Notes sur la hiérarchie Synchrone - 3° partie., Notes de Application informatique
Francine88
Francine888 January 2014

Notes sur la hiérarchie Synchrone - 3° partie., Notes de Application informatique

PDF (499.8 KB)
12 pages
97Numéro de visites
Description
Notes d'application informatique concernant la hiérarchie Synchrone - 3° partie. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: SDH; POH (Path OverHead); conclusion.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 12
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

SDH POH (Path OverHead)

Surdébit de conduit

J1 B3 C2

F2

H4 Z3

Z4 Z5

G1

B3 = Contrôle de parité pour le conduit C2 = Indication du type de charge utile F2 = Canal de communication utilisateur J1 = Vérification de la continuité du conduit G1 = Indication d'alarme distante H4 = Indication de trame multiple Z3-Z5 = Réservé

docsity.com

SDH SDH

 La trame SDH de base

 La trame offre une capacité totale de 2 430 octets toutes les 125 µs.

 Les 9 premières colonnes (81 octets) ne contribuent pas au transport d'information et constituent un surdébit utilisé pour délimiter et gérer la trame.

 Les 2 349 octets restants constituent un conteneur virtuel, lui-même constitué d'une colonne (9 octets) transportant le surdébit de conduit POH (Path OverHead) et du conteneur proprement dit, offrant une capacité de transmission de 2 340 toutes les 125 µs soit un débit de 149 760 kbps.

 Le surdébit de conduit est utilisé pour des fonctions de gestion ( parité, type de charge utile, continuité du conduit...)

docsity.com

SDH SDH

 Les signaux à transporter proviennent de liaisons qui peuvent être synchrones ou asynchrones. Pour faciliter leur transport, on les accumule dans un conteneur virtuel (VC).

 Il y a différents conteneurs virtuels pour chaque type de signal à transmettre.

 Le transport de ces conteneurs sur les trames (STM-n) s'effectue par multiplexage temporel (G 709).

docsity.com

SDH Transport PDH

1,5 Mbps 34/45 Mbps 140 Mbps

C11 C2 C3 C4C12

2 Mbps

AU 3 AU 4

docsity.com

SDH Transport PDH

C1 C2 C3 C4

1,5/2 Mbps 34/45 Mbps 140 Mbps

C4 POH = VC-4

C4 POH Pointeur = AU-4

AU-4 SOH = STM-1 docsity.com

SDH Transport PDH

C1 C2 C3 C4

1,5/2 Mbps 34/45 Mbps 140 Mbps

C3 POH = VC-3

C3 POH Pointeur = TU-3

C4 POH = VC-4

TU-3 TU-3

docsity.com

SDH

x 3

S O H

AU-4 P O H

VC 4

S O H

TU-3

140 Mbps

C4

P O H

VC 3

S O H

AU-3

34 Mbps

C3

S O H TU-12

P O H

VC 12

2 Mbps

C12

x 3

x 7

AUG

P O H

VC 3

x 7

x 3

STM nx n

TUG 3

TUG 2

docsity.com

SDH

FSI ATI

Backbone IPATM/ADSL

RTC/RNIS

TDM/SHDSL FR

SDH

docsity.com

SDH

Conclusion

 La hiérarchie numérique synchrone offre une grande souplesse d'exploitation grâce à sa capacité de modification rapide de la configuration du réseau de transmission.

 Cette capacité découle de l'importance des sur-débits qui véhiculent les fonctions de supervision et de commande et se traduit par une plus grande offre de service auprès des entreprises.

 le coût d'équipement SDH/ATM reste encore très élevé et doit faire face à d'autre technologie.

docsity.com

SDH

Conclusion

 Simplification du réseau

 La simplification des techniques de multiplexage / démultiplexage permet l'utilisation d'un nombre illimité d'équipements.

 Haute flexibilité

 Possibilité d'accéder aux affluents bas débits sans besoin de décomposer tout le signal haut débit.

Gestion « In Band »

 Canaux intégrés de gestion du réseau, permettant les fonctionnalités d'exploitation, d'administration et de maintenance.

docsity.com

SDH

Conclusion

 "Mid fiber meet"

 La norme définit une interface optique qui permet l'interconnexion entre équipements de constructeurs différents.

 Capacité de survie

 Une vaste utilisation de boucles optiques auto-cicatrisante et de basculements automatiques dans les équipements, permet aux opérateurs d'obtenir un taux élevé de disponibilité de service.

 Evolutivité

 Facilité d'évolution vers les niveaux de multiplexage supérieurs, l'extension du réseau et les nouveaux services.

docsity.com

SDH

Conclusion

 La hiérarchie numérique synchrone offre une grande souplesse d'exploitation grâce à sa capacité de modification rapide de la configuration du réseau de transmission.

 Cette capacité découle de l'importance des sur-débits qui véhiculent les fonctions de supervision et de commande et se traduit par une plus grande offre de service auprès des entreprises.

 le coût d'équipement SDH/ATM reste encore très élevé et doit faire face à d'autre technologie.

docsity.com

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome