L'analyse numérique – exercices d'algèbre – 2, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

L'analyse numérique – exercices d'algèbre – 2, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

PDF (41.1 KB)
3 pages
797Numéro de visites
Description
L'analyse numérique – exercices d'algèbre 2. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: le centre de gravité du triangle ABC, les lieux géométriques desmilieux des côtés du triangle ABC.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
LilleCseptembre1983.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Lille septembre 1983 \

EXERCICE 1

Soit (Ω) et (Ω′) deux cercles de centreOet de rayons respectifsR etR′ avec 0<R′ <R. Soit P un point fixé de (Ω′) ; à chaque point A de (Ω′) distinct de P on associe la droite passant par P et orthogonale à (PA), qui coupe (Ω) en B et C.

1. Onnote G le centre de gravité du triangle ABC.Montrer que G est un point fixe du segment [OP).

2. Trouver les lieux géométriques des milieux des côtés du triangle ABC.

EXERCICE 2

Dans le planmuni d’un repère orthonormé ( O,

−→

ı , −→

) , on considère l’application ϕ

qui au point M de coordonnées (x ; y) associe le point M ′ de coordonnées (x′ ; y ′) telles que

  

x′ = − 3

4 x

1

4 y +

1

4

y ′ = − 1

4 x+

3

4 y +

1

4

1. Montrer qu’il s’agit d’une application affine bijective. Définir son application réciproque ϕ−1.

2. a. Démontrer que l’ensemble des points invariants parϕ est une droite DO que l’on précisera.

b. Vérifier que le vecteur −−−−→

MM ′ a une direction fixe et que le symétrique de M par rapport àM ′ appartient à DO.

c. En déduire une construction simple deM ′ connaissant le point M .

Préciser la nature de ϕ.

3. Soit (E ) la courbe d’équation

5x2+5y2−6xy −10x+6y −11 = 0.

Déterminer une équation de l’image de (E ) parϕ. Quelle est la nature de cette courbe image ?

PROBLÈME

Soit P le plan orienté muni d’un repère orthonormé direct ( O,

−→

ı , −→

) .

Partie A

Soit f l’application numérique d’une variable réelle x définie sur [0 ; 8] par

f (x)= ( 4− x2/3

)3/2 .

Soit A1 sa courbe représentative dans P.

1. Démontrer que f est continue sur [0 ; 8]. Calculer f(O) et f(8). f(x) - 8 20Montrer que lim = - 00. x-a x

Terminale C A. P. M. E. P.

2. La fonction f est-elle dérivable à droite en 0 ? Que peut-on conclure pour la courbe dl en son point d’abscisse nulle ?

3. Déterminer la dérivée de f sur ]0 ; 8[ ; en déduire les variations de f sur [0 ; 8].

4. a. Démontrer que f réalise une bijection de [0 ; 8] sur [0 ; 8].

b. Déterminer son application réciproque f −1. Que remarquez-vous ? En déduire que la courbedl admet sur [0 ; 8] la droite d’équation, y = x comme axe de symétrie. Que peut-on en déduire sur la tangente à dl en son point d’ordonnée nulle ?

c. Écrire une équation de la tangente à dl au point d’intersection de .011 avec la droite d’équation y = x.

5. Tracer la courbe dl dans ( O,

−→

ı , −→

) .

Partie B

Soit A la courbe d’équation

3 √

y2+ 3 √

x2 = 4 dans ( O,

−→

ı , −→

) .

Soit s1, s2, s3, s4 les symétries orthogonales par rapport aux droites d’équations res- pectives y = 0, x = 0, y = x, y =−x.

1. Vérifier que A est globalement invariante par chacune de ces symétries.

En déduire que A est globalement invariante dans trois rotations distinctes de centre O et d’angle non nul ; préciser les angles de ces rotations.

2. Démontrer que l’identité de P (notée Id), s1, s2, s3, s4 et les trois rotations trou- vées précédemment constituent un groupe pour la composition des applica- tions.

3. Soit A ′ l’ensemble des points M deA de coordonnées (x ; y) tels que 06 x6 8 et y > 0.

Démontrer que A ′ =D1.

En déduire la représentation graphique de A dans ( O,

−→

ı , −→

) .

Partie C

Dans cette partie, on prend un point C situé sur le cercle de centre O de rayon 8, tel

que l’angle de vecteurs ( −→

ı , −−→

OC ) ait une mesure t appartenant à l’intervalle

[ 0 ;

π

2

] .

On désigne respectivement par A, B et M les projections orthogonales de C sur les droites Ox, Oy et (AB).

1. Vérifier que ∥∥∥−−→AB

∥∥∥ est constante. 2. Montrer qu’une équation de la droite (AB) est

x sin t + y cos t −8sin t cos t = 0.

Démontrer que les coordonnées deM sont

  

x = 8cos3 t

y = 8sin3 t

3. Préciser la trajectoire deM quand t décrit l’intervalle [ 0 ;

π

2

] .

Lille 2 septembre 1983

Terminale C A. P. M. E. P.

4. Calculer les composantes du vecteur vitesse −→

V (t) de M à l’instant t ; en dé- duire le réel

L =

π 2

0

∥∥∥−→V (t) ∥∥∥ dt .

5. On suppose dans cette question que t appartient à l’intervalle ] 0 ;

π

2

[ .

a. Déterminer une équation cartésienne de la tangente en M à la trajec- toire. Reconnaître cette droite.

b. Linéariser sin3 x et cos3 x. Exprimer l’affixe deM en fonction de

α= cos t + i sin t .

c. Soit I le barycentre des points O ; A ; B affectés respectivement des coef- ficients - 2 ; 3 ; et 3.

Vérifier que M est l’image de C dans la rotation de centre I et dont une mesure de l’angle est −4t .

En déduire d’une part une mesure de l’angle á(−→ IC ,

−−→

IM ) , et d’autre part

que M est sur un cercle de centre I et de rayon indépendant de t .

Lille 3 septembre 1983

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome