Exercices sur le titrage des ions chlorure présents dans un anti-diarrhéique - correction, Exercices de Chimie
Renee88
Renee8823 April 2014

Exercices sur le titrage des ions chlorure présents dans un anti-diarrhéique - correction, Exercices de Chimie

PDF (239.1 KB)
2 pages
489Numéro de visites
Description
Exercices de chimie sur le titrage des ions chlorure présents dans un anti-diarrhéique - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Les ions sodium et nitrate, à propos du protocole, Avant l'équivalence...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice n°3 : Titrage des ions chlorure présents dans un anti-diarrhéique

Polynésie 2005 EXERCICE III : TITRAGE DES IONS CHLORURE PRÉSENTS

Correction DANS UN ANTI-DIARRHÉIQUE (4 points)

I – PREMIÈRE PARTIE

1. (Na+(aq) + Cl–(aq)) + (Ag+(aq) + NO3–(aq)) = AgCl(s) + (Na+(aq) + NO3–(aq))

Les ions sodium et nitrate étant spectateurs, on peut aussi écrire: Cl–(aq) + Ag+(aq) = AgCl(s)

2. Qr = ][][

1   aqaq ClAg

3. Qr,i = iaqiaq ClAg ][][

1  

= 

 

  

  

  

11

11

11

1

1

VV

VC

VV

VC CC

V

VCC  

 1 2

1

2 11

4

4

1

Qr,i = 22 10.25,41000,5

4  

= 1,88.103

4. La formation du précipité blanc de chlorure d'argent indique que la transformation évolue en sens

direct. On a Qr, i < K, l'observation est cohérente avec le critère d'évolution spontanée d'un système

chimique.

II – DEUXIÈME PARTIE

1. A propos du protocole

1.1. On utiliserait une fiole jaugée de 200 mL. La dissolution du comprimé aura lieu dans cette fiole.

1.2. Pour prélever V2 = 20,0 mL, on utiliserait une pipette jaugée.

2.1. Avant l'équivalence

2.1.a) Avant l'équivalence, les ions argent Ag+ apportés sont totalement consommés. Ils n'interviennent

pas dans l'expression de 1. Les ions nitrate apportés sont spectateurs, ils interviennent dans l'expression

de 1.

Le comprimé d'Adriaril® contient des ions sodium, potassium, chlorure, citrate, gluconate.

Remarque destinée aux professeurs: Pour les ions citrate, ils portent une charge 3–. On supposera que la valeur de (Ci3–) tient compte de cette charge. On raisonnera comme si il s'agissait d'un ion monochargé (programme de TS oblige)

Tous les ions sont en solution aqueuse, la notation (aq) n'est pas indiquée pour alléger l'expression.

1 = (Na+).[Na+] + (K+).[K+] + (Cl–).[Cl–] + (Ci3–).[Ci3–] + (gluc–).[gluc–] + (NO3–).[NO3–]

2.1.b) Les ions chlorure sont consommés, [Cl–] diminue;

Les ions NO3– sont apportés sans être consommés, [NO3–] augmente.

Si on néglige les variations de volume, on peut considérer que les concentrations des autres ions ne

varient pas.

1 = (Na+).[Na+] + (K+).[K+] + (Ci3–).[Ci3–] + (gluc–).[gluc–] + (Cl–).[Cl–]+ (NO3–).[NO3–]

2.1.c) Dans le milieu réactionnel, on peut considérer que pour chaque Cl– consommé, il est apporté un

NO3– . Or (Cl–) > (NO3–) (légèrement), donc la conductivité 1 diminue légèrement avant

l'équivalence.

B

fait intervenir les ions:

Na+ , K+ , Ci3– , gluc–

D1

fait intervenir les ions:

Cl– et NO3–

2.2. Après l'équivalence:

2.2.a) Les ions Cl– ont été totalement consommés. Ils ne jouent aucun rôle sur 2.

Les ions Ag+ ajoutés ne réagissent plus, ils s'accumulent en solution.

2 = (Na+).[Na+] + (K+).[K+] + (Ci3–).[Ci3–] + (gluc–).[gluc–] + (Ag+).[Ag+]+ (NO3–).[NO3–]

2.2.b) Il n'y a plus de réaction au delà de l'équivalence, les ions apportés par la solution de nitrate d'argent

voient leur concentration augmenter.

Si on néglige les variations de volume, on peut considérer que les concentrations des autres ions ne

varient pas.

2 = (Na+).[Na+] + (K+).[K+] + (Ci3–).[Ci3–] + (gluc–).[gluc–] + (Ag+).[Ag+]+ (NO3–).[NO3–]

2.2.c) [Ag+] et [NO3–] augmentent donc le terme D2 contribue nettement à l'augmentation de 2.

3. Exploitation:

3.1. On trace deux droites moyennes suivant l'évolution de . Le point d'intersection de ces droites a pour

abscisse VE (volume équivalent). On lit VE = 13,5 mL.

3.2. À l'équivalence, les ions Ag+ et Cl– ont été introduits dans les proportions stœchiométriques,

soit Ag n versée = Cl

n initiale

CVE = CSVS soit CS = S

E

V

VC

CS = 0,20

5,131025,4 2   = 2,8710–2 mol.L–1

3.3. mexp = nMCl = CSVMCl Le sachet a été dissous dans un volume V = 200 mL

mexp = 2,8710–2  20010–3  35,5

mexp = 204 mgPour ce calcul, on a utilisé la valeur non arrondie de CS

3.4. erreur relative (en %) = 100 210

210204 

 = 3,0 % Calcul effectué avec la valeur non arrondie de mexp.

L'indication portée sur l'étiquette est correcte, les 3% d'erreur peuvent être attribués à une mauvaise

lecture de VE.

B

fait intervenir les ions:

Na+ , K+ , Ci3– , gluc–

D2

fait intervenir les ions:

Ag+ et NO3–

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome