Notes sur Les tentatives par la forceL’échec du recours à la force - Droit communautaire, Notes de Droit de l'Union européenne
Violette_Toulouse
Violette_Toulouse7 January 2014

Notes sur Les tentatives par la forceL’échec du recours à la force - Droit communautaire, Notes de Droit de l'Union européenne

PDF (123.2 KB)
2 pages
211Numéro de visites
Description
Notes sur Les tentatives par la forceL’échec du recours à la force Les principaux thèmes abordés sont: - Reconstituer une identité européenne sur un mode impérial - La 1ère tentative c’est l’empire carolingien de Charle...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document

§2 Les tentatives par la force/L’échec du recours à la force ‐ Le fait que de nombreux leadeur politique qui ont voulu se faire appeler 

empereur : Tsar, Kaiser.  ‐ L’iconographie : volonté de recréer une dimension impériale, par les armes 

notamment. 

Reconstituer une identité européenne sur un mode impérial 

La 1ère tentative c’est l’empire carolingien de Charlemagne :   Il ne va pas trop mal fonctionner. Le territoire de Charlemagne s’étend sur l’actuelle France  (sauf Bretagne), l’Allemagne, l’Autriche, et l’Italie du Nord et du centre.  Volonté forte : il se fait sacrer empereur à Rome en 800.  Cette unité Carolingienne sera une réussite mais assez éphémère. Il meurt en 814, et  transmet son empire à son fils Louis le Pieu, lorsque celui‐ci décède l’empire est divisé en 3  avec le traité de Verdun en 843. 

Cette division va structurer l’Europe : à l’Ouest la Francie (jusqu’en champagne),  ensuite il y a la Lotharingie (prend tout le centre de l’Europe) et à l’Est la Germanie. 

Plus tard, il y aura une 2nd tentative :   Le Saint empire romain germanique : 962, créé par Otton 1er : il regroupe la Germanie et  une partie de la Lotharingie et il existera jusqu’aux guerres napoléoniennes.  En revanche il n’arrivera jamais à se structurer : pouvoir centrale faible : donc un ensemble  de principautés tenues par des liens très lâche et l’empereur se prendra bien la tête avec le  pape. 

Ensuite 1519 – 1555 :   Charles Quint : roi d’Espagne et du saint empire tentera de reconstituer un empire  continental, mais ses rêves d’unité se briseront sur la résistance de la France et la scission  religieuse entrainée par la réforme. 

Très vite la naissance du protestantisme va entrainer de très nombreux conflits en  Europe, sachant que les divisions politiques vont utiliser les divisions religieuses. La  concurrence avec le catholicisme va entrainer la naissance de la fameuse guerre de 30 ans,  qui va se prolonger jusqu’en 1648 avec les traités de Westphalie. A l’issue de ces traités, il  y a une puissance prépondérante en Europe : c’est la France : 

‐ par sa démographie,  ‐ par sa puissance militaire,  ‐ par son rayonnement diplomatique. 

docsity.com

Elle restera prépondérante jusqu’au début du 19e. Elle tentera d’utiliser sa  prépondérance pour s’imposer : 

‐ Louis 14, dont le règne va se solder dans un chaos monstre et une faillite totale,  va mener de nombreuses guerres pour renforcer la domination de la France. 

‐ L’aventure Napoléonienne : qui se solde par des millions de mort et un  affaiblissement durable de la France (la prépondérance s’arrête après lui). Elle se  heurte à des coalitions de petite Etats, souvent soutenus par l’Angleterre. 

Congrès de Vienne en 1815 (fin du règne de Napoléon), réuni l’ensemble des  puissances européenne, avec un redécoupage du territoire européen, qui va viser à assurer  une relative stabilité du continent reposant sur un équilibre des puissances (on va  d’ailleurs y créer la Belgique). Ce sera toujours un équilibre précaire : le concert européen  qui assurera une stabilité relative du continent jusqu’en 1870. 

Guerre entre la France et la Prusse : perte de l’Alsace‐Lorraine car l’empire allemand  qui s’est structuré autour du royaume prussien devient la puissance montante en Europe.  Comme toute puissance dominante elle va chercher à accroitre sa puissance si ce n’est de  l’étendre sur le continent. Sa puissance s’arrêtera après la 2nd Guerre Mondiale. Et c’est à  ce moment que la puissance européenne à l’échelle mondiale s’arrêtera elle aussi. 

Nombreuses tentatives par la force qui ont toujours échoué. 

Mais s’est aussi manifesté par des projets d’intellectuels fondés sur la paix et le  droit. Tous ont échoués ou n’ont pas été mis en œuvre. 

 

docsity.com

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome