Sciences biologiques – exercice 5, Exercices de Biologie Cellulaire
Renee88
Renee8816 April 2014

Sciences biologiques – exercice 5, Exercices de Biologie Cellulaire

PDF (600.6 KB)
8 pages
264Numéro de visites
Description
Sciences biologiques – exercice 5 Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Dénombrement des populations de LT4 chez trois individus, Evolution de quelques paramètres biologiques à partir du premier jour d'infecti...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 8
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre 2010 - Métropole

1ère PARTIE : Restitution des connaissances (8 points).

STABILITÉ ET VARIABILITÉ DES GÉNOMES ET ÉVOLUTION Montrez comment, chez les organismes à reproduction sexuée, la méiose et la fécondation contribuent à la variabilité du génome. Vous vous limiterez au cas d'un couple hétérozygote dont les cellules sont à 2n = 4 chromosomes. Vous considèrerez deux gènes ayant respectivement deux allèles A,a et B,b, portés par des chromosomes différents. Votre exposé comportera une introduction, un développement structuré, une conclusion et sera illustré de schéma(s). Le brassage intrachromosomique n'est pas demandé.

2ème PARTIE - Exercice 1 - Pratique des raisonnements scientifiques - Exploitation d'un document (3 points).

PROCRÉATION À partir de l’exploitation des résultats expérimentaux fournis dans le document, déterminez des relations existantes entre ovaires et utérus. Document : expériences d’ablations et de greffes réalisées sur des souris et les résultats obtenus (d’après Bordas SVT TS, 1994).

Protocoles expérimentaux Résultats

Souris témoin

L’appareil génital (ovaires, utérus) a une activité cyclique normale.

Expérience 1

Les ovaires ont une activité cyclique normale.

Expérience 2

Atrophie de la muqueuse utérine.

Expérience 3

Développement cyclique normal de la muqueuse utérine.

Expérience 4

Développement cyclique normal de la muqueuse de l’utérus en place et de celle du

fragment greffé.

2ème PARTIE - Exercice 2 - Résoudre un problème scientifique (Enseignement Obligatoire). 5 points.

COUPLAGE DES ÉVÉNEMENTS GÉOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES AU COURS DU TEMPS

À l’échelle des temps géologiques, des crises, modifications brutales et globales liées à des événements planétaires, affectent le monde vivant. À partir des informations extraites des documents 1, 2 et 3, mises en relation avec vos connaissances, identifiez pour les crises des limites Primaire-Secondaire et Secondaire-Tertiaire : - les événements biologiques majeurs qui s'y sont produits ; - leurs causes possibles.Document 1 : Document 1a : évolution du nombre de genres de différents groupes d'organismes marins à la limite Primaire- Secondaire (Permien-Trias). Tous les organismes présentés sont des organismes vivants sur le fond sauf les Nautiloïdes et les Ammonites qui sont des organismes nageurs (d’après : serveur.univlyon1. fr/géosciences).

Document 1b : évolution du δ 13C mesuré dans les roches carbonatées à la limite Primaire-Secondaire (Permien- Trias). (d’après serveur.univ-lyon1.fr/géosciences) Deux isotopes stables du carbone sont présents dans l’environnement : 12C et 13C. Les végétaux chlorophylliens absorbent préférentiellement le 12CO2 contribuant ainsi à l’appauvrissement du milieu en 12C et donc à l’augmentation du rapport 13C/12C. Une diminution de ce rapport (ou du δ13C qui varie comme lui) dans les roches carbonatées, essentiellement constituées de tests et de plaques d’organismes planctoniques chlorophylliens, est le signe d'une baisse de la photosynthèse dans les océans.

Document 2 : Document 2a : présence de différents genres de Rudistes (mollusques bivalves océaniques) dans plusieurs gisements à la limite Secondaire (fin Crétacé)-Tertiaire (d'après Jean Phillip, PLS, 07/2000).

Document 2b : évolution du δ 13C mesuré dans les roches carbonatées à la limite Secondaire-Tertiaire (d'après la limite Crétacé-Paléocène, Lacazedieu, Peybernès, Seyve, crdp, 1996)

Document 3 : carte de localisation des principaux trapps continentaux et de quelques cratères d'impact de météorites à la surface du globe (d'après earth impact database, passc Canada et C. Coulon, Univ. Aix-Marseille).

2ème PARTIE - Exercice 2 - Résoudre un problème scientifique (Enseignement de spécialité). 5 points.

DU PASSÉ GÉOLOGIQUE À L'ÉVOLUTION FUTURE DE LA PLANÈTE Les variations à long terme du climat planétaire s’expriment sous forme de cycles glaciaires/interglaciaires. Des variations plus brutales ont été observées au sein de ces cycles comme par exemple au Dryas récent. À partir des informations extraites des documents 1, 2 et 3, mises en relation avec vos connaissances, déterminez quel événement climatique de grande ampleur s'est produit au Dryas récent.Document 1 : δ18O de la carotte glaciaire GRIP (Groenland) (D’après sciences.e-noria.fr/climats-du-passé-Chapitre-3, 2001).

Document de référence : variation du δ18O des précipitations de différentes localités en fonction de la moyenne des températures annuelles de l'air (d'après "compléments du programme" de TS, 2002)

Document 2 : diagramme pollinique de Godivelle-nord (Massif Central) (D’après annales société géologique de Belgique, site : popups.ulg.ac.be, 1990).

Document de référence : préférences climatiques des végétaux ci-dessus

Végétaux Préférences climatiques Plantes herbacées Climat froid à très froid, résistent aux gelées.

Pin Tempéré à froid (7 à 13°C), ne craint pas les gelées.. Bouleau Tempéré à froid humide (5 à 8°C), ne supporte pas la sécheresse. Chêne Tempéré à chaud (9 à 15°C), craint la séchere sse et les gelées.

Document 3 : quantité de Neogloboquadrina pachyderma sénestres* dans une carotte sédimentaire de l’Atlantique au nord de l'Espagne (D’après Zaragosi et all., Earth and planetary Science Letters 188-2001). *Le sens d’enroulement des coquilles des Foraminifères vers la droite (dextre) ou vers la gauche (sénestre) est fonction de facteurs environnementaux tels que la température : - température de surface froide : formes sénestres abondantes ; - température de surface chaude : formes sénestres rares

 

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome