Science physisques - exercitation sur "le chien, la poule et le pigeon" - correction, Exercices de Chimie Physique
Eleonore_sa
Eleonore_sa29 April 2014

Science physisques - exercitation sur "le chien, la poule et le pigeon" - correction, Exercices de Chimie Physique

PDF (267.9 KB)
2 pages
158Numéro de visites
Description
Science physisques - exercitation sur "le chien, la poule et le pigeon" - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Le chien entend le tonnerre, Le pigeon lance un défi.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
EXERCICE III. Le chien, la poule et le pigeon (4pts) Correction

2007/03 Nouvelle Calédonie Correction EXERCICE III. LE CHIEN, LA POULE ET LE PIGEON (4 points)

1. Le chien entend le tonnerre 1.1. Un milieu est dispersif si dans ce milieu la vitesse de propagation d'une onde dépend de sa fréquence. 1.2. Domaines de fréquences audibles des deux animaux : 1.2.1. Un son est d'autant plus grave que sa fréquence f est faible : ainsi les sons les plus graves (f = 15 Hz) sont entendus par le chien Toby.

1.2.2. De même les sons plus aigus ont les fréquences les plus élevées (lire les données !) : c'est encore le chien Toby qui entend les sons les plus aigus (f = 4,5  104 Hz).

1.3. Le texte indique: "les sons de basse fréquence sont perçus à des distances bien supérieures à ceux de fréquence plus importante".

Toby entend des sons de basse fréquence que Cocot n’entend pas (15Hz à 2,0102Hz). Il perçoit donc des sons émis par des sources sonores plus éloignées que ne peut le faire Cocot. 1.4. Le son le plus grave entendu par la poule a une fréquence f = 2,0  102 Hz.

En supposant l'onde sonore sinusoïdale, on a: v =   f soit  = v

f

Donc  = ,  2 340

2 0 10 = 1,7 m.

2. Le pigeon lance un défi Le mouvement est étudié selon un axe vertical descendant (Ox) dont l'origine O se situe à la base du

nuage. Soit i le vecteur unitaire de l'axe (Ox) orienté vers le bas. 2.1. Inventaire des forces qui agissent sur le grêlon :

Poids: P = m. g = m.g. i

Force de frottement de l'air: F = - k. v

On pose: v = vx. i = v. i donc : F = - k.v. i La poussée d'Archimède est négligée devant les deux autres forces. 2.2. Appliquons la deuxième loi de Newton au grêlon dans un référentiel terrestre supposé galiléen :

P + F = m.a

en projection sur l'axe (Ox): m.g – k.v = m. dv

dt

g – k

m .v =

dv

dt

G

x

O

P

g

i F

finalement : dv

dt +

k

m .v = g

2.3. Lorsque la vitesse limite est atteinte, v = v lim , la vitesse de la bille est constante donc dv

dt = 0 .

Il vient alors: k

m . vlim = g soit v lim =

.m g

k

2.4. La vitesse limite est la vitesse maximale atteinte par le grêlon. On trace l'asymptote horizontale à la courbe représentative de v = f(t) pour déterminer la valeur de v lim . Ainsi, on lit en rouge: v lim = 19 m.s -1.

2.5. D’après 2.3., il vient: k = lim

m g

v

. avec m en kg, g en m.s-2 et v lim en m.s-1 donc k en kg.s-1.

k =  33,8 10 9,8

19 = 2,010 – 3 kg.s-1. (avec deux chiffres significatifs)

2.6.1. On a v(t) = 0,95  v lim

v(t) = 0,95  19 = 18 m.s-1 (en bleu sur la figure 1 ci-dessus).

La durée t au bout de laquelle la vitesse atteinte est égale à 95 % de la vitesse limite, est : t = 6 s. 2.6.2.

La distance d parcourue par le grêlon à partir de la base du nuage est alors : d = 8,0101 m 2.7. La base du nuage est située à 2,5 km d'altitude.La distance d parcourue par le grêlon avant qu'il atteigne quasiment sa vitesse limite est 0,08 km. Donc à partir d'une altitude d’environ 2,42 km la vitesse est presque égale à la vitesse limite vlim. Ainsi Toby a tort d'affirmer que Rocoul devait voler bien bas.

v lim v(t)

d

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome