Sciences mathématiques - exercitation 12, Exercices de Logique mathématique

Sciences mathématiques - exercitation 12, Exercices de Logique mathématique

PDF (36.7 KB)
2 pages
243Numéro de visites
Description
Sciences mathématiques - exercitation sur l’ensemble des entiers naturels. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: le plan affine euclidien orienté un triangle isocèle ABC, la mesure de l’angle, la nature du qua...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
RennesCjuin1979*.dvi

[ Baccalauréat C Rennes juin 1979 \

EXERCICE 1 4 POINTS

Soit K l’ensemble {0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9}. On note E l’ensemble des entiers naturels s’écrivant en base dix ababab où (a, b) est un couple quelconque de K 2.

1. Quel est le nombre d’éléments de E ?

2. Si n = ababab, démontrer que ab divise n.

3. Quel est le plus grand diviseur commun à tous les éléments de E ?

Quelle est la somme des éléments de E ?

EXERCICE 2 4 POINTS

On considère dans un plan affine euclidien orienté un triangle isocèle ABC rectangle

en A tel qu’une mesure de l’angle (

−−→ AB ,

−−→ AC

)

soit π

2 .

On appelle R la rotation de centre A qui transforme B en C et T la translation de

vecteur −−→ AB .

1. Déterminer F1 =R T et F2 = T R (nature et éléments caractéristiques).

2. Soit M un point du plan, M1 son image par F1 et M2 son image par F2. Quelle set la nature du quadrilatère BCM1M2 ?

PROBLÈME 12 POINTS

Partie A - Préliminaire

Soit E la fonction qui à tout réel x, associe le plus grand entier inférieur ou égal à x, et g la fonction de R dans R définie par g (x)= x−E(x). Montrer que ∀x ∈R, ∀k ∈Z, E(x+K )= E(x)+K . En déduire que g est périodique. Représenter graphiquement g (en repère orthonormé) sur l’intervalle [−1 ; +1[ de R. Étudier la continuité de g au point 0.

Partie A - Les parties I et II, qui suivent, sont indépendantes

Soit F l’ensemble des applications deR vers R. On rappelle que F muni de l’addition des applications, et de la multiplication par un nombre réel est un espace vectoriel sur R. On note f1, f2, f3 les éléments de F définis par :

f1(t) = E(t) f2(t) = 2t−E(t )

f3(t) = 22(t−E(t ))

où E est la fonction définie dans le préliminaire. On appelle H le sous-espace vectoriel de F engendré par f1, f2, f3.

I

1. Soit B = (

f1, f2, f3 )

. Démontrer que B est une base de H .

Le baccalauréat de 1979 A. P. M. E. P.

2. Soit ψ l’application linéaire de H vers H définie dans la base B de la façon suivante : un vecteur quelconque f de coordonnées (x, y, z) a pour imageψ( f ) de coordonnées

(

x′, y ′, z ′ )

telles que :

x′ = y +3z y ′ = −3x+4y +9z z ′ = xy −2z

Montrer que ψ est une projection vectorielle dont on précisera les caractéris- tiques géométriques.

3. Soit f = x f1+ y f2+ z f3 un élément de H . Trouver une condition nécessaire et suffisante sur x, y, z pour que f soit continue sur R.

En déduire queψ(H) l’image deH parψ est aussi le sous-espace vectoriel des applications de H continues sur R.

4. Montrer que les applications deH dérivables surR constituent un sous-espace vectoriel D de H inclus dansψ(H).

II

Soit h l’élément de H défini par : h = f1−2 f2+ f3.

1. a. Montrer que, pour tout k élément de Z, la courbe représentative Γ de h

dans un repère cartésien (

O, −→ ı ,

−→

)

est invariante par la translation Tk

de vecteur Vk = k (

−→ ı i +

−→

)

.

b. Établir le tableau de variations de h sur [0 ; 1] et étudier la dérivabilité de h à droite en 0 et à gauche en 1.

Représenter graphiquement la restriction de h à l’intervalle [−1 ; 3] (le

repère (

O, −→ ı ,

−→

)

sera orthonormé, et on prendra 2 cm pour unité).

2. Démontrer que h est intégrable sur tout intervalle fermé deR, et calculer pour tout n deN :

Un =

n+1

n h(t)dt .

Démontrer que la suite de terme généralUn est une suite arithmétique dont on précisera la raison.

Retrouver ce dernier résultat en donnant une interprétation graphique deUn .

Rennes 2 juin 1979

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome