Sciences statistiques - Exercice 16, Exercices de Statistiques
Emmanuel_89
Emmanuel_8930 May 2014

Sciences statistiques - Exercice 16, Exercices de Statistiques

PDF (206.1 KB)
6 pages
163Numéro de visites
Description
Sciences statistiques - Exercice 16. Les thèmes principaux abordés sont les suivants: le triangle équilatéral, la tangente, la dérivée.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 6
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Concours Fesic

Terminale S mai 2006

Concours Fesic Correction

Exercice 1

a. Faux : Points invariants : 2 2 1

3 1 0 1

z z z z

z

      

; 9 4 13    , les racines sont réelles...

b. Vrai :    

 

   

 

   

 

2

2 2 22 2 2

2 1 2 1 2 1 1 2 2 1 2 12 1 2 '

1 1 1 1

x iy x iy x x y y x y xx iy z i

x iy x y x y x y

               

        .

'z  si sa partie imaginaire est nulle, soit lorsque    2 1 2 1 0 3 0 0y x y x y y         .

c. Faux : 1

' 2 2 1 2 1 1 2

z z z z z         : c’est une droite (médiatrice).

d. Vrai : Il faut exprimer z en fonction de z’ :

  2 1 ' 1

' ' ' 2 1 ' 2 ' 1 1 ' 2

z z z z z z z z z z z

z z

              

sauf si ' 2z  .

Exercice 2

3 3 4 1 2 32 1 3, 2 1 3, 2 1

i i i

z e i z e i z e i

   

         .

a. Vrai :  

8 98 9 4 9

23 1

11 11 11 2

2 2 2 2 2 4

2 2

z z

z

      .

b. Faux : 4 7 1 2

1 2 36 3

5 arg 4arg 7 arg 6 arg 4 7 6

3 3 4 2

z z z z z

z

            donc c’est un imaginaire pur.

c. Vrai :

              4 4 4 2 3 44 4 3 2

1 3 1 3 1 1 3 1 4.1 3 6.1 3 4.1 3 3

1 4 3 18 12 3 9 28 16 3.

z z i i i            

      

.

d. Faux : dans tous les cas    3arg argz z s’exprime modulo 2 ; au mieux c’est une demi-droite ;

pour avoir une droite entière il faudrait que ce soit modulo  .

Exercice 3

Une fois la figure faite les réponses sont (assez) évidentes…

a. Faux : le point B a pour affixe environ 3,8 3,5b i  .

b. Vrai :   1

2 d c b a   est le théorème des milieux…

c. Vrai : comme C est le barycentre de {(O, 1) ; (A, 1)}, et que E est le centre de gravité de OAB, E est le barycentre de {(B, 1) ; (O, 1) ; (A, 1)} = {(B, 1) ; (C, 2)}.

d. Vrai : (OE) est la troisième médiane d’un triangle équilatéral donc est perpendiculaire à (AB).

E

D

C

B

u=60

A

y

j

i xO

Exercice 4

a. Faux : ce n’est aucune des quatre…

b. Vrai : sans commentaire.

c. Faux : sur [0 ; 4], 0

( ) ( ) x

F x f t dt  ,    'F x f x change de signe.

d. Vrai :    0 ' 0 0F f   puisuqe la tangente est horizontale.

Exercice 5

a. Faux : par exemple g peut osciller entre f et h sans avoir de limite.

b. Vrai :

1

0

0 0

lim ( ) x x

f x e e



 

    donc asymptote d’équation 0x  ;   1

0

0 0

lim ( ) 0 0 x x

f x e e f



 

    .

c. Faux : lorsqu’on dérive F on ne retrouve pas ( ) lnf x x x .

d. Faux : tangente en −1 pour ln … bof !

Exercice 6

a. Vrai : on a  1 ;t n , donc 2t t , donc 2

0 t te e   ; on intègre, on calcule l’intégrale de droite et on

trouve 10 1nnu e e      . Tout le reste du raisonnement est correct également. Par contre on ne

connaît pas la limite.

b. Faux : en fait la courbe coupe l’axe en 0,5 qui est entre 0 et ln2 donc l’aire n’est pas du tout cela.

c. Vrai : il s’agit de l’approximation affine utilisée dans la méthode d’Euler. Les calculs sont justes.

d. Faux : cos

( ) sin

x f x

x  est la fonction cotangente, décroissante sur chaque intervalle de la forme

 ; 1 ,k k k     ; mais à chaque fois que l’on traverse une asymptote x k on remonte ou on

redescend brutalement…

Exercice 7

a. Vrai :     1 1

( ) cos sin sin cos cos 2 2

x x xf x e x x e x x e x        

b. Vrai :

 

         

     

 

1

1

1 1 '( ) 1 cos 1 cos

2 2

11 1 1 1 1 .

2 2 2

n n n

n

n n nn n n

f x dx f n f n e n e n

e e e e

   

    

    

  

    

      

       

c. Faux : on vérifie aisément que f est une solution ; par contre  0 1 1

(0) cos0 sin 0 2 2

f e     …

d. Vrai :      0' 2 sin ' 0 2 0 sin 0 2 0xg g e x g g e g         donc lorsqu’on cherche l’équation de la

tangente on a            ' 0 0 0 2 0 0 0 1 2y g x g g x g g x        .

Exercice 8

a. Faux :   2

; 0 ; 3

fD         

.

b. Faux : 3 1

'( ) 3 2

g x x x

  

ressemble à la dérivée de f lorsqu’on écrit

         ln 3 2 ln 5 ln 3 2 ln ln 5f x x x x x      

dont la dérivée est bien g. Le problème vient de l’ensemble de définition : pour que deux fonctions soient égales, il faut au moins qu’elles aient même ensemble de définition, ce qui n’est pas le cas.

c. Vrai : on fait le changement de variable 1X x  , ce qui donne en utilisant  

0

ln 1 lim 1 X

X

X

  et des

petites astuces :

    1 0 0

3 2 3 3 ln ln ln 1 ln 1

ln 1 ln 13 3 25 5 5 lim lim lim 1

31 5 5 5

5

x X X

x x X X

X X

x X X X X

  

                   

        

.

d. Vrai :       0 0 0 0

0 0 0 0

lim ( ) lim ln 3 2 lim ln lim ln 5 0 0 0 x x x x x x x x

xf x x x x x x        

       car   0

0

lim ln 0 x x

x x  

 .

Note : les questions c. et d. sont quasiment hors du programme de TS (les astuces à utiliser dans c. et la limite du d. ne sont pas dans les textes et encore moins dans l’esprit du programme).

Exercice 9

a. Faux : vrai pour l’abscisse, faux pour l’ordonnée :

  2

3 2 2 2 22 2 0 0 lnx x x x x xe e e e e e x                 ;   3ln 31 lnf e    .

b. Vrai :     2

1 2( ) 0 x xf x f x e e     quel que soit *  .

c. Vrai : 31 ( ) 3 xf x e  , 2 22 ( ) 4

x xf x e e     , 3 2 2 2 23 4 0 3 4 0x x x x xe e e e e          ;

2 2 216 12 4      ; on a les racines 1 1 4 2

ln 2

xe x  

  

    et

2 2

4 2 3 ln 3

2

x e x

   

     .

Pour lnx  la fonction et la dérivée sont égales donc ok.

d. Faux :

    ln 3ln ln

3 2 2 3 2 2 3 3 2 1 2

0 0 0

1 1 2

3 3 3

x x x x x xf x f x dx e e e dx e e e

          

                  ,

soit  

33 2 13 3 1

3 3

       .

Exercice 10

a. Faux : v converge, mais on ne sait pas vers où.

b. Faux : la fonction cosinus est décroissante sur  0 ; et v est croissante donc :

   1 1 1cos cosn n n n n nv v v v c c       .

c. Faux : Bof...

d. Faux : si v converge vers 4

 , c et s tendent vers

2

2 . Les suites sont adjacentes si par exemple :

 

croissante, décroissante

lim 0

n n

n n

n n n

s c

s c

c s 

    

  

… c’est loin d’être le cas.

Exercice 11

a. Vrai : le module de zn est toujours 1.

b. Vrai :

2 2 2 2 2

3 3 3 3 3 1 11 1

n n n i i i i i

n nz z e e e e e z

    

        .

c. Faux : la suite  nz est périodique de période 3 et non 5.

d. Faux :

2 4 6 8 24

3 3 3 3 3

00

1 3 1 0 1

2 2

i i i i i

k

k

z e e e e e i

    

          .

Exercice 12

a. Vrai : Si c’est vrai on a 1

! n

n u

n

  ; or

    1 2 2

1 1 1 1

1 ! 1 ! ! n n

n n n n n u u

n n n nn n

         

   .

b. Faux : 1 2

1 1n

n

u n

u n

   , donc décroissante.

c. Vrai : 2

2 termes

1 1 1 1 1 1 3 3 3 3 ... 2 ... 2

! 1 2 2 1 4 4 4 4

n

n

n

n n u

n n n n

             

    car

1 1 1 2

n

n n

    .

d. Vrai : la factorielle du dénominateur grossit très vite…

Exercice 13

Complétons le tableau :

A1 A2 A3 Total / A

B1 =30−30=0 20 4 24

B2 30 =60−20=40 6 76

Total / B =100−70=30 60 10 100

   

     1 3B 3 1 3 11

1

B A1 1 1 A B A B

6 B 6 6

p p p p

p

       . La première ligne du tableau donne alors :

           1 3 1 1 1 1 1 1 5

20 B A B 20 B B B 20 B 24 6 6

p p p p p p          .

a. Vrai :  1 1B A 0p   .

b. Vrai : voir tableau.

c. Faux :    

  1 3

A 1 33 3

B A 4 B A 0,4 40 %

A 10

p p

p

      .

d. Vrai : voir tableau.

Exercice 14

Rappelons que   b

t a b

a

p a t b e dt e e          .

a. Faux :   0 5 11 1

1 0 5 1R RUp t e e e

         .

b. Faux :              1 0,751 21 20 5 0 5 0 5 0,6 1 0,4 1U Up t p U p t p U p t e e              , soit

en développant   1 0,75 1 0,750 5 0,6 0,6 0,4 0,4 1 0,6 0,4p t e e e e            .

c. Vrai : même technique, on change simplement les valeurs de  :

         

        1 21 2

0,15 5 0,15 10 0,1 5 0,1 10 0,75 1,5 0,5 1

5 10 5 10 5 10

0,6 0,4 0,6 0,4 .

U Up t p U p t p U p t

e e e e e e e e           

       

       

d. Faux : on cherche T tel que

  0,1 0,1 2

1 0 0,5 1 0,5 0,1 ln 2 10 ln 2

2

T T Up t T e e T T

               .

Exercice 15

a. Vrai : d passe par le point B(1 ; 0 ; 0) et par A(2 ; −1 ; −2) donc un vecteur directeur de d est

1

1

2

u

        

;

une équation cartésienne de P qui passe par B est alors

1 1

. 0 . 1 0 2 1 0

2

x

BM u y x y z

z

       

                  

.

b. Vrai : si d a pour équations paramétriques :

2

1 2

2 4

x t

y t

z t

    

  

un vecteur directeur serait

2

2 2

4

v u

           

;

c’est bon. Il faut vérifier que B est bon :

1 2 1/ 2

0 1 2 1/ 2

0 2 4 1/ 2

t t

t t

t t

            

     

. Ok.

c. Faux : pour que ce soit une demi-droite, il faudrait par exemple t 

d. Faux : distance entre O et P :   0 1 0 1 0 2 1 1

, P 1 1 4 6

d O      

   

qui est inférieure à 1

2 .

Exercice 16

a. Faux :

1 0

. 1 . 1 1 0

0 1

P Qn n

                       

b. Vrai :  est telle que 2 2 2

2 2 2

sin sin sin

1cos cos sin

y x y x y x

z xz y z x

  

  

             

         

; donc le plan

1z x

y

   

contient  .

c. Vrai : un vecteur directeur u de  est orthogonal à Pn et Qn :

1

. . 1 0 0

0

P

a

u n b a b a b

c

                          

;

0

. . 1 0 0

1

Q

a

u n b c b c b

c

                          

.

Donc par exemple

1

1

1

u

          

qui est un vecteur normal au plan d’équation 0x y z   .

d. Faux : la droite  a pour équations paramétriques :

2

2

sin

cos

x t

y t

z t

    

  

; l’intersection avec ( ; , )O i j est

telle que 0z  , soit 2cost   d’où

2 2

2

cos sin 1

cos

0

x

y

z

 

        

  

qui existe toujours.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome