La modélisation mathématique  – travaux pratiques 8, Exercices de Modélisation mathématique et simulation

La modélisation mathématique – travaux pratiques 8, Exercices de Modélisation mathématique et simulation

PDF (34.5 KB)
2 pages
78Numéro de visites
Description
La modélisation mathématique – travaux pratiques 8 sur le réel strictement positif. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la fonction logarithme népérien, la rotation R de centre O.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
RennesCjuin1981*.dvi

[ Baccalauréat C Rennes juin 1981 \

EXERCICE 1

1. Résoudre dans Z2 l’équation 23X −17Y = 6.

2. Déduire de l’étude précédente les entiers naturels A inférieurs à 1000 tels que dans la division euclidienne de A par 23, le reste soit 2, et dans celle de A par 17 le reste soit 8.

EXERCICE 2

1. Montrer que si x est un réel strictement positif

1+ 1

x > e−x .

Montrer que si x est un réel strictement négatif 1+ 1

x < e−x .

(On pourra comparer 1+ 1

x et e−x au nombre 1).

2. Soit f la fonction numérique définie par

f (x)= x+ ln |x|+e−x .

(ln désigne la fonction logarithme népérien).

Étudier f , (ne pas oublier l’étude des limites quand x tend vers +∞ ou −∞ et construire sa courbe représentative.

PROBLÈME (

O, −→ ı ,

−→

)

est un repère orthonormé direct d’un plan affine euclidien P. Soit P le

plan vectoriel associé à P. On appelle A l’ensemble des applications affines de P transformant toute droite D de P en une droite D’ orthogonale à D.

Partie A

1. Vérifier que la rotation R de centre O dont l’angle a pour mesure π

2 radian est

un élément de A .

2. On appelle ϕ l’endomorphisme du plan vectoriel −→ P associé à l’application af-

fine.

Montrer que f appartient à A si, et seulement si, pour tout vecteur non nul −→ u : ϕ

(

−→ u

)

6= −→ 0 et

−→ u ·ϕ

(

−→ u

)

= 0.

3. Montrer que si f appartient à A , la matrice de ϕ dans la base orthonormée (

−→ ı ,

−→

)

est de la forme

(

0 −λ λ 0

)

λ est un réel non nul.

En déduire que f est une similitude directe, en préciser le rapport et l’angle suivant les valeurs de λ.

4. En déduire quel est l’ensemble A .

Partie B

Le baccalauréat de 1981 A. P. M. E. P.

Dans cette partie, on désigne par B l’ensemble des applications (non supposées affines) de P dans P, transformant toute droite D de P en une droite D′ de P ortho- gonale à D. On se propose de montrer qu’une telle application est nécessairement affine et donc que A =B.

1. Soit f1 un élément de B.

a. Montrer qu’il existe au moins un couple de points (A, B) tel que

A 6= B et f1(A) 6= f1(B)

On notera A′ = f1(A) et B′ = f1(B).

b. On appelle M un point de P n’appartenant pas à la droite AB. Montrer que M ′ = f1(M) peut être obtenu comme intersection de deux droites que l’on précisera.

En déduire une construction de M ′.

2. Soit f2 la similitude plane directe transformant A en A′ et B en B′ (c’est-à-dire que f2(A)= f1(A) et f2(B)= f1(B).

a. Donner une mesure de l’angle de f2.

b. SiM n’est pas un point de la droite AB, montrer que f2(M)= f1(M).

c. Si M est un point de la droite AB, indiquer une construction de f1(M). (On pourra introduire un point C n’appartenant pas à la droite AB).

d. En déduire que f1 = f2 On a ainsi prouvé que A =B.

Partie C

R désigne toujours la rotation de centre O dont l’angle a pour mesure π

2 radian. La

loi ◦ est la composition des deux applications.

1. Montrer qu’on définit une loi interne, notée ⋆, sur A en posant

f ∈A ,∀g ∈A , f g = f R g .

2. Montrer qu’il existe dans A un élément e, neutre pour la loi ⋆.

3. Soit D l’ensemble des homothéties de rapport non nul et des translations. Montrer que pour tout h appartenant à D, e ◦h appartient à A .

Soit L l’application de D dans A qui à h associe e ◦h. Montrer que L est un isomorphisme du groupe (D, ◦) sur (A , ⋆).

Rennes 2 juin 1981

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome