Notes sur les travaux pratiques: commandes et applications réseaux, Notes de Fondements informatiques
Gabrielle89
Gabrielle899 January 2014

Notes sur les travaux pratiques: commandes et applications réseaux, Notes de Fondements informatiques

PDF (111.9 KB)
6 pages
171Numéro de visites
Description
Notes de fondements informatiques sur les travaux pratiques: commandes et applications réseaux Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Nbtstat, Netstat, PathPing - Tracert, Nslookup, Net view.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 6
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Microsoft Word - tp2.doc

P 1/6 2010-2011

TP 2 : Commandes et applications Réseaux

Important : Veuillez ajouter @IP : comme DNS secondaire.

1. Nbtstat

Affiche les statistiques du protocole NetBIOS sur TCP/IP (NetBT), les tables de noms NetBIOS associées à l'ordinateur local et aux ordinateurs distants ainsi que le cache de noms NetBIOS. NBTStat permet d'actualiser le cache de noms NetBIOS et les noms inscrits avec le service de nom Internet Windows (WINS). Utilisée sans paramètres, la commande NBTStat affiche l'aide.

1.1 Syntaxe: NBTStat [-a NomDistant] [-A AdresseIP] [-c] [-n] [-r] [-R] [-RR] [-s] [-S] [Intervalle]

/a NomDistant : Affiche la table de noms NetBIOS d'un ordinateur distant, NomDistant étant le nom NetBIOS de l'ordinateur distant. La table de noms NetBIOS est la liste de noms NetBIOS correspondant aux applications NetBIOS qui s'exécutent sur l'ordinateur.

/A AdresseIP : Affiche la table de noms NetBIOS d'un ordinateur distant spécifié par son adresse IP (en notation décimale pointée).

/c : Affiche le contenu du cache de noms NetBIOS, la table de noms NetBIOS et les adresses IP correspondantes.

/n : Affiche la table de noms NetBIOS de l'ordinateur local. L'état Inscrit indique que le nom a été inscrit, par diffusion ou à l'aide d'un serveur WINS.

/r : Affiche les statistiques de la résolution de noms NetBIOS. Sur un ordinateur Windows XP configuré pour utiliser WINS, ce paramètre renvoie le nombre de noms qui ont été résolus et inscrits par diffusion et par WINS.

/R : Purge le contenu du cache de noms NetBIOS, puis charge à nouveau les entrées #PRE-tagged à partir du fichier Lmhosts.

/RR : Libère, puis actualise les noms NetBIOS pour l'ordinateur local inscrit par des serveurs WINS.

/s Affiche les sessions NetBIOS client et serveur en essayant de convertir l'adresse IP de destination en nom.

/S Affiche les sessions NetBIOS client et serveur, en répertoriant les ordinateurs distants par adresse IP de destination uniquement.

1.3 Application1 : nbtstat /a nom de machine nbtstat /A 192.168.1.3

2. Netstat

Affiche les connexions TCP actives, les ports sur lesquels l'ordinateur procède à l'écoute, la table de routage IP ainsi que des statistiques Ethernet, IPv4 (pour les protocoles IP, ICMP, TCP et UDP) et IPv6 (pour les protocoles IPv6, ICMPv6, TCP sur IPv6 et UDP sur IPv6). Utilisée sans paramètre, la commande Netstat affiche les connexions TCP actives.

2.1 Syntaxe:

Netstat [-a] [-e] [-n] [-o] [-p protocole] [-r] [-s] [intervalle]

2.2 Paramètres:

/a : Affiche toutes les connexions TCP actives ainsi les ports TCP et UDP utilisés par l'ordinateur pour l'écoute.

/e : Affiche des statistiques Ethernet, comme le nombre d'octets et de paquets envoyés et reçus. Ce paramètre peut être combiné à -s.

/n : Affiche les connexions TCP actives, mais les numéros de port et les adresses sont au format numérique et aucune tentative n'est effectuée pour déterminer les noms.

/o : Affiche les connexions TCP actives et inclut l'ID de processus (PID) de chaque connexion. Vous pouvez déterminer l'application sur la base du PID indiqué sous l'onglet Processus du Gestionnaire des tâches Windows. Ce paramètre peut être combiné à -a, -n et -p.

1 Pour chaque application, faites des captures d’écran ou indiquer ce que vous obtenez comme résultat

P 2/6 2010-2011

/p protocole : Affiche les connexions utilisant le protocole indiqué par protocole. Dans ce cas, le protocole peut être tcp, udp, tcpv6 ou udpv6. Si ce paramètre est employé avec -s pour afficher des statistiques par protocole, le protocole peut être tcp, udp, icmp, ip, tcpv6, udpv6, icmpv6 ou ipv6.

/s : Affiche des statistiques par protocole. Par défaut, les statistiques de TCP, UDP, ICMP et IP sont affichées. Si le protocole IPv6 de Windows XP est installé, les statistiques portent sur TCP sur IPv6, UDP sur IPv6, ICMPv6 et IPv6. Le paramètre -p peut être utilisé pour spécifier un ensemble de protocoles.

/r : Affiche le contenu de la table de routage IP. Ce paramètre est l'équivalent de la commande route print.

Application : netstat netstat /a netstat /e netstat /s netstat /e /s netstat /p tcp netstat /r

3. PathPing - Tracert Outil de traçage d'itinéraire qui associe les fonctions des commandes ping et tracert à des informations supplémentaires qu'aucun de ces deux commandes ne fournit. La commande pathping envoie des paquets à chaque routeur se trouvant sur le chemin d'une destination finale pendant une certaine période, puis elle calcule les résultats en fonction des paquets renvoyés depuis chaque tronçon. Étant donné que pathping indique le degré de perte de paquets au niveau de n'importe quel routeur ou lien, vous pouvez déterminer quels routeurs ou liens sont à l'origine de problèmes de réseau.

3.1 Syntaxe:

pathping [-n] [-h tronçons_maximum] [-g liste_hôtes] [-p délai][-q nombre_demandes [-w temporisation] [-T] [-R] nom_cible

3.2 Paramètres -n : Ne résout pas les adresses en noms d'hôte. -h tronçons_maximum : Spécifie le nombre maximal de tronçons pour rechercher la cible. La valeur par défaut est 30 tronçons. -g liste_hôtes : Permet aux ordinateurs consécutifs d'être séparés par des passerelles intermédiaires (itinéraire source libre) dans liste-hôtes. -p délai : Spécifie le nombre de millisecondes d'attente entre les pings consécutifs. La valeur par défaut est 250 millisecondes (1/4 seconde). -q nombre_demandes : Spécifie le nombre de demandes adressées à chaque ordinateur sur l'itinéraire. La valeur par défaut est 100. -wtemporisation : Spécifie le nombre de millisecondes d'attente pour chaque réponse. La valeur par défaut est 3 000 millisecondes (3 secondes). -T : Associe une balise de priorité de type Layer-2 (par exemple, 802.1p) aux paquets envoyés à chacun des périphériques réseau durant le parcours. Cela permet d'identifier les périphériques réseau qui ne sont pas configurés pour la priorité de type Layer-2. Ce paramètre doit être écrit en majuscules. -R : Vérifie si chaque périphérique réseau du parcours prend en charge le protocole RSVP (Resource Reservation Setup Protocol), qui permet à l'ordinateur hôte de réserver une certaine quantité de bande passante pour un flux de données. Ce paramètre doit être écrit en majuscules. nom_cible : Spécifie le point final de destination, identifié soit par une adresse IP, soit par un nom d'hôte.

3.3 Application ping www.yahoo.fr tracert www.yahoo.fr pathping www.yahoo.fr 4. Nslookup

Affiche des informations que vous pouvez utiliser pour diagnostiquer l'infrastructure DNS (Domain Name System). Avant d'utiliser cet outil, vous devez vous familiariser avec le fonctionnement du DNS. L'outil de la ligne de commande Nslookup est disponible uniquement si vous avez installé le protocole TCP/IP.

4.1 Syntaxe

nslookup [-SousCommande ...] [{Ordinateur| [-Serveur]}]

4.2 Paramètres

P 3/6 2010-2011 -SousCommande ...

Spécifie une ou plusieurs sous-commandes nslookup comme options de la ligne de commande. Pour connaître la liste des sous-commandes, cliquez ici

Ordinateur Recherche des informations pour Ordinateur en utilisant le serveur de noms DNS actuel par défaut, si aucun autre serveur n'est spécifié. Pour effectuer une recherche sur un ordinateur qui n'appartient pas au domaine DNS en cours, ajoutez un point au nom.

-Serveur Spécifie le serveur à utiliser comme serveur de noms DNS. Si vous omettez le paramètre _Serveur, le serveur de noms DNS par défaut est utilisé. .

Remarques

• Si le paramètre Ordinateur est une adresse IP et l'interrogation est pour un type d'enregistrement de ressources A ou PTR, le nom de l'ordinateur est renvoyé. Si le paramètre Ordinateur est un nom et ne comporte pas de point à la fin, le nom de domaine DNS par défaut est ajouté au nom. Ce comportement dépend de l'état des sous- commandes set suivantes : domain, srchlist, defname et search.

• Si vous tapez un tiret (-) à la place du paramètre Ordinateur, l'invite de commande passe au mode interactif de nslookup.

• La longueur de la ligne de commande doit être inférieure à 256 caractères. • Nslookup propose deux modes : interactif et non interactif.

Pour rechercher une seule donnée, choisissez le mode non interactif. Comme premier paramètre, tapez le nom ou l'adresse IP de l'ordinateur sur lequel la recherche est effectuée. Comme deuxième paramètre, tapez le nom ou l'adresse IP d'un serveur de noms DNS. Si vous omettez le deuxième paramètre, nslookup utilise le serveur de noms DNS par défaut.

Pour rechercher plusieurs données, choisissez le mode interactif. Tapez un tiret (-) pour le premier paramètre et le nom ou l'adresse IP d'un serveur de noms DNS comme deuxième paramètre. Si vous omettez les deux paramètres, nslookup utilise le serveur de noms DNS par défaut. Vous trouverez ci-dessous des conseils pour travailler en mode interactif.

o Pour interrompre à tout moment une commande interactive, appuyez sur CTRL+B. o Pour quitter, tapez exit. o Pour traiter une commande intégrée comme un nom d'ordinateur, faites-la précéder d'un caractère

d'échappement (\). o Une commande non identifiée est interprétée comme un nom d'ordinateur

Pour plus d'informations, sélectionnez une des commandes nslookup ci-dessous : helpexitlserverrootserverset

4.4 Application

1. nslookup 2. > server 3. > root 4. > set domain=ensa.ac.ma 5. > type 6. > server www.yahoo.fr

6. Lancer la console de gestion pour un ordinateur distant

La console de gestion permet de gérer des ordinateurs distants à partir d'un seul utilitaire de bureau consolidé. La Gestion de l'ordinateur combine plusieurs outils d'administration Windows en une arborescence de console unique, offrant ainsi un accès facile aux propriétés administratives d'un ordinateur spécifique.

Vous pouvez lancer la console de gestion Windows 2000/XP pour un ordinateur distant en suivante la procédure suivante :

P 4/6 2010-2011

o Cliquez sur le bouton Démarrer et choisissez la commande Exécuter...

o Dans la fenêtre qui apparaît, tapez la commande suivante et validez en cliquant sur le bouton OK

6.1 Application

1. compmgmt.msc /computer=NOM_ORDINATEUR

Remarque : NOM_ORDINATEUR correspond au nom de la machine distante.

Commandes de services Net

7. Net view

Affiche la liste des domaines, des ordinateurs ou des ressources partagées par l'ordinateur spécifié. Utilisée sans paramètre, la commande net view affiche la liste des ordinateurs de votre domaine en cours.

7.1 Syntaxe

net view [\\nom_ordinateur] [/domain[:nom_domaine]]

net view/network:nw[\\nom_ordinateur]

7.2 Paramètres

\\nom_ordinateur Indique l'ordinateur contenant les ressources partagées que vous souhaitez afficher.

/domain[:nom_domaine] Désigne le domaine dont vous voulez afficher les ordinateurs disponibles. Si vous omettez nom_domaine, /domain affiche tous les domaines du réseau.

/network:nw Affiche la liste des serveurs disponibles sur un réseau NetWare. Si vous indiquez un nom d'ordinateur, /network:nw affiche les ressources disponibles sur cet ordinateur du réseau NetWare. Vous pouvez également désigner d'autres réseaux ajoutés au système.

net helpcommande Affiche l'aide pour la commande net spécifiée.

7.3 Application : net view net help view net view \\pprt net view /domain

Pour plus d'informations, cliquez sur une commande :

• Net accounts Net computer Net config Net continue Net file Net group Net help Net helpmsg Net localgroup Net name Net pause Net print Net send Net session Net share Net start Net statistics Net stop Net time Net use Net user

3.1. Telnet Le protocole Telnet est un protocole standard d'Internet permettant l'interfaçage de terminaux et d'applications à travers Internet. Ce protocole fournit les règles de base pour permettre de relier un client (système composé d'un affichage et d'un clavier) à un interpréteur de commande (côté serveur). Comme c’est le cas pour FTP, le client Telnet peut établir une connexion au serveur via l’invite de commande telnet. Dans le cadre de ce TP nous utiliserons plutôt HyperTerminal Utilisation de HyperTerminal HyperTerminal permet de se connecter à d'autres ordinateurs, à des sites telnet Internet, à des services d'annonces , à des services en ligne et à des ordinateurs hôtes, en utilisant un modem, un câble Null Modem ou tout simplement un LAN . Client :

1) Pour ouvrir HyperTerminal, cliquez sur Démarrer, puis sur Tous les programmes, pointez sur Accessoires, puis sur Communications, puis cliquez sur HyperTerminal.

P 5/6 2010-2011

Pour une première utilisation il faut configurer l’HyperTerminal en utilisant les options régionales. 2) Le programme vous invite à choisir un nom et une icône pour votre nouvelle connexion. 3) Choisir ensuite le protocole TCP/IP(Winsock) pour le champ « se connecter en utilisant » et enfin entrer le nom du serveur telnet ou son @IP. 4) Le message d’accueil s’affiche ! Vous pouvez maintenant entrer votre login et mot de passe (utilisateur à accès restreint). Reportez vous au paragraphe Serveur Telnet si jamais vous obtenez le message d’erreur suivant : Access Denied: Specified user is not a member of TelnetClients group. Server administrator must add this user to the above group. Telnet Server has closed the connection

Serveur Telnet 1) Vérifiez que le service Telnet est activé (outil d’administration Services) 2) Créez un groupe qui porte le nom de TelnetClients. Mettez le client comme membre de ce groupe 3) Les étapes qui suivent permettent au différents utilisateurs de se connecter en utilisant leur propre identité plutôt

que de connecter autant qu’invité : a. Ouvrez les outils d’administration b. Stratégie de sécurité localec. Option de sécurité\ AccèsRéseau : modèle de partage et de sécurité pour les comptes locaux d. Click droit sur l’option \propriétés e. Click sur : Classique : les utilisateurs s’authentifient eux-mêmes

4) Fin de configuration du serveur 5) Essayer de mettre le dossier eject partagé sur PPRT dans le chemin suivant d:\logiciel\eject (eject est un dossier

qui contient un exécutable permettant d’éjecter le cd ainsi que le code source en VB). Client

1) Etablir une connexion au serveur 2) Accédez au dossier d:\logiciel\eject 3) Exécutez la commande eject x : (x représente le lecteur CD du serveur) 4) Vous pouvez fermer le lecteur CD en excusant la commande suivante : eject x : /l5) Exécutez la commande shutdown –s (commande qui permet de mettre hors tension l’ordinateur). Commenter le

message affiché. 6) Pouvez éteindre la machine distante ? si oui comment ? ( la commande shutdown –a permet d’annuler une mise

hors tension système) 7) Configurer le service Telnet sur la machine cliente essayer ensuite d’échanger des fichiers entre les deux PC

3.2 Connexion bureau à distance La "Connexion Bureau à distance" vous permet d'ouvrir une session à distance sur votre ordinateur. Par exemple, si votre PC au bureau est allumé vous aurez la possibilité de vous y connecter à partir de chez vous. Suivant les autorisations dont vous disposez, vous pourrez même accéder au réseau de votre société. Client Pour se connecter à un autre ordinateur en utilisant l'application Connexion Bureau à distance

1. Assurez-vous que cette application est installée sur le serveur Web et qu'elle fonctionne correctement. Pour plus d'informations

2. Assurez-vous que l'ordinateur client dispose d'une connexion réseau active et que le service Serveur DNS (ou toute autre méthode de résolution de nom) fonctionne.

3. Assurez-vous que vous disposez des autorisations appropriées pour utiliser la fonction Bureau à distance. Vous devez être Administrateur ou être membre du groupe Utilisateurs du Bureau à distance. Si vous n'êtes pas certain de posséder les autorisations nécessaires, contactez votre administrateur.

4. Pour ouvrir la fenêtre Connexion Bureau à distance, cliquez sur Démarrer, puis sur Tous les programmes, pointez sur Accessoires, puis sur Communications, puis cliquez sur Connexion Bureau à distance.

5. Tapez le nom de l'ordinateur distant auquel vous voulez vous connecter, puis cliquez sur Connecter 6. Lorsque vous vous connectez à votre ordinateur à distance, le bureau de ce dernier s'affiche dans une fenêtre. Si

vous optez pour le mode plein écran, il occupera l'intégralité de votre écran. Seule l'adresse IP qui apparaît en haut à gauche de la barre de titre vous indiquera alors qu'il ne s'agit pas du bureau du PC à partir duquel vous êtes connecté.

Administrateur Pour autoriser le client à utiliser Connexion Bureau à distance :

1) Click droit sur poste de travail\ proprietés 2) Utilisation à Distance 3) Cochez Autoriser les utilisateurs à se connecter à distance à cet ordinateur 4) Faire des captures d’écran pour chaque étape

3.4. FTP : File Transfer Protocol

P 6/6 2010-2011 Utilisateur/Client

1) Exécutez ftp en utilisant l'interpréteur de commande cmd/command. 2) A l'invite de commande ftp> taper la commande help 3) Connectez vous à la machine administrateur en utilisant votre login et mot de passe "utilisateur" 4) Vous n'êtes pas arrivez à vous connecter? Ce n'est pas de votre faute! Demandez à votre administrateur de bien

configurer le service ftp. A vous de jouer Mr/lle administrateur! Si vous avez besoin d'aide, lisez juste la suite! Administrateur/Serveur Installez en premier lieu, le serveur ftp et le service "Fichier communs".

1) Cliquez sur Démarrer, pointez sur Panneau de configuration, puis cliquez sur Ajout/Suppression de programmes. 2) Cliquez sur Ajouter/Supprimer des composants Windows. 3) Dans la liste Composants, cliquez sur Services Internet (IIS) (mais n'activez ni ne désactivez pas cette case), puis

cliquez sur Détails. 4) Cliquez pour activer les cases suivantes, le cas échéant :

a. Fichiers communs b. Service FTP (File Transfer Protocol) c. Gestionnaires des services IIS (changer la police en rouge du point "c." si ce composant ne se trouve pas

sous WinXP 5) Cliquez pour activer les cases à cocher situées en regard de tout autre service ou sous-composant IIS que vous

souhaitez installer, puis cliquez sur OK. 6) Cliquez sur Suivant. 7) Lorsqu'un message vous y invite, insérez le CD-ROM Windows XP dans le lecteur de CD-ROM de l'ordinateur

ou indiquez le chemin d'accès aux fichiers. Indiquez l'emplacement de WinXP puis cliquez sur OK. 8) Cliquez sur Terminer. 9) Demandez à l'utilisateur de refaire les 4 étapes de demande de connexion. 10) Si ça marche passez aux étapes suivantes.

Configuration du service FTP : connexions anonymes (cas fréquent des sites qui offrent le service du téléchargement des CD installation ou des logiciels volumineux libres sur le net).

Pour configurer le service FTP pour que seules les connexions anonymes soient autorisées, procédez comme suit : 1) Démarrez le gestionnaire de services IIS (Internet Information Services) ou ouvrez le composant logiciel

enfichable IIS. 2) Développez Serveur_nom où Serveur_nom est le nom du serveur (ici Postex). 3) Développez Sites FTP 4) Cliquez avec le bouton droit sur Site FTP par défaut, puis cliquez sur Propriétés. 5) Cliquez sur l'onglet Comptes de sécurité. 6) Le cas échéant, cliquez pour activer la case Autoriser les connexions anonymes, puis activez la case à cocher

N'autoriser que les connexions anonymes. 7) En activant la case N'autoriser que les connexions anonymes, vous configurez le service FTP pour n'autoriser que

les connexions anonymes. Les utilisateurs ne peuvent pas ouvrir de session en indiquant un nom d'utilisateur et un mot de passe.

8) Cliquez sur l'onglet Répertoire de base. 9) Le cas échéant, cliquez pour activer les cases Lecture et Accès au journal, puis désactivez la case Écriture. 10) Cliquez sur OK. 11) Quittez le Gestionnaire des services IIS ou fermez le composant logiciel enfichable IIS. 12) Demandez à l'utilisateur de refaire les 4 étapes de demande de connexion. Conclure 13) Refaite l'étape 7 nous souhaitons que l'utilisateur travail avec un login et un mot de passe 14) Demandez à l'utilisateur de créer un dossier! Si l'utilisateur n'a pu pas le créer, vous devez lui autoriser à écrire.

Procédure : refaites jusqu'à l'étape 4 puis dans le menu "répertoire de base" cochez la case "écriture". 15) Demandez à l'utilisateur de mettre en œuvre quelques commandes ftp (créer / supprimer / copier des fichiers ou

répertoires, afficher le contenu d'un dossier …) 16) Le rôle de l'administrateur est achevé. Inversez les rôles! vous pouvez utiliser le navigateur IE(Internet Explorer)

au lieu de l'invite commande ftp> pour d'éventuelles connexions.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome