Exercices sur de la brocante à l’orfèvrerie - correction, Exercices de Biochimie
Renee88
Renee8823 April 2014

Exercices sur de la brocante à l’orfèvrerie - correction, Exercices de Biochimie

PDF (182.7 KB)
1 page
485Numéro de visites
Description
Exercices de chimie sur la question de la brocante à l’orfèvrerie - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Principe de l’argenture électrolytique, Étude quantitative de l’électrolyse, Qualité du dép...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice III. De la brocante à l'orfèvrerie (4 points)

Bac S Métropole 2010 EXERCICE III. DE LA BROCANTE À L’ORFÈVRERIE (4 points) spécialité

1. Principe de l’argenture électrolytique 1.1.(0,25) Voir ci-contre 1.2.(0,25) Sur la théière, il se produit une réduction qui Conduit à la formation d’un joli dépôt d’argent solide. 1.3.(0,25) À l’anode, il se produit une oxydation :

(0,25) Ag (s) = Ag+ (aq) + e–

1.4. Ag+ (aq) + e– = Ag (s)

Ag (s) = Ag+ (aq) + e–

Ag+ (aq) + Ag (s) = Ag (s) + Ag+ (aq) (0,25)

(0,25) Au cours de cette électrolyse, les plaques d’argent solide qui constituent l’anode sont progressivement rongées. On parle alors d’électrolyse à « anode soluble ». 2. Étude quantitative de l’électrolyse

2.1. (0,25) Q = I.t

2.2.(0,25) Q = n(e– éch).NA.e

n(e– éch) = A

Q

N .e

2.3.(0,75) m(Agdép) = n(Agdép).M(Ag) D’après la demi-équation de réduction Ag+ + e– = Ag (s), on a n(e– éch) = n(Agdép).

m(Agdép) = n(e– éch).M(Ag)

D’après 2.2. il vient : m(Agdép) = A

Q

N .e .M(Ag)

D’après 2.1. finalement : m(Agdép) = A

I. t

N .e

 .M(Ag)

m(Agdép) = 23 19

7,0 35 60

6,0 10 1,6 10  

    108 = 16,5375 g = 17 g avec deux chiffres significatifs.

2.4. (0,25) Le dépôt d’argent est mieux réparti sur toute la surface de la théière en utilisant deux plaques de part et d’autre de celle-ci. 3. Qualité du dépôt d’argent sur la théière

3.1. (0,25) (Ag) = dép

dép

m(Ag )

V(Ag ) ainsi V(Agdép) =

dépm(Ag )

(Ag)

3.2. V(Agdép) = d.S

dépm(Ag )

(Ag) = d.S

(0,25) d = dépm(Ag )

(Ag).S

(0,25) d = 16,5375

10 850 = 1,910–3 cmcalcul avec m(Agdép) non arrondie (

2

3

g

g .cm

cm

= cm )

3.3. (0,25) d = 1,910–3 cm = 1,910–5 m = 1910–6 m = 19 µm donc d’après le tableau, l’orfèvre doit appliquer le poinçon de qualité I.

I e–

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document