Travaux pratiques d'algèbre 5, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

Travaux pratiques d'algèbre 5, Exercices de Algèbre linéaire et analyse numérique

PDF (27.6 KB)
2 pages
180Numéro de visites
Description
Travaux pratiques d'algèbre 5 sur les modules et arguments respectifs des solutions de l’équation. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: les images respectives, les coordonnées d’un point.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Montpellier juin 1966.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Montpellier juin 1966 \ Mathématiques élémentaires et mathématiques et

technique

EXERCICE 1

Déterminer les modules et arguments respectifs des solutions de l’équation

z4 =−i.

Représenter géométriquement leurs images respectives.

EXERCICE 2

1. Démontrer que, dans un repère constitué par un trièdre orthonormé direct Ox y z, les équations

x −2= y +1= z −3

sont celles d’une droite (D).

2. Démontrer que, dans le même repère, les équations 4t 1- 3t

x = 4t

t +1 , y =

1−3t

t +1 , et z =

2t +4

t +1 (t 6= −1)

donnent les coordonnées d’un point se déplaçant sur une droite (∆).

3. Montrer que les droites (D) et (∆) ont un point commun.

4. Déterminer les composantes scalaires d’un vecteur −→ V orthogonal auplan formé

par (D) et (∆).

EXERCICE 3

Soit un repère orthonormé x′Ox, y ′Oy et le cercle (C) de centre O, de rayon R. On considère la transformation ponctuelle T qui, au point M(x ; y), fait corres- pondre le point M′(x′ ; y ′), intersection de la parallèle menée deM à l’axe y ′Oy et de la polaire deM par rapport au cercle (C).

1. Montrer que x′ = x et y ′ = R2− x2

y .

Définir la transformation réciproque T−1. La transformation T est-elle involu- tive ?

Déterminer ses points doubles, ainsi que les points qui ne possèdent pas d’ho- mologues.

Existe-t-il des droites globalement invariantes dans la transformation T ?

2. On suppose que l’ensemble des positions du point M est une parallèle à l’axe x′Ox, d’équation y = y0.

Déterminer analytiquement l’ensemble des positions deM′, ainsi que le som- met, le paramètre, le foyer et la directrice dumême ensemble.

3. Trouver géométriquement l’ensemble des pointsωmilieux des segmentsMM′ . (On pourra étudier le comportement du cercle de diamètre MM′ dans l’inver- sion de pôle O et de puissance R2.)

En déduire, par une transformation ponctuelle connue, l’ensemble des points M′, déjà vu.

Baccalauréat Mathématiques élémentaires et mathématiques et technique A. P. M. E. P.

4. a et b étant des constantes, déterminer l’équation de la courbe (Γ) homologue de la droite d’équation y = ax+b dans la transformationT. (On suppose a 6= 0.)

5. Cette équation peut se mettre sous la forme y = f (x).

Étudier les variations de cette fonction et la représenter graphiquement en choisissant R = 3 cm, a = 2,b = 4 cm.

6. Dans ce dernier cas, mettre la fonction f sous la forme y = AX + B

X +C, où X

est de la forme X =αx +β et A, B, C, α et β étant des constantes.

En déduire une primitive de la fonction f de la variable x.

Montpellier 2 juin 1966

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome