et l’argument de chacun des nombres complexes z et Z ayant pour images

respectives les vecteurs −−−→

OM et −−−→

MV .

3. Calculer le nombre complexe Z ′ dont l’image est le vecteur −−−→

M N transformé

de −−−→

MV par la similitude directe de centre M , de rapport k = cos2 t et d’angle

α=−

π

2 .

En déduire les coordonnées de N en fonction de t . Étudier l’ensemble des points N quand t varie. Expliquer géométriquement le résultat obtenu.

4. M étant la position du mobile à la date t (

π

2 < t < 0

)

et M1 sa position à la

date t1 = t + π

2 , montrer que M , O et M1 sont. alignés et que les vecteurs

−−−→

MV

eL −−−−→

M1V1 (vecteurs vitesse aux daLes t et t1) ont des supports perpendicu- laires.

Quel est, quand t varie, l’ensemble des points R, conjugués harmoniques de O par rapport à M et M1 ?

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

5. On transforme M et M1 respectivement en P et P1 par l’inversion de pôle O et de puissance 4. Soit I le milieu de PP1.

Calculer les affixes des pointsP,P1 eL I en fonctionde t . Endéduire l’ensemble des points I quand t varie. Retrouver géométriquement ce résultat.

Aix en Provence 2 septembre 1969

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome