Géométrie - travaux pratiques 11, Exercices de Géométrie Algorithmique

Géométrie - travaux pratiques 11, Exercices de Géométrie Algorithmique

PDF (31.4 KB)
2 pages
105Numéro de visites
Description
Géométrie - travaux pratiques 11 sur le cas particulier. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la fonction de R dans R, l’aire comprise entre (D), (¡) et les droites d’équations.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
PoitiersCjuin1972*.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Poitiers juin 1972 \

EXERCICE 1

Soit N un entier naturel, tel que, en numération décimale, N s’écrive abcd et que l’entier qui s’écrit bcda soit divisible par 7.

1. a. Montrer que, si a = 0 ou a = 7, alors N est divisible par 7.

b. Montrer que 10N −3a est multiple de 7. En déduire que si N est divisible par 7, alors a = 0 ou a = 7.

2. On suppose a = 7,b = d et c = 0. Déterminer N pour qu’il soit divisible par 3.

EXERCICE 2

Soit (P) un plan affine euclidien et soit (

O, −→ ı ,

−→

)

un repère de (P).

A est le point de coordonnées (1 ; 0). B est le point de coordonnées (−1 ; 0). k1 et k2 sont deux réels non nuls. Soit M un point quelconque de (P), M1 le transformé de M dans l’homothétie de centre A et de rapport k1 et M2 le transformé deM dans l’homothétie de centre B et de rapport k2 Soit alorsM ′ le transformé de O dans la translation de vecteur

−−−−−→ M1M2

f est l’application de (P) vers (P) qui à M associe M ′.

1. Chercher si f admet des points invariants.

2. Si k1 6= k2, montrer que f est, soit une translation, soit une homothétie, que l’on précisera.

Étudier le cas particulier k1 = k2.

PROBLÈME

Leplan estmuni d’un repère orthonorméR = (

O, −→ ı ,

−→

)

. Onprendpour unité 1 cm.

1. Soit f la fonction de R dans R définie par

x 7−→ y = f (x)= x2+4x−3

|x+6|

Étudier les variations de f , puis tracer sa courbe représentative (Γ) dans le repère R.

2. Discuter suivant les valeurs de k, le nombre de points d’intersections de (Γ) avec la droite d’équation y = k.

Dans le cas où il n’y a que deux points d’intersection Ak et Bk soitGk le centre de gravité de O, Ak et Bk (c’est-à-dire le barycentre des trois points O, Ak et Bk affectés de coefficients égaux). Quel est l’ensemble (D) des points Gk lorsque k varie ?

3. Calculer l’aire comprise entre (D), (Γ) et les droites d’équations respectives x = 0 et x = 2.

On pourra mettre f (x) sous la forme

f (x)= ax+b+ c

x+6 .

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

4. On pose Z =− z2+4z−3

|z+6| , où z ∈C.

Soit P le point de coordonnées (x ; y), d’affixe z.

a. Quel est l’ensemble des points P tels que Z soit réel ? Calculer Z dans chacun des cas. Que remarque-t-on ?

b. Montrer que l’ensemble des points P tels que Z soit imaginaire pur est une conique, dont on précisera la nature et, s’il y a lieu, le centre, les axes de symétrie, les sommets et les éléments caractéristiques.

Poitiers 2 juin 1972

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome