Notes sur le système solaire interne: l'origine de la Lune, Notes de Astronomie
Caroline_lez
Caroline_lez10 January 2014

Notes sur le système solaire interne: l'origine de la Lune, Notes de Astronomie

PDF (123.3 KB)
2 pages
528Numéro de visites
Description
Notes d'astronomie sur le système solaire interne: l'origine de la Lune. Les principaux thèmes abordés sont les suivants:
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document

De façon assez étonnante, le problème de l'origine de la Lune n'a pas encore été résolu de

façon définitive. Trois différents scénarios ont longtemps dominé le débat. Le premier scénario

était celui de la fission. Juste après sa formation, la Terre était une masse liquide en rotation

relativement rapide. Du fait de la force centrifuge, notre planète aurait éjecté une fraction de sa

masse qui se serait finalement agglomérée pour donner naissance à la Lune. Le deuxième

scénario était celui de la création simultanée : la Terre et la Lune se seraient formées

simultanément à partir de la même source de poussières. Enfin, le troisième scénario était celui

de la capture, selon lequel la Lune se serait formée dans une région différente du système

solaire mais aurait été capturée à un certain moment par le champ de gravité de la Terre.

Le couple Terre-Lune vu par la sonde Galileo on 1990 depuis une distance de 6 millions de kilomètres.

Crédit : JPL/NASA

En fait, aucune de ces anciennes théories n'est véritablement satisfaisante. L'analyse des roches

lunaires a montré que leur composition chimique est différente de celle des roches terrestres,

en particulier en ce qui concerne la proportion de fer. La Lune ne peut donc pas être

uniquement formée de matière arrachée à la Terre et elle n'a pas non plus pu tout simplement

naître dans la même région que la Terre. De plus, le premier scénario exige une vitesse de

rotation excessivement grande et le deuxième est incapable d'expliquer pourquoi la Lune

possède un noyau beaucoup plus petit que la Terre. Enfin, le troisième scénario n'est pas

satisfaisant car il est extrêmement difficile d'imaginer comment la Terre aurait pu capturer un

objet aussi massif que la Lune et l'amener dans une orbite stable. De plus, l'analyse de la

proportion de différents noyaux atomiques montre une très forte similarité entre la Terre et la

Lune, ce qui est très difficile à s'expliquer si les deux corps ont été crées de façon

indépendante.

Plusieurs planétologues proposèrent ainsi en 1975 un quatrième scénario plus compliqué de

l'origine de la Lune. Selon eux, très tôt dans l'histoire du système solaire, une collision se serait

produite entre la Terre et un autre objet de la taille de Mars. Cette collision aurait entraîné

l'éjection d'une énorme quantité de matière qui se serait agglomérée pour donner naissance à

la Lune.

Cette dernière théorie peut expliquer toutes les différences ou similarités entre la Terre et la

Lune, et c'est donc la théorie la mieux acceptée aujourd'hui. A l'époque de l'impact, la plus

grande partie du fer de la Terre s'était déjà rassemblée dans le noyau. La matière éjectée

provenait principalement du manteau, plus pauvre en fer, ce qui explique que la Lune contient

une faible proportion de cet élément. La similarité dans la proportion de différents noyaux

atomiques est due au fait que les deux corps ont une origine commune. Enfin, la nature très

aléatoire d'un impact explique pourquoi la Terre est la seule planète interne du système solaire

à posséder un satellite de si grande taille.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome