Exercitations de physique des dispositifs sur la galiote - correction, Exercices de Physique des dispositifs à impulsions
Eleonore_sa
Eleonore_sa7 May 2014

Exercitations de physique des dispositifs sur la galiote - correction, Exercices de Physique des dispositifs à impulsions

PDF (266.1 KB)
3 pages
343Numéro de visites
Description
Exercitations de physique des dispositifs sur la galiote - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Action de la poudre sur le boulet, Trajectoire du boulet, Restauration d'un boulet par électrolyse.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice I La galiote 7 pts

2007 Métropole Exercice I. LA GALIOTE (7 points) Calculatrice interdite Correction

1. Action de la poudre sur le boulet 0,25 Le système {galiote + canon + gaz} exerce une action sur le boulet : la force de poussée. Par réaction le boulet exerce une force de recul sur le système {galiote + canon + gaz}. 0,25 La loi de Newton associée est la troisième loi : principe des actions réciproques.

Énoncé: Lorsqu'un corps A exerce sur un corps B une force F AB alors le corps B exerce sur

le corps A une force F BA telle que :

F AB et F BA ont même droite d'action

F AB = - F BA

2. Trajectoire du boulet 2.1.1. La valeur de la poussée d'Archimède est égale au poids du fluide déplacé (ici l'air) par le

boulet, soit : FA = .V.g 0,25

avec FA en N

 en kg.m-3

V en m3 (V = 16 L = 1610-3 m3) g en m.s-2

FA = 1,31610-310 = 1,31,610-210 = 2,110-1 = 0,21 N 0,25

2.1.2. Le poids: P = m.g

P = 10010 = 1,0103 N 0,25

2.1.3. Calculons 

 

AF ,

P ,

1

3

2 1 10

1 0 10 = 2,110-4 < 1,010–2

donc A

P

F > 1,0.102

On peut donc bien négliger la poussée d'Archimède devant le poids. 0,25 2.1.4. Système {boulet}

Référentiel terrestre supposé galiléen

Repère (O, i , j )

D’après 2.1.3., la poussée d’Archimède est négligeable face au poids. De plus la remarque indique que les forces de frottement dans l’air sont négligeables devant le poids. Le boulet n'est soumis qu'à son poids, on se place le cadre d’une chute libre. 0,25

2.2.1. La 2nde loi de Newton donne P = m.a  m. g =m. a soit : a = g 0,25

En projection selon les axes Ox et Oy du repère choisi et compte tenu du sens du vecteur g

indiqué sur le schéma il vient :

F AB F BA

Corps B Corps A

x x

y y

a g a

a g g

     

0 0,25

À chaque instant : dv

a dt  donc ax= x

dv (t )

dt et aY= Y

dv (t )

dt

 

  

x

y

v (t ) Cte v

v (t ) g.t Cte

1

2

Coordonnées du vecteur vitesse initiale v0 :

 



x

y

v v .cos v

v v .sin

0 0

0

0 0

Compte tenu du vecteur vitesse initiale v0 = v( )0 on a :

v0.cos = Cte1

v0.sin = 0 + Cte2 Finalement :

 

  

x

y

v (t ) v .cos v

v (t ) g.t v .sin

0

0

0,25

À chaque instant dOG

v dt

 donc: vx= dx(t )

dt et vY=

dy(t )

dt

   

    

x(t ) v .cos .t Cte

OG y(t ) g.t² v .sin .t Cte

0 3

0 4

1

2

Or à t = 0 le projectile est au point de coordonnées (x(0) = 0; y(0) =0) donc : 0 + Cte3 = 0 0 + 0 + Cte4 = 0 Finalement :

x(t ) v .cos .t

OG y(t ) g.t² v .sin .t

  

   

0

0

1

2

0,25

2.2.2. On tire de l'expression de x(t) = v0.cos.t , le temps t que l'on reporte dans y(t) :

t = x

v .cos0

y(x) = x² x

.g. v .sin . v .cos ² v .cos

  

  02 0 0

1

2

Finalement: 2

0

1

2

x y x g x

v

   

² ( ) tan

cos ²

L'expression y(x) est de la forme: y(x) = A.x² + B.x avec A qui est négatif.

Avec : A = 2

0

1 1

2 g

v  

cos ² 0,25

B = tan 0,25 L'unité de A est identique à celle de g / v0² : g s'exprime en m.s-2 et v0² s'exprime en m².s-2 donc A s'exprime en m-1. B n’a pas d’unités. 0,25

2.3 Portée du tir

2.3.1 On cherche la portée du tir xp = d telle que: y(xp) = 0  xp.(A.xp + B) = 0 Donc: xp = 0 = xO origine du repère, la portée serait nulle, solution non retenue

Et xp = xM = d = – B

A 0,25

2.3.2 On donne: d = v .sin( )

g

2

0 2

d est maximale si sin(2) est maximal, car v0 et g sont constants,

soit : sin(2) = 1  2 = 90°   = 45°. 0,25

2.3.3 On a :d = v

g

2

0  v0 = d.g

application numérique: v0 = ,   42400 10 2 4 10 = 1,5102 m.s-1 0,25

2.3.4 On garde  = 45 ° . Les forces de frottement vont s'opposer au mouvement du boulet, il faut donc une vitesse initiale plus importante pour garder la même portée. 0,25

3. Restauration d'un boulet par électrolyse 3.1. A l'Anode se produit toujours une oxydAtion. 0,253.2. D'après l'équation les espèces qui réagissent sont : Cl- (aq) et H2O (l) Les couples qui interviennent sont : Cl2 (g) / Cl- (aq) et H2O (l) / H2 (g) Seul l'ion chlorure peut être oxydé à l'anode : l'équation de la réaction à l'anode est alors

2 Cl–(aq) = Cl2 (g) + 2 e– 0,25 Cette réaction a lieu à la borne + du générateur qui « aspire » les électrons produits. 0,25

3.3.1. Nombre d'électrons transférés : Q = N . e donc N = Q

e =

e

tI. 0,25

Quantité d'électrons échangés : n(e-) = A A

N Q

N e.N  =

Ae.N

tI. 0,25

3.3.2. D'après (1), lorsque 2x mol d'électrons sont consommées il se forme x mol de H2

Donc n(e-) = 2.x et n(H2) = x Soit: n(H2) = n(e-) / 2. 0,25

Or n(e-) = Ae.N

tI. donc n(H2) =

A

I. t

e.N2 0,25

3.3.3. En mettant t en s :

n(H2) = ,

, . , .  

 19 23 1 0 530 3600

2 1 610 6 010 =

, , .

.

5

4

5 30 3 610

1910 =

.

.

5

4

1910

1910 = 10 mol 0,5

3.3.4. V(H2) = n(H2)  Vm = 10  24 = 2,4.102 L 0,25

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome