Exercitation - méthodes d'analyse numérique – 1, Exercices de Les méthodes d'analyse numérique. Université Bordeaux I
Eusebe_S
Eusebe_S10 April 2014

Exercitation - méthodes d'analyse numérique – 1, Exercices de Les méthodes d'analyse numérique. Université Bordeaux I

PDF (45.3 KB)
3 pages
290Numéro de visites
Description
Exercitation sur les méthodes d'analyse numérique – 1 Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Calculer les probabilités des évènements, Établir la relation.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aix-Marseille1996.dvi

[ Baccalauréat groupe 1 bis (groupes I-IV) juin 1996 \

EXERCICE 1 4 points

Un club sportif compte 80 inscrits en natation, 95 en athlétisme et 125 en gymnas- tique. Chaque inscrit pratique un seul sport. N. B. - Si E est un évènement, on noteraP (E) sa probabilité et E l’évènement contrair. Si E et F sont deux évènements, P (E|F) est la probabilité de « E sachant que F est réalisé ».

1. On demande à trois inscrits choisis au hasard de remplir un questionnaire.

Calculer les probabilités des évènements suivants :

a. A : « les sportifs choisis pratiquent tous l’athlétisme » ;

b. B : « les sportifs choisis pratiquent tous le même sport ».

2. Parmi les inscrits en natation, 45% sont des filles. De même 20% des inscrits en atlùétisme et 68% des inscrits en gymnastique sont des filles.

a. On choisit un inscrit au hasard. Quelle est la probabilité p1 que l’inscrit choisi soit une fille pratiquant l’athlétisme ? Quelle est la probabilité p2 que ce soit une fille ?

b. Si on choisit au hasard une fille, quelle est la probabilité p3 qu’elle pra- tique l’athlétisme ?

EXERCICE 2 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE 5 points

Dans le plan complexe rapporté au repère orthonormal direct ( O,

−→ u ,

−→ v

) , unité gra-

phique : 4 cm, on considère les points A, B et C d’affixes respectives a, b et c telles que :

a = 1− i, b = 1+ i, c =−1+ i=−a.

On note Γ le cercle de diamètre [AB].

1. a. Placer sur une figure les points A, B, C et Γ.

b. Mettre les nombres complexes a, b et c sous forme trigonométrique.

c. Soit r la rotation de centre O telle que r (A) = B.

Déterminer l’angle de r et le point r (B), image de B par r .

d. Déterminer l’image Γ′ du cercle Γ par r ; placer Γ′ sur la figure.

2. On considère θ ∈]0 ; 2π[ distinct de π ; on note M le point d’affixe z = 1+ ieiθ.

On désigne par M ′ l’image de M par r , et on appelle z ′ l’affixe deM ′.

a. Montrer que M est un point de Γ distinct de A et de B.

b. Exprimer z ′ en fonction de z.

Calculer en fonction de θ les affixes u et u′ des vecteurs −−→ BM et

−−−→ BM ′ .

c. Établir la relation u =u′ tan θ

2 .

d. Prouver que les points B,M etM ′ sont alignés. Placer sur la même figure un point M et son transformé M

EXERCICE 2 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ 5 points

Dans le plan orienté, on considère un triangle isocèle ABC tel que AB = AC et( á−−→ AB ;

−−→ AC

) =

π

4 .

Soit I le point tel que le triangle CAI soit isocèle et rectangle avec

( á−−→ CA ;

−→ CI

) =−

π

2 .

Pour la figure, que l’on complétera en traitant les questions, on prendra AB = 5 cm.

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

1. On appelle rA la rotation de centre A qui transforme B en C et rC la rotation de

centre C et d’angle − π

2 .

On pose f = rC ◦ rA.

a. Déterminer les images par f de A et de B.

b. Démontrer que f est une rotation dont on précisera l’angle et le centre O. Placer O sur la figure.

c. Quelle est la nature du quadrilatère ABOC?

2. Soit s la similitude directe de centre O qui transforme A en B.

On appelle C′ l’image de C par s, H le milieu du segment [BC] et H′ son image par s.

a. Déterminer unmesure de l’angle de s.

Montrer que C′ appartient à la droite (OA).

b. Donner l’image par s du segment [OA] et montrer que H′ est le milieu de [OB].

c. Montrer que (C′H′) est perpendiculaire à (OB).

En déduire que C′ est le centre du cercle circonscrit au triangle OBC.

PROBLÈME 11 points

L’objet de ce problème est : – d’étudier la fonction f définie sur l’intervalle [0 ; +∞[ par :

f (x)= ex −1

ex x ;

– de justifier rigoureusement le tracé de sa courbe représentative C dans un re-

père orthonormal ( O,

−→ ı ,

−→

) , unité graphique 3 cm.

– de détailler enfin certaines propriétés d’une suite de nombres réels construite à partir de f .

Partie A. Questions préliminaires

1. Soit g la fonction définie sur [0 ; +∞[ par

g (x)= ex x−1.

a. Montrer que pour tout x > 0, on a g ′(x)> 0. En déduire le sens de varia- tion de g sur [0 ; +∞[.

b. Calculer g (0). En déduire que, pour tout x > 0, on a g (x)> 0.

2. Soit h la fonction définie sur [0 ; +∞[ par

h(x)= (2− x)ex −1.

a. Étudier la fonction h et dresser son tableau de variations.

b. Montrer que l’équation h(x) = 0 admet une solution et une seule, α, et que α> 1.

c. Vérifier la double inégalité 1,84<α< 1,83.

d. Préciser, suivant les valeurs du nombre réel x> 0, le signe de h(x).

Partie B Étude de la fonction f et tracé de la courbe C

1. a. Justifier que f est bien définie en tout point de x ∈ [0 ; +∞[.

Aix–Marseille–Nice 2 juin 1996

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

b. Montrer que, pour tout x > 0, on peut écrire,

f (x)= 1−e−x

1− xe−x .

En déduire lim x→+∞

f (x) ; interpréter géométriquement, relativement à C ,

le résultat obtenu.

c. Montrer que, pour tout x > 0, f ′(x)= h(x)

(ex x)2 .

d. Étudier la fonction f et dresser sonn tableau de variations.

2. a. Montrer que, pour tout x > 0, f (x)− x = (1− x)g (x)

ex x .

b. En déduire, suivant les valeurs du nombre réel x > 0, la position de la courbe C par rapport à la droiteD d’équation y = x.

3. a. Préciser la tangente au point de C d’abscisse 0.

b. Tracer C , en faisant figurer sur le dessin la droite ∆ d’équation y = 1 et tous les éléments obtenus au cours de l’étude.

Partie C - Étude de la suite un = ∫n

0 [ f (x)1]dx

1. Déterminer une primitive de la fonction f . En déduire l’expression de un , en fonction de n.

2. Interpréter géométriquement le nombre réel −u1.

3. Déterminer lim n→+∞

un (on pourra utiliser l’égalité n = ln(en).

4. Interpréter géométriquement le nombre réel un u1, puis le résultat obtenu dans la question précédente.

Aix–Marseille–Nice 3 juin 1996

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome