Math - travaux pratiques 8, Exercices de Mathématiques

Math - travaux pratiques 8, Exercices de Mathématiques

PDF (33.0 KB)
2 pages
285Numéro de visites
Description
Math - travaux pratiques 8. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: les images, le vecteur vitesse.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
MontpellierCsept1976*.dvi

[ Baccalauréat C Montpellier septembre 1976 \

EXERCICE 1

Résoudre successivement dans l’ensemble Z/7Z les équations :

2̇x = 1̇

x2+ 4̇x+ 3̇= 0̇

x4+ 4̇x2+ 3̇= 0̇

EXERCICE 2

On considère, dans le plan complexe, un point M , d’affixe u et les points M ′ et M ′′

qui ont respectivement pour affixes les racines Z ′ et Z ′′ de l’équation :

Z 2−2(u+1)Z +2u2+2u+1= 0 où Z est l’inconnue.

1. Résoudre cette équation dans l’ensemble C des nombres complexes.

2. Trouver l’ensemble des points M tels que la distance de M ′ à M ′′ soit égale à 2. Quel est alors l’ensemble des points M ′ etM ′′ ?

PROBLÈME

Les parties A et B sont indépendantes.

1. Soit E un espace vectoriel de base (

−→

ı , −→

, −→

k )

.

On considère l’application linéaire ϕ de E dans E , définie par :

ϕ

(

−→

ı )

=

−→

ı

ϕ

(

−→

)

= −

−→

ı +2 −→

k

ϕ

(

−→

k )

=

−→

k

a. Déterminer le noyau de ϕ, son image et l’ensemble des vecteurs inva- riants.

b. Préciser la nature de ϕ.

2. Soit E un espace affine associé à E , de repère cartésien (

O, −→

ı , −→

, −→

k )

. On ap-

pelle f l’application affine de E dans E , associée à l’application linéaire ϕ et

telle que f (O) = O.

a. Montrer que tout point M de E de coordonnées (x ; y ; z) a pour image par f le point M ′ de coordonnées :

x′ = xy

y ′ = 0

z ′ = 2y + z

Définir géométriquement f .

b. Soit P le plan de repère cartésien (

O, −→

ı , −→

)

. On considère la droite (D)

d’équations : x = 2 et z = 0 et la droite (∆) d’équations : x−2y −2 = 0 et

z = 0. (Ces droites sont donc contenues dans P).

Déterminer les images de (D) et (∆) par l’application f .

Partie B

Le baccalauréat de 1977 A. P. M. E. P.

1. On suppose maintenant E euclidien et le repère (

O, −→

ı , −→

, −→

k )

orthonormé.

Construire, par rapport au repère (

O, −→

ı , −→

)

du plan P, la courbe H d’équa-

tion :

y = x2−4x+5

2x−4 .

2. Déterminer la courbeH ′ image deH par l’application f étudiée dans la partie A - 2.

Préciser sa nature et ses éléments remarquables.

3. Onconsidère unpointmobileM dont les coordonnées dans le repère (

O, −→

ı , −→

, −→

k )

sont définies, à l’instant t , par les relations :

x = 2+ 1+ sin t

cos t

y = 1

cos t z = 0

avec t ∈ ]

π

2 ; π

2

[

a. Montrer que la trajectoire deM est une partie de H .

b. Déterminer les coordonnées du vecteur vitesse deM à l’instant t .

c. Le point M ′, image deM par f , est aussi un point mobile.

Déterminer les coordonnées du vecteur vitesse de M ′ à l’instant t . La

vitesse deM ′ peut-elle être, à un instant t , double de celle deM ?

Montrer que le vecteur vitesse de M ′ est le transformé par ϕ du vecteur

vitesse deM .

Montpellier 2 septembre 1976

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome