Exercices sur les concepts de physique 7 - correction, Exercices de Concepts de physique
Eleonore_sa
Eleonore_sa8 May 2014

Exercices sur les concepts de physique 7 - correction, Exercices de Concepts de physique

PDF (201.9 KB)
2 pages
105Numéro de visites
Description
Exercices de physique sur l’oscillateur élastique horizontal - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Analyse des graphes, Constante de raideur du ressort et masse du mobile, Évolution des oscillati...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice 3 : L'oscillateur élastique horizontal 4 pts

Liban 2009 Exercice III : L’oscillateur élastique horizontal (4 points) Correction

1. Analyse des graphes 1.1. 8,9 cm  2T 9,9 cm  1,8 s

T = , ,

,

8 9 1 8

9 9 2

T = 0,81 s1.2. Le système {mobile + ressort} possède de l’énergie sous deux formes :

- énergie cinétique : EC = ½ .m.v² - énergie potentielle élastique : EPe = ½ .k.x²

Or à t = 0 s, v(0)= v0 = 0 m.s-1 donc EC(0) = 0 J et x(0) = x0 = 4,0 cm donc Epe  0 J. Sur la courbe 2, l’énergie à t = 0 est non nulle, il s’agit de l’énergie potentielle élastique. 2. Constante de raideur du ressort et masse du mobile 2.1. La courbe 1 montre que x(0) = 40 mm, et la courbe 2 montre que EPe(0) = 2,4 mJ. EPe (0) = ½ .k.x(0)²

k = ( )2

2

0 PeE

x

k =

  , 

 

3

2 3

2 2 4 10

40 10 = 3,0 N.m–1 comme proposé.

2.2. T0 = 2. m

k

. .2 20 m

T 4 k



.

.

2

0

2

k T m

4 

En considérant T0 = T, on a , ,

2

2

3 0 0 81 m

4 

 

 = 5,010–2 kg = 50 g

3. Évolution des oscillations 3.1. La courbe 1 montre que l’amplitude des oscillations diminue au cours du temps, cela indique que les forces de frottements ne sont pas négligeables. 3.2. Conditions initiales : EC(0) = 0 mJ, EPe(0) = 2,4 mJ L’énergie mécanique est définie par Em = EC + EPe. Quand EC est maximale alors EPe est minimale. La fonction EC(t) a pour période TEc = T0/2, et la fonction EPe(t) a pour période TEpe = T0/2. Voir courbe ci-après :

2.T

9,9 cm 1,8 s

Courbe 1

x (mm)

40

30

20

10

0

-10

-20

-30

-40

0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2 1,4 1,6 1,8

t (s)

4.1. Dans le référentiel du laboratoire (supposé galiléen), les forces exercées sur le système

sont : le poids P , la force de rappel du ressort F , la poussée de l’air de la soufflerie R (perpendiculaire à Ox, car les frottements sont négligeables).

Appliquons la deuxième loi de Newton : P + F + R = m.a

Projetons sur l’axe Ox : Fx = m.ax = m. 2

x

2

dv (t) d x(t) = m.

dt dt

-k.x(t) = 2

2

d x(t) m.

dt

soit ( )

. ( ) 2

2

d x t k x t 0

dt m  

4.2. Montrons que x(t) = x0 cos 0

2 t

T

     

est solution de l'équation différentielle :

( )dx t

dt = – x0 .

0

2

T

     

. sin 0

2 t

T

     

² ( )

²

d x t

dt = – x0 .

2

0

2

T

     

. cos 0

2 t

T

     

, on remarque que ² ( )

²

d x t

dt = –

2

0

2

T

     

.x(t) = – ²

2

0

4

T

 .x(t)

On sait que T0 = 2.. m

k , ainsi

² ( )

²

d x t

dt = –

²

².

4

m 4

k

.x(t) = – k

m .x(t)

² ( )

²

d x t

dt = –

k

m .x(t)

soit ( )

. ( ) 2

2

d x t k x t 0

dt m  

On retrouve l’équation différentielle, x(t) = x0 . cos 0

2 t

T

     

est bien solution de l’équation

différentielle du mouvement.

Em

EC

EPe

T0 T0/2 2T0 3T0/2

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome