Notes sur Digital Subscriber Line - 3° partie, Notes de Application informatique
Francine88
Francine888 January 2014

Notes sur Digital Subscriber Line - 3° partie, Notes de Application informatique

PDF (536.1 KB)
15 pages
155Numéro de visites
Description
Notes d'application informatique concernant Digital Subscriber Line - 2° partie. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: ADSL; Cheminement global; Protocoles utilisés; Mise en oeuvre d’une connexion; Les évolut...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 15
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

ADSL

 C'est un code en bloc qui va ajouter 16 octets de redondance derrière les 224 octets de charge utile

 Si plus de 8 octets sont détectés comme erronés, le bloc de données utiles est marqué comme défectueux

docsity.com

ADSL

 Modem adsl  Réalise le codage/décodage permettant le transport à haut

débit

 Splitter ou filtre  Sépare le flux téléphonique et le flux des données

docsity.com

ADSL  DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer)

 Assure le rôle de multiplexeur vers l’interface haut débit

 Brasseur ATM (Asynchronus Transfert Mode)  Assure la diffusion des paquets contenant les données

 BAS (Broadband Access Server)  Point de concentration assurant l’aiguillage du flux vers les

FAI  Assure le lien avec le PAS pour l’identification

 PAS (Plate-forme d’Accès aux Services)  Assure l’identification et la facturation

docsity.com

Cheminement global

FAI

docsity.com

Protocoles utilisés

 Les principaux protocoles utilisés :  ATM  IP  PPP

docsity.com

Protocoles utilisés

PPP

USB

HTTP

TCP

IP

USB

ADSL ADSL PHY PHY

802.3 (FE)

PPP

IP

802.3

Données utiles TCP IP PPP AAL5 ATM ADSL

MODEM ADSL

DSLAM

BAS

Fibre OptiquePaire CuivreCâble USB

PPP

ATMATM

AAL5

ATM

Session PPP

AAL5

docsity.com

Mise en œuvre d’une connexion

BAS Routeur

PAS FAI

1 : Login User@fai

2 : Identification

3 : Identification

8 :Autorisation

+ @IP7 : Authentification User@fai

9: Session PPP

ATM

6 : établissement tunnel

4 : Autorisation 5 : Autorisation +

Contexte

Réseau Du FAI

docsity.com

Les évolutions 1/3  ADSL2  Apparu en 2002  Débit maximum 10Mbits/s  Distance maximale 6 Km  Permet d’utiliser une largeur de bande de 4KHz

supplémentaire pour les données numériques  Peu de succès

docsity.com

Les évolutions 2/3  ADSL 2+  Apparu en 2003  Débit maximum 25MBits/s  Distance maximale 2 Km (pour débit max)  Permet de doubler la largeur de bande utilisée

pour les données descendante (2,2MHz)  Actuellement en place, mais seuls les abonnés

proche du DSLAM en profite

docsity.com

Les évolutions 3/3

 READSL (Reach Extended ADSL)  Apparu en 2003  Combiné à l’ADSL2+  Débit maximum 25MBits/s  Augmente de 5 à 10% la distance maximale  Augmente la puissance d’émission du signal à

partir du répartiteur

docsity.com

Conclusion  ADSL avantages :  Peu coûteux  Amène le haut débit

 ADSL inconvénients :  Distance maximale est trop courte  Débit souvent « trop théorique »

 L’ADSL amené à disparaître au profit de la fibre optique

docsity.com

Exercice : ADSL L’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) est un

schéma de modulation qui fait appel à la notion de sous porteuses : la bande de fréquences comprise entre 0 Hz et environ 1, 1 MHz est divisée en 255 intervalles de 4, 3125 kHz. A chaque frontière d’intervalle est associée une sous porteuse, qui est un signal modulé. La nième sous porteuse est donc matérialisée sous la forme d’un signal dont la fréquence de base vaut [n × 4, 3125 kHz]. Un modem ADSL peut donc etre considéré comme la mise en parallèle d’un grand nombre de modems analogiques, chacun transmettant sur une fréquence différente : 4,3125 kHz pour le premier, 8,625 kHz pour le second, 12,9375 kHz pour le troisième, etc ...

docsity.com

La sous porteuse d’indice 0 n’est pas utilisée, car elle correspond à un signal de fréquence nulle. Les sous porteuses d’indice 1 à 255 sont théoriquement utilisables pour transmettre des données. Toutefois, les sous porteuses d’indice 1 à 15 ne sont en général pas exploitées en raison de la présence possible de signaux téléphoniques dans une gamme de fréquences proche des fréquences utilisées par ces sousporteuses. Dans la pratique, lorsque l’ADSL est mis en oeuvre sur une ligne téléphonique classique (analogique), les sous porteuses d’indice 16 à 255 sont donc disponibles pour la communication ADSL proprement dite. On utilise en général les sous porteuses d’indice 16 à 31 pour la voie montante, et celles d’indices au moins égal à 32 pour la voie descendante. Q 1 . Quel est le nombre de sous porteuses utilisées pour les voies montantes/descendantes ? Q 2 . Quel est le spectre des fréquences des voies montantes/descendantes ? Q 3 En supposant que chaque sous porteuse soit à8000 bauds, et que chaque signal associé corresponde à16 bits d’information, quels seront les débits théoriques montants et descendants du modem ADSL ?

docsity.com

On s’intéresse désormais à la modulation d’une seule de ces porteuses : celle-ci est réalisée à l’aide d’une méthode particulière appelée Quadrature Amplitude Modulation (QAM) :

Le principe est simple : une sous-porteuse d’indice i est en fait composée de deux sinusoïdes déphasées de 90 degrés l’une de l’autre. Ces deux sinusoïdes sont indépendamment modulées en amplitude par deux

fonctions I(t) et J(t). La forme du signal de la sous-porteuse d’indice i (et fréquence fi) est ainsi donné

par la somme des deux sinusoïdes déphasée et modulées : I(t) · cos(2 · pi · fi · t) + J(t) · sin(2 · pi · fi · t) Les fonctions I(t) et J(t) donnent l’amplitude des deux sinusoïdes, leurs

valeurs respectives changent 8000 fois/s. Q 4 . Donnez la forme du signal sur une seule période pour les 3 cas

suivants (utilisez une même figure pour vous aider) – I(t) = x > 0, J(t) = 0 – I(t) = 0, J(t) = x > 0 – I(t) = x > 0, J(t) = x > 0

docsity.com

Q 5 . Dans le dernier cas, que constatez vous sur la fréquence et la phase du signal résultat ? Cela change t’il dans le cas général (sommation de deux sinusoıdes de meme fréquence et de phases/d’amplitudes différentes) ? En quoi cela est important dans le cadre de sous- porteuses du modem ADSL ?

Enfin, nous terminons cet exercice en faisant remarquer qu’il est possible de “retrouver”, à l’aide d’un démodulateur produit (calcul d’une corrélation et extraction d’une composante continue), les valeurs de I(t) et de J(t), sans qu’il y aie de collisions entre les deux signaux.

Q 6 . En supposant que seule l’amplitude soit modulable, sur combien de niveaux d’amplitudes doit on moduler chacune des deux sinusoïdes pour transmettre 16bits/signal et ainsi obtenir le débit théorique de la question 3 ?

docsity.com

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome