Exercices sur les concepts de physique 11 - correction, Exercices de Concepts de physique
Eleonore_sa
Eleonore_sa8 May 2014

Exercices sur les concepts de physique 11 - correction, Exercices de Concepts de physique

PDF (232.4 KB)
2 pages
291Numéro de visites
Description
Exercices de physique sur l’atome d’hydrogène - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Mouvement de l’électron dans l'atome, La quantification de Bohr.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
EXERCICE III L'atome d'hydrogène (4 points)

Bac S Antilles septembre 2010 Correction EXERCICE III. L’ATOME D’HYDROGÈNE (4 points)

1. Mouvement de l’électron dans l'atome

1.1.(0,25) La force d’interaction 2

2

e F = k N

R

est portée par le vecteur unitaire N . La force est centripète, c’est-à-dire orientée vers le proton. 1.2. (0,5)La norme de la force

s’écrit 2

2

e F k

R 

Donc 2

2

F.R k

e 

F s’exprime en newton (N), e s’exprime en coulomb (C) et R s’exprime en mètre (m). Donc les unités de la constante k sont N.m2.C2.Facultatif : On peut aller plus loin en n’utilisant que des unités S.I, il faut alors exprimer les newtons et les coulombs en unités de base du système international.

2ème loi de Newton F = m.a, alors [N] = M.L.T2 soit N = kg.m.s2 Q = I.Δt donc [Q] = [I].[Δt] = I.T soit C = A.s

Finalement k s’exprime en kg.m.s2.m2.(A.s)2 = kg.m3.A2.s4 1.3.(0,125)Dans le cas d'un mouvement circulaire et uniforme, l'expression du vecteur

accélération a dans la base mobile (T ,N ) s’écrit : 2v

a .N R  .

1.4.(0,5) On étudie le mouvement de l’électron dans le référentiel lié au proton supposé galiléen.

L’électron n’est soumis qu’à la force 2

2

e F = k. .N

R .

Remarque : le poids P de l’électron a une valeur négligeable devant celle de F . En effet, avec les

valeurs de la question 1.5 : P = m.g = 9,109×10-31 × 9,80 = 8,94 ×1030 N

2 9 19 2

2 11 2

9,0 10 (1,602 10 ) .

(5,3 10 )

    

e F k

R = 8,22 × 108 N >> P

La deuxième loi de Newton impose alors : F m.a avec m, la masse de l’électron.

En reportant les expressions de l’accélération et de la force : 2

2

e k. .N

R

2V m. .N

R 

En identifiant les expressions sur les vecteurs unitaires N , il vient :

2 2

2

e m.V k. =

R R 

2

2 k.e

V = m.R

soit finalement k

V = e mR

(on ne garde que la solution positive)

1.5.(0,125) k

V = e mR

 9

-19

31 11

9,0 10 V = 1,602 10

9,109 10 5,3 10  

   

= 2,187×106

V = 2,2 ×106 m.s1On vérifie que V < c = 3,0 ×108 m.s1.

R

électron

N

T

V

F proton

1.6.(0,5) Énergie cinétique : EC =1/2.m.V² donc

2

21 1

2 2

     

  C

k k E m e me

mR mR soit

21

2 C

ke E

R

1.7.(0,25)21

2 C

ke E

R

 9 19 2

11

1 9,0 10 (1,602 10 )

2 5,3 10

    

CE = 2,179×10

18 J = 2,2 ×1018 J

Or 1 eV = 1,602 × 1019 J donc EC = 18

19

2,179 10

1,602 10

 = 13,6 = 14 eV.

2. La quantification de Bohr

2.1. Dans le cadre de la mécanique de Newton, un système peut prendre, à priori, toutes les valeurs possibles de l’énergie mécanique. L’énergie mécanique varie de façon continue.

Par contre, dans le cadre de la mécanique quantique, l’énergie de l’atome ne peut prendre que certaines valeurs particulières : l’énergie de l’atome est dite « quantifiée ».

2.2.(0,25)

n 1 2 3 4 5

En (eV) =

13,6/n² -13,6 -3,40 -1,51 - 0,850 - 0,544

rn = a0 n² a0 4a0 9a0 16a0 25a0

2.3.(0,125) Si n devient très grand alors 2

13,6 nE

n   tend vers zéro.

(0,125) Et le rayon rn = a0n2 tend vers « l’infini ».

2.4.(0,125) Pour libérer l’électron « piégé » au fond du puits dans l’état fondamental d’énergie E1 = - 13,6 eV, il faut qu’il acquiert une énergie nulle au minimum, ainsi il faut fournir une énergie minimale égale à 13,6 eV. 2.5.(0,125) L'atome d'hydrogène devient un cation, il est alors ionisé.

2.6.(0,125) L’atome est initialement dans son état de plus basse énergie E1.

On lui apporte l’énergie E = 10,2 eV = En – E1. Il passe alors dans un état d’énergie En tel que : En = E1 + 10,2 = - 13,6 + 10,2 = - 3,4 eV = E2.

Ainsi l’électron se retrouve dans l’état d’énergie E2 (premier état excité).

2.7. L’atome retrouve son état de plus basse énergie E1 en libérant un photon d’énergie E et de

fréquence  tel que E = h.  soit E

h    avec E en J

(0,25) 19

34

10,2 1,602 10

6,62 10 

  

 = 2,468×1015 = 2,47 ×1015 Hz

La longueur d’onde dans le vide  du photon émis est alors : c

  

(0,25) Soit 8

15

3,00 10

2,468 10 

 

 = 1,215×107 m = 122 nm.

2.8.(0,125) Comme  = 122 nm < 400 nm, la radiation émise appartient au domaine des radiations ultraviolettes.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome