Sciences statistiques - Travaux pratiques 23 - 2° partie, Exercices de Mathématiques et dstatistiques
Emmanuel_89
Emmanuel_8930 May 2014

Sciences statistiques - Travaux pratiques 23 - 2° partie, Exercices de Mathématiques et dstatistiques

PDF (433.0 KB)
10 pages
529Numéro de visites
Description
Sciences statistiques - Travaux pratiques 23 - 2° partie. Les thèmes principaux abordés sont les suivants: Méthodes d’intégration, Les substitutions trigonométriques, Les substitutions algébriques, Les fonctions trigonom...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 10
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document

4. Montrer que (In) est une suite positive et décroissante et que cette suite converge vers 0.

5. Montrer que n(n + 1)(n + 2)InIn−1 est indépendant de n et calculer sa valeur ; en déduire un équivalent simple de In lorsque n tend vers  .

Exercice 4

On note, pour tout nombre réel a positif et pour tout entier naturel n :   1

0

exp( (1 ))nnu a x a x dx  .

1. Calculer u0(a).

2. Convergence de la suite (un(a)). Soit a > 0 donné.

a. Montrer que pour tout n dans :  0 1

a

n

e u a

n  

 .

b. Montrer que la suite (un(a)) est décroissante.

c. Déterminer la limite de un(a) quand n tend vers  .

3. Forme explicite de un(a).

a. A l'aide d'une intégration par parties, trouver une relation de récurrence entre  nu a et  1nu a .

b. Montrer par récurrence sur n que pour tout n dans :   1

0

! exp( )

!

n k

n n

k

n a u a a

ka  

    

    .

3-4 : Comparaison série et intégrale

Exercice 1

La série de terme général 1

n est divergente : démonstration par comparaison avec une intégrale

généralisée. Démontrer successivement :

*n   ; 1t n n   1 1 1

1n t n  

 puis

11 1

1

n

n

dt

n t n

    .

enfin pour tout 2N  :

1

1 2 1

1 1 N NN

n n

dt

n t n

 

   .

En déduire le résultat annoncé. Illustration graphique.

Exercice 2 Série de Bertrand.

1. Montrer que l'intégrale 2

2

1

( ln ) dt

t t



 est convergente et calculer sa valeur.

2. En vous inspirant de l'exercice précédent, montrer que la série de terme général  

2

1

lnn n , 2n  , est

convergente.

Exercice 3

Pour n entier naturel non nul on définit la suite (Sn) par : 1/ 3 1/ 3 1/ 3

1 1 1 1

2 3 nS

n      .

1. Justifier pour k entier naturel non nul l'encadrement : 1

1/ 3 1/ 3 1/ 3

1 1

( 1)

k

k

dx

k x k

    .

2. En déduire l'encadrement : 1

1/ 3 1/ 3 1 1

1 n n

n

dx dx S

x x

    .

3. Que peut-on dire de la suite (Sn) ?

4. A l'aide d'encadrements analogues, montrer que la suite (Tn) définie par :

4/ 3 4/ 3 4/ 3

1 1 1 1

2 3 nT

n      est convergente.

3-5 : Sommes de Riemann

Exercice 1

Calculer les limites quand n tend vers  des sommes suivantes : 4

5

1

n

k

k

n

 ; 2 2 1

1 n

k

n k n

 

 (rappel : 1

2 0 41

dt dt

t

 

 ) .

Exercice 2

(esg 94 2e épreuve)

Soit k un entier naturel non nul et soit la suite   *n n

U

définie par : *n 

1

1

1

n k

n

i

i U

n n

    

   .

1. Déterminer la limite de cette suite pour k = 1, k = 2 puis k = 3.

2. Pour k quelconque > 0 déterminer la limite de la suite (Un).

Exercice 3

Soit n un entier  2 et

1

1 ln

n

n

k

k u

n n

    

   . Démontrer :

1.  1, ..., 1k n   , ( 1)/

/

1 1 1 ln ln ln

k n

k n

k k xdx

n n n n

    .

2. 1

1/

1 1 ln lnn n

n

u xdx u n n

   .

3. 1 1 1 1

1 1 lnnu n n n n      .

4. lim 1n n

u 

  .

5. ! 1

lim n nn

n

en  .

Exercice 4

Pour n on note

1

1 2

n n k

n

k

u n

  .

1. Montrer que pour tout  0, ..., 1k n   : ( 1)/

1

/

1 1 2 2 2

k n n nk t k

k n

dt n n

   .

2. En déduire un encadrement de un et la limite de un quand n tend vers  .

3. Retrouver cette limite en calculant un en fonction de n.

Exercice 5

Soit f la fonction définie pour tout x strictement positif par : 2 1

( ) ln 2 2

x f x x   .

1. Etudier les variations de f. Montrer que c'est une fonction convexe. Donner sa représentation graphique.

2. Déterminer une primitive de la fonction f sur l'intervalle ]0 ;  [. En déduire que l'intégrale

1

0

( )f x dx est convergente et calculer sa valeur.

3. Soit n un entier supérieur ou égal à 2. On pose :

1

1 n

n

j

j S f

n n

    

   .

a. Etablir, pour tout entier j vérifiant 1 j n  , les inégalités :

1 11 1

( )

j

n j

n

j j f f x dx f

n n n n

    

        

.

b. en déduire l'encadrement : 1 1

1 1

1 1 ( ) ( )n

n n

f x dx S f f x dx n n

     

   .

c. Montrer les inégalités :

1

0

1 1 0 ( )nf f x dx

n n

    

   .

d. Montrer que la suite (Sn) est convergente et déterminer sa limite.

4. On rappelle que pour tout entier naturel non nul n, on a l'égalité : 2

1

( 1)(2 1)

6

n

k

n n n k

   . Exprimer,

pour tout entier naturel non nul n, la somme

1

n

j

j f

n

     

 en fonction de n. En déduire la limite :

1 lim ln

!

n

n

n

n n

      

.

4. Ecole Supérieure de commerce de Lyon

4-1 : escl 88

1. Vérifier que  0 ;x    0 ln 1 x x   .

En déduire la limite quand l'entier n tend vers  de 1

0

ln(1 )nx dx .

2. Soit u la suite réelle définie par 1

0 1

n

n n

x u dx

x

 .

Montrer que pour tout entier naturel n non nul 1

0

ln 2 1 ln(1 )nnu x dx

n n    ; on pourra utiliser une

intégration par parties. En déduire la limite de un et celle de nun quand n tend vers  .

4-2 : escl 89

Soit I la suite de terme général 1

0

n x nI x e dx

  .

1. a. Calculer I0 et I1.

b. Montrer que pour tout entier naturel n, 1

1 nI

n  

. Etudier la convergence de la suite I.

2. Calcul d'une valeur approchée de I15.

a. Montrer que n  ,  1 1

1n nI n I e

    , et

1

! 1 !

( )! ( )!

p

n n p

k

n n I I

e n k n p

    .

b. En déduire que pour tout n dans 1

1

! 1 ! 1 0

( )! ( 1)! ( 1)

p

n p

k

n n I

e n k n p n

       

 .

c. Comment peut-on choisir p pour que 615 1

15! 1 0 10

(15 )!

p

k

I e k

    ?

En déduire, à l'aide de la calculatrice, une valeur approchée de I15 à 106 près.

c*. Ecrire en turbo-pascal un programme qui affiche une valeur de

1

15! 1

(15 )!

p

k e k

  . p est fourni par

l'utilisateur. On veillera à minimiser les calculs.

4-3 : escl 90

Pour tout n dans , on pose 1

20 1

n

n

x I dx

x

  et

21

2 20 (1 ) 1

n

n

x J dx

x x

  

 .

1. Quelle est la dérivée de la fonction :f  définie par    2ln 1f x x x   ? Calculer I0. 2. Calculer I1.

3. Montrer que pour tout n dans , 1

0 1

nI n

  

. En déduire la limite de In quand n tend vers  .

Montrer que Jn tend vers 0 quand n tend vers  .

4. Etablir à l'aide d'une intégration par parties que 1 1

1( 1) 2 n nI J

nn  

 .

Quelle est la limite de nIn quand n tend vers  ?

4-4 : escl 91

Pour tout entier n supérieur ou égal à 1 on pose 1

2

0

ln(1 )nnI x x dx  et 1

2 0 1

n

n

x J dx

x

 .

1. Etude de la suite   1n n

J

.

a. Calculer J1.

b. Montrer que pour tout n supérieur ou égal à 1, 1

0 1

nJ n

  

.

c. Etudier la convergence de la suite   1n n

J

.

2. Etude de la suite   1n n

I

.

a. A l'aide d'une intégration par parties, montrer que pour tout n supérieur ou égal à 1,

2

ln(2) 2

1 1 n nI J

n n  

  .

b. Etudier la convergence de la suite   1n n

I

.

c. Déterminer un équivalent de nI quand n tend vers  .

4-5 : escl 92

Soit  : 1 ;f   l'application définie par   1

ln( ) f x

x x  .

1. Etudier les variations de f et tracer sa courbe représentative.

2. Montrer que pour tout entier k tel que 3k  :     1

( ) 1 k

k

f k f x dx f k

   .

Pour tout n entier tel que 2n  , on note

2

( )

n

n

k

S f k

 .

3. a. Montrer que pour tout n tel que 2n  : 2

1 1 ( )

2ln(2) ln( )

n

n nS f x dx S n n

    .

b. En déduire que pour tout n tel que 2n  :         1

ln ln ln ln 2 ln ln ln ln 2 2ln 2

nn S n     .

c. Etablir que  ln lnnS n .

Pour tout n entier tel que 2n  , on note un = Sn  ln(ln(n+1)) et vn = Sn  ln(ln n).

4. En utilisant le résultat de la question 2. montrer que les suites   2n n

u

et   2n n

v

sont adjacentes. On

note l leur limite commune.

5. a. Montrer que pour tout n tel que 2n  : 1

0 ln

nv l n n

   .

b. En déduire une valeur approchée de l à 102 prés.

b*. Ecrire un programme en turbo-pascal qui utilise le résultat du a. pour calculer et afficher une valeur approchée de l à moins de e près, e étant un nombre réel positif fourni par l'utilisateur.

4-6 : escl 93

Pour tout entier naturel n on pose : 1

2

0

(1 ) exp( )nnI x x dx   et 1

2

0

(1 ) exp( )nnJ x x x dx   .

1. a. Former le tableau de variations de    2: 0 ;1 , expf x x x   .

b. En déduire, pour tout n de : 1

0 ( 1) 2

nJ n e

  

.

c. Etudier la convergence de la suite  n nJ  .

2. A l'aide d'une intégration par parties, établir, pour tout n de : 1 1 2

1 1 n nI J

n n  

  .

En déduire la limite de In et celle de nIn quand n tend vers  .

4-7 : escl 94

On pose pour tout entier naturel non nul n : In = 1

( ln ) e

n nI x dx  et I0 = e  1.

1. a. Etablir, pour tout entier naturel n : In+1 = e  (n+1)In.

b. Montrer, pour tout entier naturel n : 0nI  .

c. Déduire des questions a. et b. que, pour tout entier naturel n : 1

e

n .

d. Quelle est la limite de la suite  n nI  ?

e. Montrer : n e

I n

 .

2. Soit a un réel différent de I0 ; on note  n nu  la suite réelle définie par : 0

1, ( 1)n n

u a

n u e n u

      

.

Montrer : lim n n

u 

  . (On pourra considérer la suite (Dn) définie par n n nD u I  )

4-8 : escl 95

On définit la fonction  : 2 ;f   ,   2

1

1 f x

x

 .

1. Démontrer que pour tout réel x supérieur ou égal à 2 : 1 1

( ) 1

f x x x  

 .

2. Pour tout entier n supérieur ou égal à 2, on définit l'intégrale : 2

( ) n

nI f x dx  .

a. Démontrer que : lim n n

I 

  .

b. On définit la fonction  : 2 ;F   ,    2ln 1F x x x   . Calculer la dérivée de F et en déduire une expression de In en fonction de n.

c. Déterminer la limite de In  ln n quand n tend vers  .

3. On définit, pour tout entier naturel n supérieur ou égal à 2 : 2

2

1

1

n

n

k

S k

 

 .

a. Montrer que : 1 1

3 n n nI S I    .

b. Trouver un équivalent simple de Sn quand n tend vers  .

4-9 : escl 96

Pour tout entier naturel n on pose : 1

0

n x nI x e dx

  .

1. a. Montrer que, pour tout entier naturel n : 1

0 1

nI n

  

.

b. En déduire que la suite  n nI  converge et donner sa limite.

2. A l'aide d'une intégration par parties, établir, pour tout entier naturel n : 1 1

( 1) 1

n n

I I

e n n

   

.

3. a. En déduire pour tout entier naturel n : 1 1

0 ( 1) ( 1)( 2)

nI e n n n

     

.

b. Trouver un équivalent simple de In quand n tend vers  .

4-10 : escl 98

1. Soit 1 1x   .

a. Montrer, pour tout n de et tout t de [1 ; 1[ : 1

0

1

1 1

n n k

k

t t

t t

    .

b. En déduire, pour tout n de et tout t de [1 ; x] :

1

0

1

1 1

n n

k

k

t t

t x

    .

c. Etablir, pour tout n de : 1

0

1 ln(1 )

1 ( 2)(1 )

n k

k

x x

k n x

       .

d. En déduire que la série

1

n

n

x

n

 [sic] converge et a pour somme ln(1  x).

En particulier, montrer

1

1

2n n

n



 = ln(2).

2. Un joueur lance une pièce de monnaie équilibrée jusqu'à l'obtention du premier pile.

S'il lui a fallu n lancers (n entier non nul) pour obtenir ce pile, on lui fait alors tirer au hasard un billet de loterie parmi n billets dont un seul est gagnant. Quelle est la probabilité que ce joueur gagne ?

4-11 : escl 98 bis (sujet de secours)

Soit f la fonction réelle définie sur par   4

1

1 f x

x

 .

1. Vérifier que f est paire et étudier les variations de f.

2. Montrer que, pour tout réel x, l'intégrale 2

4

1

1

x

x

dt t  existe.

On définit la fonction réelle F sur par   2

4

1

1

x

x

F x dt t

  .

3. a. Etudier le signe de F.

b. Etudier la parité de F.

4. a. Montrer, pour tout réel x strictement positif   4 416 1 1

x x F x

x x  

  .

b. En déduire les limites de F en  et  .

5. a. Vérifier, pour tout réel x :    41 14 ' 0x F x  .

b. Dresser le tableau des variations de F sur [0 ;  [. On admettra qu'une valeur approchée de 141/4 est 0,52 et qu'une valeur approchée du maximum de F sur [0 ;  [ est 0,37.

c. Tracer la courbe représentative de F dans un repère orthonormé (unité 5 cm).

6. a. Montrer, pour tout réel x strictement positif :   2

4 4 4 4 416 (16 1) ( 1)

x

x

x dt x F x

x x t x x   

  .

b. En déduire que F(x) est équivalent à 3

7

24x au voisinage de  .

7. a. Montrer : n  0t  , 4 4 4 4

0

1 ( 1)

1

n

k k n

k

t t t

     .

b. En déduire que, pour tout réel x de 1

0 ; 2

    

, la série 4 1

4 1

0

2 1 ( 1)

4 1

n n n

n

x n

 

 

 converge.

c. Montrer, pour tout réel x de 1

0 ; 2

    

:   4 1

4 1

0

2 1 ( 1)

4 1

n n n

n

F x x n

  

  

 .

4-12 : escl 2000

On considère la fonction f : ]1 ;  [ définie, pour tout x de ]1 ;  [, par :

1 si 0

( ) ln(1 ) si ] 1 ; 0[ ]0 ; [

x

f x x x

x

   

    

.

1. a. Montrer que f est continue sur ]1 ;  [.

b. Montrer que f est de classe C1 sur ]–1 ; 0[ et sur ]0 ;  [. Pour tout réel x de]–1 ; 0[ et ]0 ;  [, calculer f'(x).

c. Montrer que f '(x) tend vers 1

2  lorsque x tend vers 0.

d. En déduire que f est de classe C1 sur ] 1 ; [  .

2. Montrer : 1x   , ln(1 ) 0 1

x x

x   

 .

En déduire les variations de f. On précisera les limites de f en 1 et en  .

3. Montrer que , pour tout x de l'intervalle ] 1/2 ;  [, l'intégrale 2

( ) x

x

f t dt existe.

4. On considère la fonction F définie, pour tout x de ]1/2 ;  [, par : 2

( ) ( ) x

x

F x f t dt  .

a. Montrer que F est dérivable sur ]1/2 ;  [et que F est croissante .

b. Montrer : ]0 ; [ , ( ) (2 )x F x xf x    .

c. En déduire que F(x) tend vers  quand x tend vers  .

d. Montrer que l'intégrale

1

2

1

( )f t dt

 est convergente .

En déduire que la fonction F admet une limite finie en 1

2  . On ne cherchera pas à calculer cette limite.

4-13 : escl 2001, extrait

Pour tout entier naturel n, on considère la fonction :nf  définie par   si 0

!

0 si 0

t n

n

e t t

f t n

t

 

   

.

a. Montrer que  2lim 0n t

t f t 

 . En déduire que l'intégrale 0

( )nf t dt 

 est convergente.

b. Montrer que :  *, 0 ;n X     , 1 0 0

( ) ( ) !

x nx x

n n

e x f t dt f t dt

n

    .

c. En déduire 0

( ) 1nf t dt 

 .

4-14 : escl 2002

On considère, pour tout *n , la fonction polynomiale Pn : [0 ;  [ définie, pour tout x

appartenant à [0 ;  [, par :

2 2 2 1 2

1

( 1) ( )

2 2 1 2

n k k n n

n

k

x x x x P x x

k n n

        

 .

I. Etude des fonctions polynomiales Pn

1. Montrer, pour tout *n et tout x de [0 ;  [ : 2 1

' ( ) 1

n

n

x P x

x

  

, où 'nP désigne la dérivée de Pn.

2. Etudier, pour *n , les variations de Pn sur [0 ;  [ et dresser le tableau de variations de Pn.

3. Montrer, pour tout *n : Pn(1) < 0.

4. a. Vérifier, pour tout *n et tout x  [0 ;  [ : 2 11 1

( ) ( ) 2 1 2 2

n n n

x P x P x x

n n

 

      

   .

b. En déduire, pour tout *n :  2 0nP  .

5. Montrer que, pour tout *n , l'équation Pn(x) = 0, d'inconnue x  [1 ;  [, admet une solution et une seule, notée xn, et que 1 < xn  2.

6. Ecrire un programme en langage Pascal qui calcule et affiche une valeur approchée décimale de x2 à 10−3 près.

II. Limite de la suite   *n n

x

1. Etablir, pour tout *n et tout x  [0 ;  [ : 2

0

1 ( )

1

nx

n

t P x dt

t

 

 .

2. En déduire, pour tout *n : 2 21

1 0

1 1

1 1

n nxn t t dt dt

t t

  

   .

3. Démontrer, pour tout *n et tout t  [1 ;  [ :  2 21 1nt n t   .

4. En déduire, pour tout *n : 2

2

1

1 ( 1)

1 2

nxn

n

t n dt x

t

  

 , puis : 2ln 2

0 1nx n

   .

5. Conclure quant à la convergence et à la limite de la suite   *n n

x

.

4-15 : escl 2004, extrait

On considère l’application :f  définie, pour tout t par : 2

2 ( )

1

te f t

t

 , et l’application

:G  définie, pour tout x  par : ( ) ( ) x

x

G x f t dt

  .

a. Montrer que G est impaire.

b. Montrer que G est de classe C1 sur et calculer G'(x) pour tout x réel.

c. Quelle est la limite de G(x) lorsque x tend vers  ?

d. Etudier le sens de variation de G et dresser le tableau de variation de G sur comprenant les limites de G en  et en  .

5. Annales E.S.C.

5-1 : esc 97

Soit n un entier naturel non nul. On pose : In = 2

1

(ln ) e

n nI x x dx  .

1. Calculer I1.

2. a. Etudier le sens de variation de la suite   1n n

I

.

b. Montrer que la suite   1n n

I

est convergente.

c. Montrer que, pour tout  1 ;x e : ln x

x e  .

d. En déduire lim n n

I 

.

3. a. Montrer que, pour tout entier naturel n non nul : 3

1

1

3 3 n n

e n I I

   .

b. En déduire lim n n

nI 

.

5-2 : esc 98

Soit 1

0

ln(1 )nnI x x dx  , n .

1. Calculer I0.

2. a. Montrer que 0nI  pour tout n .

b. Etablir que la suite  n nI  est décroissante.

c. En déduire que la suite  n nI  est convergente.

3. a. Justifier l'inégalité :  ln 1n nx x x  pour tout x de [0, 1].

b. En déduire que pour tout n : 1

1 nI

n  

.

c. Calculer lim n n

I 

.

4. a. En utilisant une intégration par parties, montrer que In = 11

0

ln(2) 1

1 1 1

n

n

x I dx

n n x

     .

b. Montrer que 0  11

0

1 0

1 2

nx dx

x n

    et en déduire un encadrement de In.

c. En déduire : lim n n

nI 

.

5-3 : esc 2001, extrait

1. On pose pour tout entier naturel n non nul l'intégrale : 1

ln n n

t I dt

t



  .

a. Calculer pour 1A  l'intégrale 1

lnA t dt

t et en déduire que I1 est divergente.

b. Montrer grâce à une intégration par parties que pour tout entier naturel 2n  , l'intégrale In converge

et vaut 2

1

( 1)n .

c. Etudier les variations de la fonction f définie sur [2 ;  [ par 2

ln ( )

t f t

t  et donner sa limite en  .

(On donne 1,65e  )

d. En déduire grâce à I2 que 2

2

ln

k

k

k



 converge (on ne cherchera pas à calculer cette série).

5-4 : esc 2002

On considère, pour n entier naturel non nul, la fonction fn définie sur *  par : fn (x) =

  2

ln

1 n

n x f x

n nx   

pour tout réel x strictement positif.

On définit également sur * la fonction h par :   2 ln

1

x h x

x  

pour tout x strictement positif.

1. Montrer que les fonctions fn et h sont continues sur *  et étudier leur signe.

2. a. Montrer que l’intégrale impropre 2

1

ln x dx

x



 est convergente et déterminer sa valeur.

b. Montrer que l’intégrale impropre 1

( )h x dx 

 est convergente. Dans toute la suite de l’exercice on note

alors K l’intégrale impropre : 1

( )K h x dx 

  .

3. a. Montrer, grâce au changement de variable 1

u x  que

1

0

( )K h u du  .

b. En déduire que l’intégrale impropre 0

( )h x dx 

 converge et est égale à 2K.

c. En déduire également que l’intégrale impropre 0

( )h x dx 

 converge et vaut 0.

4. a. Montrer que pour tout réel x strictement positif,    nf x h x . En déduire la convergence de

l’intégrale 0

( )nf x dx 

 .

b. Montrer que pour tout réel x strictement positif, h(x) – fn (x) =     2

( )

1 n

h x h x f x

n nx

  .

c. En déduire successivement : 1

0 ( ( ) ( )) 1

n

K h x f x dx

n



    puis

1

0

( ( ) ( )) 0 1

n

K h x f x dx

n       .

d. Montrer que 0

lim ( ) 0n n

f x dx 

  .

5-5 : esc 2004

On considère pour tout entier naturel n supérieur ou égal à 2 la fonction fn définie sur  par :

( ) 1

t

n n

e f t

t

 

.

1. a. Justifier la dérivabilité de la fonction fn sur  .

b. Etudier les variations de la fonction fn , préciser sa limite en  et sa valeur en 0.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome