Travaux pratiques - biochimie 15 - correction, Exercices de Biochimie
Melissa_s
Melissa_s28 April 2014

Travaux pratiques - biochimie 15 - correction, Exercices de Biochimie

PDF (188.0 KB)
1 page
463Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de biochimie à propos du constituant du beurre - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: l'acide carboxylique, le facteur cinétique, l’hydroxyde de potassium.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice III. Un constituant du beurre 4 points

2009-03Nouvelle Calédonie (rattrapage bac 2008) Correction

EXERCICE III. UN CONSTITUANT DU BEURRE (4 POINTS)

1. On mélange de l’acide butyrique (la formule semi-développée montre la présence d’un groupe caractéristique carboxyle, c’est un acide carboxylique) et de la glycérine (présence de trois groupes caractéristiques hydroxyle, c’est un tri-alcool), il s’agit donc d’une réaction d’estérification. a.VRAI b.FAUX2. Une réaction d’estérification est lente et limitée. a. VRAI b.FAUX. 3. L’acide sulfurique apporte dans le milieu réactionnel des ions hydrogène H+ qui jouent le rôle de catalyseur. Un catalyseur n’est pas un réactif, il n’est pas consommé au cours de la transformation chimique. a. FAUX b. FAUX c. VRAI. 4. Le mélange est chauffé légèrement, dès lors on peut penser qu’il ne joue pas un rôle important sur l’homogénéisation du mélange. Un fort chauffage aurait ce rôle, grâce à la convection et à l’ébullition. a. FAUX Le chauffage est un facteur cinétique, il permet d’augmenter la vitesse de réaction et donc d’accélérer la transformation. Quant au rendement il ne peut être modifié qu’en changeant la nature ou/et la quantité des réactifs ou produits. a. FAUX b. FAUXc. VRAI5. Une filtration sur papier filtre ou sur Büchner permet de séparer un solide d’un liquide. Une ampoule à décanter permet de séparer deux liquides non miscibles, ce qui est le cas ici. a. FAUX b. VRAI c. FAUX. 6. En mélangeantun ester et de la potasse, on effectue une saponification qui s’appelle également une hydrolyse basique d’un ester. Une réaction d’estérification fait intervenir un alcool et un acide carboxylique, ce qui n’est pas le cas ici. a. FAUX b. VRAIc.FAUXd.VRAI7. L’ion butanoate : a. VRAI b.FAUXc. VRAI8. La réaction associée à la transformation citée dans l’étape (2) a pour équation :

(E) + 3K+(aq) + 3HO –(aq) = 3K+(aq) + 3CH3(CH2)2COO –(aq) + CH2OH CHOH CH2OH( ) 8.1. Déterminons le réactif limitant,

s’il s’agit de la butyrine : n1 – xmax =0 , soit xmax =n1 = 1

1

m

M ; xmax =

15

302 = 5,010 –2 mol

s’il s’agit de l’hydroxyde de potassium : n – 3xmax = 0, soit xmax = 0,15/3 = 5,010 –2 mol Les réactifs sont introduits dans les proportions stœchiométriques.a. VRAI b.FAUX c.FAUX

8.2.  = exp

théo

m

m , où mexp est la masse de produit obtenue expérimentalement, et mthéo est la masse

de produit maximale que l’on peut obtenir. On a obtenu une masse m = 6,3 g de butanoate de potassium (K+ (aq) + CH3(CH2)2COO –(aq))de masse molaire M2 = 126 g.mol –1, donc mexp = 6,3 g. On aurait pu obtenir au maximum une masse de butanoate de potassium mthéo = 3xmax.M2

 = exp

max . 2

m

3x M

 = ,

, 2 6 3

3 5 0 10 126   = 0,33, soit  = 33%

a.VRAI b.FAUXc.FAUX Remarque : ce rendement paraît un peu faible, la saponification étant en principe une transformation totale. Une partie du butanoate de potassium formé a dû rester en solution.

CH3 CH2 CH2 C

O

O partie hydrophobe partie hydrophile

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome