Exercices sur l'analyse numérique – 1, Exercices de Méthodes mathématiques pour l'analyse numérique et optimisation. Université Bordeaux I
Eusebe_S
Eusebe_S10 April 2014

Exercices sur l'analyse numérique – 1, Exercices de Méthodes mathématiques pour l'analyse numérique et optimisation. Université Bordeaux I

PDF (38.1 KB)
2 pages
533Numéro de visites
Description
Méthode mathématiques pour l'analyse numérique – exercices – 1. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Enseignement de spécialité, Enseignement obligatoire.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
AmeriqueNordCjuin1994.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Amérique du Nord juin 1994 \

EXERCICE 1 4 points Enseignement de spécialité

Soit ABC un triangle quelconque du plan orienté. On désigne par :

R1 la rotation de centre A et d’angle (−−→ AB ,

−−→ AC

)

R2 la rotation de centre C et d’angle (−−→ CA ,

−−→ CH

)

R3 la rotation de centre B et d’angle (−−→ OC ,

−−→ BA

) .

Le but de l’exercice est de déterminer la transformation f définie par f =R3◦R2◦R1. Soient ∆1, ∆2 et ∆3 les bissectrices intérieures respectives des angles géométriques BAC, ACB et ABC. Soit I le point de concours de ces trois droites. Les réflexions d’ axes ∆1, ∆2 et ∆3 sont notées S∆1 , S∆2 , et S∆3 .

1. Montrer que f est une rotation dont on précisera l’angle.

2. Montrer que R2 ◦R1 = S∆2 ◦S∆1 . (On utilisera des décompositions de R2 et de R1 en produits de réflexions.)

3. Montrer que f (I) est le point I1 symétrique de I par rapport à (AB).

4. Déterminer le centre Ω de la rotation f . Montrer que (AB) est tangente en Ω au cercle inscrit au triangle ABC.

EXERCICE 2 4 points Enseignement de spécialité

Soit P le plan complexe rapporté à un repère orthonormal direct ( O,

−→ u ,

−→ v

) . A, B et

C sont les points d’affixes respectives i, −i et −3i. À tout point M d’affixe z (z 6= −3i) on associe le point M ′ d’affixe z ′ 3iz - définie par

z ′ = 3iz−1 z+3i

.

1. Déterminer les points M pour lesquels M ′ =M .

2. Montrer que pour z 6= i et z 6= −3i, on a : z ′+ i z ′− i

= 2 z+ i z− i

.

3. Soit π l’ensemble des points M tels que MB

MA =

1

2 .

a. Déterminer et construireπ (préciser les éléments permettant cette construc- tion). Vérifier que C appartient à π.

b. Montrer, en utilisant 2., que : si M appartient à π− {C}, alors M ′ appar- tient à une droite fixe que l’on précisera.

PROBLÈME 4 points Enseignement obligatoirede à l’exclusion de 1. 3. qui concerne l’enseignement de spécialité

Dans tout le problème, n désigne un entier naturel non nul. I. Soit gn la fonction définie sur ]0 ; +∞[ par

gn(x)= xn+ n

2 lnx.

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

1. Étudier les variations de gn Déterminer les limites de gn en 0 et en +∞.

2. a. En déduire l’existence d’un réel positif αn unique tel que gn (αn )= 0. b. Montrer que : 16αn < e2.

c. Montrer que : ln(αn )= 2− 2

n αn .

Exprimer gn+1 (αn) en fonction deαn et de n. En déduire que αn+1 >αn . 3. a. Montrer que la suite de terme général αn est convergente. On note sa

limite.

b. En utilisant 2. c., calculer lim n→+∞

ln(αn) et en déduire .

II. Soit f la foncuon definie sur ]0 ; +∞[ par

f (x)= 2x− lnx 2 p x

.

Le plan est rapporté à un repère orthonormal ( O,

−→ ı ,

−→

) (unité graphique : 2 cm).

On appelle C la représentation graphique de f et C0 la représentation graphique de la fonction x 7−→

p x.

1. Déterminer les limites de f en 0 et en +∞.

2. Calculer f ′(x). Vérifier que f ′(x)= g1(x)

2x p x .

3. Dresser le tableau de variations de f .

4. Déterminer lim x→+∞

[ f (x)−

p x ] . Que peut-on déduire pour C ?

5. Préciser les positions relatives de C et C0.

6. Dessiner C et C0.

III. Étude de la suite (Un) définie par

Un = n

k=0

1

n f

( 1+

k

n

) .

1. Soit J = ∫2

1 f (x)dx =

∫2

1

2x− lnx 2 p x

dx.

a. Calculer ∫2

1

lnx

2 p x dx à l’aide d’une intégration par parties.

b. En déduire J .

2. Soit k un entier naturel tel que : 06 k 6 n−1. En utilisant les variations de f sur [1 ; +∞[, montrer que :

1

n f

( 1+

k

n

) 6

∫2

1 f (x)dx 6

1

n f

( 1+

k+1 n

) .

3. En déduire que :Unf (2)

n 6 J 6Un

f (1)

n ,

puis : J + f (1)

n 6Un 6 J +

f (2)

n et lim

n→+∞ Un .

Amérique du Nord 2 juin 1994

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome