Notes sur le modèle relativiste de Sommerfeld - 2° partie, Notes de Physique
Eleonore_sa
Eleonore_sa15 January 2014

Notes sur le modèle relativiste de Sommerfeld - 2° partie, Notes de Physique

PDF (99.9 KB)
9 pages
178Numéro de visites
Description
Notes de physique sur le modèle relativiste de Sommerfeld - 2° partie. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: le développement en série, l'énergie totale de l'atome.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 9
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

Nous voyons trivialement qu'il y a un pôle à l'origine que nous allons calculer le résidu en

ce point en passant à la limite pour . Nous posons pour cela:

(41.154)

En passant à la limite construite sur la base du théorème des résidus:

(41.155)

Le résidu correspondant au pôle est donc :

(41.156)

Nous voyons également qu'il y a un second résidu à l'infini et pour le calculer, nous

effectuons à nouveau un changement de variable. Nous posons (conformément à la méthode ce

que nous avons vue dans le chapitre d'Analyse Complexe):

(41.157)

L'intégrale s'écrit alors:

(41.158)

Pour trouver le résidu, nous allons faire un développement en série de Laurent de:

(41.159)

autour de ce pôle de valeur nulle. Pour ce faire, nous posons :

(41.160)

Nous connaissons le développement de Taylor de l'expression résultante de ce changement de

variable:

(41.161)

Appliqué au radical, nous obtenons :

(41.162)

Il vient alors la automatiquement la série de Laurent (chouette!):

(41.163)

où nous voyons immédiatement que le pôle est d'ordre 2.

Le second résidu est le coefficient en :

(41.164)

Effectivement, nous avons simplement appliquaé la relation démontrée dans le chapitre

d'Analyse Complexe:

(41.165)

pour déterminer le résidu se trouvant dans la série de Laurent avec l'ordre du pôle k valant

donc 2.

En final, nous aboutissons à:

(41.166)

Avec:

(41.167)

Pour le calcul de nous avons :

(41.168)

Dès lors, l'intégrale curviligne a pour expression:

(41.169)

Après simplification:

(41.170)

Nous élevons au carré:

(41.171)

Donc :

(41.172)

d'où:

(41.173)

Nous posons :

En travaillant sur le dénominateur :

(41.174)

En ajoutant et en retranchant :

(41.175)

Donc:

(41.176)

ou encore:

(41.177)

Ou encore :

(41.178)

Nous considérons dans le terme le radical qui s'écrit encore:

(41.179)

Soit le développement en série (cf. chapitre sur les Suites Et

Séries) alors:

(41.180)

Donc :

(41.181)

Comme , nous pouvons négliger les termes au-delà de l'ordre 2 tel que:

(41.182)

Le terme suivant s'écrit alors:

(41.183)

En travaillant maintenant sur le terme entre les crochets et en considérant uniquement le carré

sans tenir compte de son signe négatif (!):

(41.184)

Soit le développement en série de Taylor de (cf. chapitre sur les

Suites Et Séries) alors

(41.185)

En négligeant les termes au-delà de l'ordre 2:

(41.186)

Le terme entre les accolades s'écrit:

(41.18

7)

Nous entreprenons le développement en série de Taylor du terme entre les accolades:

(41.188)

En négligeant les termes au-delà de l'ordre 2:

(41.189)

En développant le carré du troisième terme, il vient :

(41.190)

Soit:

(41.191)

L'énergie totale de l'atome devient :

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome