Les tables de logarithmes - exercices de mathématique, Exercices de Méthodes Mathématiques

Les tables de logarithmes - exercices de mathématique, Exercices de Méthodes Mathématiques

PDF (30.9 KB)
2 pages
177Numéro de visites
Description
Exercices de mathématique sur les tables de logarithmes. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: le plan complexe privé du point O, les coordonnées x et y du point M.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
AmiensCjuin1971*.dvi

[ Baccalauréat C Amiens juin 1971 \

EXERCICE 1

On pose ex −e−x = 2s (s réel, e base des logarithmes népériens).

1. Exprimer x en fonction de s.

2. Si s = 3, calculer x avec la précision permise par les tables de logarithmes. (On prendra

p 10≈ 3,162.)

EXERCICE 2

1. Linéariser sin4 x.

2. Calculer f (t)= ∫t

0

(

4sin4 x − 3

2

)

dx.

3. Résoudre l’équation f (t)= 0.

PROBLÈME

Partie A

Les nombres réels x et x′ sont liés par la relation xx′ =−4.

SoiL N et N ′ les points d’abscisses respectives x et x′ sur un axe (−→ ∆

)

.

Calculer en fonction de x la longueur, notée (x), du segment N N ′ (l’unité de lon- gueur étant celle choisie sur l’axe). Étudier les variations de la fonction x 7−→ f (x) ainsi définie. Tracer son graphe dans un repère orthonormé. Utiliser ce graphe pour discuter l’existence et le nombre des points N tels que la longueur N N ′ ait une valeur donnée, k.

Partie B

On note (P) le plan complexe et (

P⋆ )

le plan complexe privé du point O(0 ; 0). À tout point M

(

P⋆ )

, image du nombre complexe z = x + iy , on associe le point M ′ ∈

(

P⋆ )

, image du nombre complexe z ′ = x′+ iy ′, tel que zz ′ =−4.

On note M(z) T 7−→ M

(

z ′ )

la transformation ainsi définie.

1. T est-elle involutive ? Quels sont les points B et B′ invariants par T ?

2. a. En étudiant les arguments de z et de z ′, montrer que les deux demi- droites OM et OM ′ sont symétriques par rapport à l’un des axes de coor- données.

b. En complétant cette étude par celle des modules de z et de z ′, montrer que T est le produit de deux transformations géométriques simples, que l’on précisera.

3. Calculer les coordonnées x et y du point M en fonction des coordonnées x′ et y ′ du point M ′.

4. Écrire, quand il existe, l’équation du cercle (Ω), de centre donné Ω(0 ; ω), or- thogonal au cercle de diamètre BB′. Déterminer le transformé par T de ce cercle (Ω).

a. analytiquement,

b. géométriquement.

Le baccalauréat de 1971 A. P. M. E. P.

5. Écrire l’équation du cercle (Γ) passant par B et par B′, de centre donné P(λ ; 0). Déterminer le transformé par T du cercle (Γ).

a. analytiquement,

b. géométriquement.

6. Conclure de ce qui précède que les points B, B′, M et M ′ sont cocycliques et que, lorsque M décrit le cercle (Γ), la droite M M ′ passe par un point fixe A, que l’on précisera.

En déduire une construction géométrique du point M ′ transformé de M par T , lorsque M n’appartient pas à l’axe y ′Oy .

Amiens 2 juin 1971

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome