Notes sur les travaux pratiques: architecture réseaux, Notes de Fondements informatiques
Gabrielle89
Gabrielle899 January 2014

Notes sur les travaux pratiques: architecture réseaux, Notes de Fondements informatiques

PDF (56.6 KB)
8 pages
322Numéro de visites
Description
Notes de fondements informatiques sur les travaux pratiques: architecture réseaux. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Installation de TCP/IP, Configuration de TCP/IP, Utilitaires TCP/IP.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 8
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

P 1/8 2010-2011 IGA- Marrakech

1/8

Travaux Pratiques Architecture Réseaux TP 1 : configuration et mise en œuvre de TCP/IP

Objet :  Installation la pile de protocole TCP/IP  Configuration de TCP/IP  Manipulation des utilitaires TCP/IP

o Dépannage de TCP/IP o Test de la connectivité TCP/IP

Introduction TCP/IP peut s'utiliser dans toutes sortes d'environnements, qui vont du petit réseau local jusqu'à l'Internet mondial. Quand vous installez Windows 2000, il y a installation de TCP/IP comme protocole réseau par défaut si la procédure d'installation détecte la présence d'une carte réseau. Vous n'installerez donc TCP/IP que si vous aviez procédé à une installation personnalisée de Windows 2000 ou si vous avez supprimé TCP/IP depuis une connexion (outil d'administration Connexions réseau et accès à distance).

1. Installation de TCP/IP La boîte de dialogue Propriétés de Connexion au réseau local apparaît, vérifier que l le protocole TCP/IP est déjà installé

2. Configuration de TCP/IP Une bonne mise en oeuvre de TCP/IP sur votre réseau exige que vous planifiiez soigneusement l'adressage IP Votre schéma d'adressage TCP/IP peut inclure des adresses publiques et/ou privées. Si votre réseau n'est pas relié à Internet, vous pouvez prendre des adresses privées ou publiques. Toutefois, vous devrez généralement définir quelques adresses IP publiques à des fins de connectivité Internet; la raison en est que les équipements connectés directement à Internet exigent des adresses IP publiques. InterNIC assigne des adresses publiques aux fournisseurs de services Internet (ISP), lesquels affectent des adresses IP aux entreprises qui leur achètent de la connectivité. Les adresses IP ainsi affectées sont uniques et programmées dans les routeurs Internet.

Vous pouvez, en outre, mettre en oeuvre un schéma d'adressage privé qui permettra de cacher vos adresses internes au reste de l'Internet. Pour cela, vous configurerez des adresses privées sur toutes les machines de votre réseau privé (ou intranet). Les adresses privées ne sont pas accessibles sur Internet, car elles sont bien distinctes des adresses publiques (il n'y a pas de chevauchement).

Vous pouvez affecter dynamiquement les adresses IP via DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), et vous pouvez alors gérer les affectations en utilisant la fonctionnalité d'adressage privé automatique (Automatic Private IP Addressing). Vous pouvez aussi configurer TCP/IP manuellement. La façon de procéder dépendra du rôle de l'ordinateur. Il arrive souvent, par exemple, que les adresses IP des serveurs soient définies manuellement alors que celles des clients soient définies dynamiquement par un serveur DHCP.

P 2/8 2010-2011 IGA- Marrakech

2/8

a. Configuration de TCP/IP pour utiliser une adresse IP statique

Par défaut, les ordinateurs clients exécutant Windows 2003, XP, 2000, ou Windows 98 reçoivent automatiquement des informations sur la configuration TCP/IP de la part du service DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol). Cependant, même dans un environnement utilisant DHCP, il est nécessaire d'attribuer une adresse IP statique à certains ordinateurs du réseau. Par exemple, l'ordinateur qui exécute le service DHCP ne pouvant pas être un client DHCP, doit avoir une adresse IP statique. Si le service DHCP n'est pas disponible, vous devez également configurer TCP/IP de sorte qu'il utilise une adresse IP statique. Pour chaque carte réseau utilisant TCP/IP sur un ordinateur, vous pouvez configurer une adresse IP, un masque de sous réseau et une passerelle par défaut, comme indiqué ci-dessous.

Le tableau suivant décrit les options nécessaires à la configuration d'une adresse TCP/IP statique.

Option Description

Adresse IP

Adresse logique sur 32 bits identifiant un hôte TCP/IP Chaque carte réseau d'un ordinateur utilisant TCP/IP requiert une adresse IP unique, telle que 200.200.200.2. Chaque adresse se compose de deux parties un identificateur (ID) de réseau, qui identifie tous les hôtes d'un même réseau physique, et un ID d'hôte, qui identifie un hôte du réseau. Dans notre exemple, l'ID de réseau est 200.200.200 et l'ID d'hôte, 2.

Masque de sous- réseau

Réseau d'un environnement comportant plusieurs réseaux, qui utilise des adresses IP dérivées d'un seul ID de réseau. Les sous-réseaux permettent de diviser un grand réseau en plusieurs réseaux physiques connectés par des routeurs. Un masque de sous-réseau identifie une partie de l'adresse IP de sorte que TCP/IP peut distinguer l'ID de réseau de l'ID d'hôte. Lorsque des hôtes TCP/IP essaient de communiquer, le masque de sous-réseau détermine si l'hôte de destination se trouve sur un réseau local ou distant. Pour communiquer via un réseau, les ordinateurs doivent avoir le même masque de sous-réseau. Option Description (suite)

Passerelle par défaut

Sur un réseau local, périphérique intermédiaire qui stocke les ID des autres réseaux existants dans l'entreprise ou sur Internet. Pour communiquer avec un hôte sur un autre réseau, configurez une adresse IP pour la passerelle par défaut. TCP/IP envoie les paquets destinés aux réseaux distants à la passerelle par défaut (si aucun autre itinéraire n'est configuré). Celle-ci transmet les paquets à d'autres passerelles, jusqu'à ce qu'ils atteignent une passerelle reliée à la destination spécifiée.

Serveurs DNS

Si vous avez monté un ou plusieurs services DNS, il suffit de donner l'adresse IP du poste où se situe le service.

Pour configurer TCP/IP afin qu'il utilise une adresse IP statique, utilisez la procédure suivante :

 Cliquez avec le bouton droit de la souris sur Favoris réseau, puis cliquez sur Propriétés.  Dans la fenêtre Connexions réseau et accès à distance, cliquez avec le bouton droit de la

souris sur Connexion au réseau local, puis cliquez sur Propriétés.

P 3/8 2010-2011 IGA- Marrakech

3/8

 Dans la boîte de dialogue Propriétés de Connexion au réseau local, cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), vérifiez que la case à cocher située à gauche est activée, puis cliquez sur le bouton Propriétés.

 Dans l'onglet Général de la boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP), cliquez sur Utiliser l'adresse IP suivante, tapez les paramètres de configuration TCP/IP, puis cliquez sur OK.

Si, par exemple, vous disposez d'un poste avec beaucoup de cartes réseaux (Passerelle) ou si vous êtes en présence d'un grand réseau avec pas mal de serveurs DNS, vous pouvez cliquer sur le bouton Avancé... de l'onglet Général et ensuite suivant la configuration, vous pouvez sélectionner l'onglet correspondant et ajouter les éléments désirés en cliquant à chaque fois sur le bouton Ajouter...

 Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés de Connexion au réseau local, puis fermez la fenêtre Connexions réseau et accès à distance.

Les communications IP peuvent échouer si des adresses IP existent en double sur un réseau. Par conséquent, adressez-vous systématiquement à votre administrateur réseau, afin d'obtenir une adresse IP statique valable.

b. Configuration de TCP/IP pour obtenir automatiquement une adresse IP

Si un serveur exécutant le service DHCP est disponible sur le réseau, il peut affecter automatiquement des informations de configuration TCP/IP au client DHCP, comme indiqué à la figure ci-contre. Vous pouvez alors configurer n'importe quel client exécutant Windows 2000, Windows 95 ou Windows 98 pour qu'il reçoive automatiquement des informations de configuration TCP/IP de la part du service DHCP.

Le service DHCP n'est pas inclus dans Windows 2000 Professionnel. Il est disponible uniquement avec les produits de la gamme Windows 2000 Server.

Windows 2000 comprend également une fonction d'adressage IP privé automatique qui offre aux clients DHCP une fonctionnalité réseau limitée si aucun serveur DHCP n'est disponible au démarrage.

Vous pouvez utiliser le service DHCP pour fournir automatiquement à des clients des informations de configuration TCP/IP Cependant, vous devez configurer un ordinateur en tant que client DHCP pour qu'il puisse interagir avec le service DHCP Pour configurer un client DHCP, utilisez la procédure suivante :

 Cliquez avec le bouton droit de la souris sur Favoris réseau, puis cliquez sur Propriétés.

 Dans la fenêtre Connexions réseau et accès à distance, cliquez avec le bouton droit de la souris sur Connexion au réseau local, puis cliquez sur Propriétés.

 Dans la boîte de dialogue Propriétés de Connexion au réseau local, cliquez sur Protocole Internet (TCP/IP), vérifiez que la case à cocher située à gauche est activée, puis cliquez sur le bouton Propriétés.

P 4/8 2010-2011 IGA- Marrakech

4/8

 Dans l'onglet Général de la boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP), sélectionnez l'option Obtenir une adresse IP automatiquement, puis cliquez sur OK.

 Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Propriétés de Connexion au réseau local, puis fermez la fenêtre Connexions réseau et accès à distance.

c. Utilisation de l'adressage IP privé automatique

La mise en oeuvre Windows 2000 de CP/IP prend en charge un nouveau mécanisme d'attribution automatique d'adresses IP pour les configurations simples basées sur les réseaux locaux. Ce mécanisme d'adressage est une extension de l'attribution dynamique d'adresses IP pour les cartes réseau, qui permet la configuration d'adresses IP sans utiliser l'attribution d'adresses IP statiques ni installer le service DHCP.

Pour que la fonction d'adressage IP privé automatique fonctionne correctement sur un ordinateur exécutant Windows 2000, vous devez configurer une carte réseau pour TCP/IP et, dans la boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP), sélectionner l'option Obtenir une adresse IP automatiquement comme nous l'avons fait précédemment.

Le processus d'adressage IP privé automatique, comme indiqué à la figure ci-contre, se déroule comme suit :

1. Le protocole TCP/IP de Windows 2000 tente de trouver un serveur DHCP sur le réseau afin d'obtenir une adresse IP attribuée de manière dynamique.

2. En l'absence de serveur DHCP disponible au moment du démarrage-par exemple, si le serveur est arrêté pour des raisons de maintenance ou de dépannage - le client ne peut pas obtenir d'adresse IP.

3. L' adressage IP privé automatique génère une adresse IP ayant la forme 169.254.x.y (où x.y correspond à l'identificateur unique du client), avec le masque de sous-réseau 255.255.0.0.

L'IANA (Internet Assigned Numbers Authority) a réservé la plage 169.254.0.0 à 169.254.255.255 pour l'adressage IP privé automatique. Ainsi, l'adresse fournie par l'adressage IP privé automatique ne peut en aucun cas être en conflit avec des adresses routables.

Une fois que l'ordinateur a généré l'adresse, il diffuse à destination de cette adresse et s'attribue cette dernière à lui-même, si aucun autre ordinateur n'a répondu. L'ordinateur continue d'utiliser cette adresse jusqu'à ce qu'il détecte et reçoive des informations de configuration de la part d'un serveur DHCP Cela permet à deux ordinateurs branchés sur un concentrateur de réseau local de redémarrer sans configuration d'adresse IP et de pouvoir utiliser TCP/IP pour accéder au réseau local.

L'adressage IP privé automatique peut attribuer automatiquement une adresse TCP/IP à des clients DHCP Cependant, cette fonction ne génère pas toutes les informations qui sont normalement fournies par DHCP, comme l'adresse d'une passerelle par défaut.

Par conséquent, les ordinateurs utilisant l'adressage IP privé automatique ne peuvent communiquer qu'avec des ordinateurs du même sous réseau ayant également des adresses de la forme 169.254.x.y.

P 5/8 2010-2011 IGA- Marrakech

5/8

d. Configuration des filtres de paquet

Le filtrage des paquets IP permet de déclencher des négociations de sécurité pour une communication, et ce en fonction de l'adresse source, de l'adresse de destination et du type de trafic IP. Cela permet de définir quels sont les déclencheurs spécifiques de trafic IP à sécuriser, à bloquer ou à laisser passer tels quels.

Par exemple, vous pouvez limiter le type d'accès autorisé vers et depuis le réseau afin de restreindre le trafic aux machines souhaitées. Faites attention à ne pas configurer des filtres de paquet trop restrictifs qui empêcheraient le fonctionnement de protocoles utiles sur l'ordinateur. Par exemple, si un ordinateur Windows 2000 exécute IIS (Internet Information Services) en tant que serveur web et que les filtres de paquet sont définis de façon que seul passe le trafic web, vous ne pourrez pas employer PING (qui utilise les messages ICMP Echo Request et Echo Reply) pour faire du dépannage IP basique.

Vous pouvez configurer TCP/IP pour qu'il filtre les paquets IP en fonction du :

1. Numéro de port TCP. 2. Numéro de port UDP. 3. Numéro de protocole IP.

Pour mettre en oeuvre le filtrage des paquets TCP/IP :

 Cliquez sur Démarrer/Paramètres, puis sur Connexions réseau et accès à distance.

 Cliquez avec le bouton droit de la souris sur Connexion au réseau local, puis cliquez sur Propriétés pour afficher la fenêtre Propriétés de Connexion au réseau local.

 Sélectionnez Protocole Internet (TCP/IP), puis cliquez sur Propriétés pour afficher la boîte de dialogue Propriétés de Protocole Internet (TCP/IP).

 Cliquez sur Avancé pour ouvrir la boîte de dialogue Paramètres TCP/IP avancés.  Cliquez sur l'onglet Options, sélectionnez Filtrage TCP/IP, puis cliquez sur Propriétés

pour ouvrir la boîte de dialogue Filtrage TCP/IP).

 Cliquez sur Activer le filtrage TCP/IP (pour toutes les cartes).  Vous pouvez maintenant ajouter le filtrage des protocoles TCP, UDP et IP en cliquant sur

Autoriser seulement, puis en cliquant sur le bouton Ajouter sous la liste Ports TCP, Ports UDP ou Protocoles IP. Exemples de filtrage TCP/IP :

1. Activation du seul port TCP 23, pour filtrer tout le trafic sauf celui de Telnet. 2. Activation du seul port TCP 80 sur un serveur web dédié, pour ne laisser passer

que le trafic TCP web.  Cliquez sur OK plusieurs fois pour fermer toutes les boîtes de dialogue.

P 6/8 2010-2011 IGA- Marrakech

6/8

La liste ci-après regroupe les principaux ports de protocole TCP/IP.

Numéros des ports TCP/IP Nom des servicesPortProtocoleDescription

ftp-data 20/tcp #FTP, data ftp 21/tcp #FTP, control telnet 23/tcp smtp 25/tcp mail #Simple Mail Transfer Protocol Nameserver 42/ip name #Host Narre Server Domain 53/tcp #Domain Name Server domain 53/udp #Domain Name Server tftp 69/udp #Trivial File Transfer http 80/tcp www -http #World Wide Web Ipx 213/udp #IPX over IP Wins 1512/ip Windows Internet Name Service

3. Utilitaires TCP/IP Dépannage de TCP/IP

Pour vous aider à dépanner TCP/IP, Windows 2000 propose plusieurs utilitaires, décrits dans le tableau suivant :

Option Description Ping Vérifie les configurations et teste les connexions. ARP Affiche les adresses physiques des adresses IP résolues localement. Ipconfig Affiche la configuration TCP/IP actuelle. Nbtstat Affiche des statistiques et les connexions NetBIOS sur TCP/IP (NetBT). Netstat Affiche des statistiques et les connexions du protocole TCP/IP Route Affiche ou modifie la table de routage locale. Hostname Affiche le nom d'hôte de l'ordinateur local pour authentification Tracert Vérifie l'itinéraire vers un système distant.

Ces utilitaires de dépannage s'exécutent tous à partir de la fenêtre d'invite de commandes. Pour plus d'informations sur l'utilisation de toutes ces commandes, à l'exception de Hostname et Tracert, ouvrez la fenêtre d'invite de commandes, tapez la commande suivie de /? et appuyez sur ENTRÉE. Par exemple, pour obtenir des informations sur la commande ping, ouvrez la fenêtre d'invite de commandes, tapez ping /? et appuyez sur ENTRÉE.

Pour utiliser l'utilitaire Hostname, ouvrez la fenêtre d'invite de commandes, tapez Hostname et appuyez sur ENTRÉE. Le nom de l'ordinateur local s'affiche. Pour plus d'informations sur

P 7/8 2010-2011 IGA- Marrakech

7/8

l'utilisation de la commande Tracert, ouvrez une fenêtre d'invite de commandes, tapez Tracert et appuyez sur ENTRÉE.

Test de la connectivité TCP/IP

Windows 2000 propose également des utilitaires de test de la connectivité TCP/IP, décrits dans le tableau suivant :

Option Description

FTP Assure le transfert bidirectionnel de fichiers entre un ordinateur et tout hôte TCP/IP Protocol (TFTP) Windows 2000 et tout hôte TCP/IP exécutant TFTP

Telnet Assure l'émulation de terminal vers un hôte TCP/IP exécutant Telnet. Windows 2000 Server peut être utilisé comme client Telnet.

a. Utilitaires de dépannage Test d'une configuration TCP/IP Après avoir configuré TCP/IP et redémarré votre ordinateur, utilisez les utilitaires d'invite de commandes ipconfig et ping pour tester la configuration et les connexions avec d'autres hôtes et réseaux TCP/IP Ce test vous permet de vérifier le bon fonctionnement de TCP/IP

Utilisation de ipconfig

L'utilitaire ipconfig vous permet de vérifier les paramètres de configuration de TCP/IP de la carte réseau courante. Ainsi, vous pourrez voir si la configuration est initialisée, ou s'il existe une adresse IP en double. Ajoutez le commutateur /all à la commande ipconfig pour vérifier les informations de configuration. ASTUCE : Tapez ipconfig /all | more pour afficher la sortie de la commande ipconfig à raison d'un écran à la fois; pour afficher les écrans suivants, appuyez sur ESPACE. Le résultat de la commande ipconfig /all est le suivant :

1. Si une configuration a été initialisée, l'utilitaire ipconfig affiche l'adresse IP, le masque de sous-réseau et, si elle a été attribuée, la passerelle par défaut.

2. S'il existe une adresse IP en double, ipconfig indique que l'adresse IP est configurée; cependant, le masque de sous-réseau est 0.0.0.0.

3. Si l'ordinateur ne peut pas obtenir d'adresse IP auprès d'un serveur exécutant le service DHCP sur le réseau, l'utilitaire ipconfig affiche l'adresse IP en tant qu'adresse fournie par la fonction d'adressage IP privé automatique.

Utilisation de ping : Après avoir vérifié la configuration de TCP/IP, servez-vous de l'utilitaire ping pour tester la connexion réseau vers un ou plusieurs ordinateurs distants. L'utilitaire ping est un outil de diagnostic qui vous permet de tester les configurations TCP/IP et de diagnostiquer les erreurs de connexion. Utilisez-le pour déterminer si un hôte TCP/IP donné est disponible et s'il fonctionne. Pour tester la connectivité, employez la commande ping avec la syntaxe suivante : ping adresseIP

P 8/8 2010-2011 IGA- Marrakech

8/8

Hostname : affiche le nom de l'ordinateur courant. Cette commande n'est disponible que si le protocole TCP/IP est installé.

ARP : Adress Resolution Protocol

La programme arp permet d'afficher et de modifier les tables de résolution utilisées par le protocole ARP pour résoudre les adresses IP en adresses physiques Ethernet ou Token Ring.

Tracert : Ce programme de diagnostic détermine l'itinéraire amenant à une cible, en transmettant des paquets Echo ICMP (Internet Control Message Protocol) comportant des valeurs TTL (Time-To-Live) différentes. Chaque routeur de l'itinéraire réduit la valeur TTL d'un paquet d'une unité avant de le transmettre. La valeur TTL indique donc le nombre de sauts. Lorsque le compteur TTL d'un paquet tombe à zéro, le routeur transmet un message ICMP- Time0ut à la source. Le programme Tracert détermine l'itinéraire en transmettant un premier paquet dont la valeur TTL est à 1 , puis en incrémentant cette valeur d'une unité à chaque transmission, jusqu'à ce que la cible réponde ou que la valeur maximale de TTL soit atteinte. L'itinéraire est alors déterminé en vérifiant les messages ICMP-Time0ut renvoyés par les routeurs intermédiaires. Certains routeurs rejettent sans autre message les paquets dont la valeur TTL a expiré, et sont donc invisibles pour le programme tracert.

b. Utilitaire de test de la connectivité FTP : File Transfer Protocol

FTP transfère des fichiers entre deux ordinateurs, dont l'un exécute le service FTP (appelé également daemon). FTP peut être exécuté de manière interactive. Cette commande n'est disponible que si le protocole TCP/IP est installé. FTP est un service qui crée lors de son lancement un environnement spécifique à l'intérieur duquel les commandes FTP sont exécutées et qui permet en outre de revenir à l'invite de commandes de Windows 2000. Une invite de commandes spécifique "ftp> " permet de constater que l'environnement FTP est en cours d'exécution. Dans l'environnement ftp, tapez la commande help (ou ?) pour connaître l'ensemble des commandes ftp. Pour sortir de ftp, tapez la commande bye (ou !).

TFTP : Trivial File Transfer Protocol

Transfère des fichiers vers et à partir d'un ordinateur distant qui exécute le service TFTP. Cette commande n'est disponible que si le protocole TCP/IP est installé.

Telnet :Assure l'émulation de terminal (utilisation de commandes du système) vers un hôte TCP/IP exécutant Telnet, et ce, quelque soit le système d'exploitation.

Pour plus de précision sur le service Telnet.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome