Exercitations de physique mathématiques 1, Exercices de Physique Mathématiques
Eleonore_sa
Eleonore_sa13 May 2014

Exercitations de physique mathématiques 1, Exercices de Physique Mathématiques

PDF (179.2 KB)
2 pages
680Numéro de visites
Description
Exercitations de physique mathématiques sur la grêle. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la chute libre, la chute réelle.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice n°3 – LA GRELE

2005 Amérique du nord EXERCICE III – LA GRÊLE ( 4 points )

La grêle se forme dans les cumulo-nimbus situés entre 1000 m et 10000 m d’altitude

où la température est très basse, jusqu’à – 40 °C. Le grêlon tombe lorsqu’il n’est plus

maintenu au sein du nuage. Au sol sa vitesse peut atteindre 160 km/h.

On étudie un grêlon de masse 13 g qui tombe d’un point O d’altitude 1500 m sans vitesse

initiale. Il peut être assimilé à une sphère de diamètre 3,0 cm.

Le point O sera pris comme origine d’un axe Oz orienté positivement vers le bas.

L’intensité de la pesanteur sera considérée comme constante et de valeur go = 9,80 m.s-2.

Données : volume d’une sphère V = 3

3

4 r ; masse volumique de l’air  = 1,3 kg.m-3

A – CHUTE LIBRE

On admettra que le grêlon tombe en chute libre

1. En appliquant la deuxième loi de Newton, déterminer les équations horaires donnant la vitesse et la position du centre d’inertie G du grêlon en fonction de la

durée t de la chute.

2. Calculer la valeur de la vitesse lorsqu’il atteint le sol, ce résultat est-il vraisemblable ? Justifier.

B – CHUTE REELLE

En réalité le grêlon est soumis à deux autres forces, la poussée d’Archimède AF

et la

force de frottement fluide F 

proportionnelle au carré de la vitesse telle que F = K×v².

1. Par une analyse dimensionnelle, déterminer l’unité du coefficient K dans le Système International.

2. Donner l’expression de la valeur de la poussée d’Archimède ; la calculer et la comparer à celle du poids. Conclure.

3. On néglige la poussée d’Archimède.

a) Établir l’équation différentielle du mouvement.

Montrer qu’elle peut s’écrire sous la forme 2B.vA dt

dv 

b) On veut résoudre cette équation différentielle par une méthode numérique : la

méthode d’Euler.

Le tableau suivant est un extrait d’une feuille de calcul des valeurs de la vitesse (v)

et de l’accélération (a) en fonction du temps (t). Il correspond aux valeurs

A = 9,80 m.s-2 et B = 1,5610-2 m-1, pas de variation t = 0,5 s.

t (s) v(m.s-1) a (m.s-2)

0,00 0,00 9,80

0,50 4,90 9,43

1,00 9,61 8,36

1,50 13,8 6,83

2,00 17,2 a4

2,50 v5 3,69

3,00 21,6 2,49

Déterminer a4 et v5 en détaillant les calculs.

c) Exprimer littéralement la vitesse limite atteinte par le grêlon en fonction de A et

B puis calculer sa valeur numérique.

d) La courbe d’évolution de la vitesse en fonction du temps est donnée ci-dessous.

Retrouver graphiquement la valeur de la vitesse calculée au paragraphe précédent.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome