Sciences mathématiques - exercitation 16, Exercices de Logique mathématique

Sciences mathématiques - exercitation 16, Exercices de Logique mathématique

PDF (33.1 KB)
2 pages
208Numéro de visites
Description
Sciences mathématiques - exercitation sur le barycentre des points. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Déterminer l’ensemble des points M de E, Montrer que x est associative.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
TogoCjuin1979*.dvi

[ Baccalauréat C Togo juin 1979 \

EXERCICE 1 4 points

On considère dans le plan affine euclidien E, le carré (A, B, C, D) de diagonales [A, C] et [B, D]. Soit I le point de E défini par :

−→

AI = 2 −−→

AC .

1. Déterminer trois réels m, n, p, tels que I soit le barycentre des points A, B, D affectés des coefficients respectifsm, n, p.

2. Déterminer l’ensemble des points M de E tels que :

3 −−→

MA 2 = 2 −−→

MB 2+2 −−−→

MD 2.

3. Déterminer l’ensemble des points M de E tels que :

2 −−→

MA 2+ −−→

MB 2 = −−→

MC 2+2 −−−→

MD 2

EXERCICE 2 4 points

On considère l’ensemble A des entiers naturels n tels que si l’on divise n par p on obtient pour reste p−1, avec p ∈ {2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10}. Déterminer le plus petit élément de A.

PROBLÈME 12 points

Soit P le plan affine euclidien rapporté à un repère orthonormé (

O, −→

ı , −→

)

.

À tout couple de points M de coordonnées (x ; y) et M ′ de coordonnées (

x′ ; y ′ )

on associe le point noté M M ′ de coordonnées (xx′+4y y ′ ; xy ′+ yx′)

(M ; M ′) 7−→M M

On définit ainsi une loi de composition interne dans P notée ⋆.

Partie A (4 points)

1. Montrer que ⋆ est associative.

(P, ⋆) est-il un groupe commutatif ?

2. Déterminer les éléments de P inversible pour ⋆.

3. Soit H la courbe d’équation x2t −4y2−1= 0.

Représenter H et démontrer que (H ,⋆) possède une structure de groupe com- mutatif.

Partie B (4 points)

Soit I un point fixé de P de coordonnées (a ; b). On définit une application fI du plan P dans lui-même par :

fI(M)=M ′ = I⋆M .

1. Montrer que fI est une application affine,

Comment doit-on choisir I pour que fI soit bijective ?

2. Déterminer l’ensemble des points invariants par fI ; discuter.

Terminale C A. P. M. E. P.

3. Déterminer I pour que fI soit une involution.

Préciser la nature et les caractéristiques de chacune des applications obte- nues.

4. On désigne par F l’ensemble des applications fI bijectives. Démontrer que (F , ◦) possède une structure de groupe commutatif.

Partie C (4 points)

Soit ϕ1 l’endomorphisme associé à f1.

1. Déterminer une base (

−→

u , −→

v )

du plan vectoriel associé à P telle que la matrice

de ϕ1 dans cette base soit de la forme

(

α 0 0 β

)

(α ; β) ∈R2.

2. On considère les suites (un ) et (vn) de réels définies par u0, v0 et les relations de récurrence

{

un = un−1+4vn−1 vn = un−1+ vn−1

Donner en fonction de u0, v0 et n les valeurs de un et vn .

Togo 2 juin 1979

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome