Travaux pratiques de géométrie analytique et calcul - 8, Exercices de Géométrie analytique et calcul
Eusebe_S
Eusebe_S14 April 2014

Travaux pratiques de géométrie analytique et calcul - 8, Exercices de Géométrie analytique et calcul

PDF (44.5 KB)
3 pages
123Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de géométrie analytique et calcul - 8 Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Nombres complexes (non spécialistes), Équation différentielle, Résolution d’une équation différentielle, Calcul d’...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
BacblancSLarocheavril2007.dvi

[ Baccalauréat blanc S no 2 – 4 heures \ Frédéric Laroche - Montpellier 5 mars 2007

L’utilisation de la calculatrice est autorisée

Exercice 1 : Nombres complexes (non spécialistes) 5 points Vrai ou Faux ? Justifiez votre réponse brièvement . . .Les deux parties sont indépen-

dantes.

Partie A Soit T la transformationduplan complexe de repère orthonormal (

O, −→ u ,

−→ v

)

qui

au point M d’affixe z associe le point M ′ d’affixe z ′.

1. Si z ′ = z+ i−2 alors T est une translation de vecteur 2 −→ u

−→ v ;

2. Si z ′ = 2z − i alors T est une homothétie de centre le point A d’affixe i et de rapport 2 ;

3. Si z ′ =ℑm(z) alors T est la projection orthogonale sur l’axe (

O ; −→ v

)

;

4. Si z ′ =−iz+2 alors T est la rotation de centre B d’affixe 1− i et d’angle − π

2 .

Partie B Dans le plan complexe de repère orthonormé direct

(

O, −→ u ,

−→ v

)

, soit A, B et C les

points d’affixes respectives 2− i, 2+2i et 2. Soit E l’équation : z−2−2i= 2i(z−2+ i). 1. Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alorsM est sur la perpendiculaire à

la droite (AB) passant par le point C.

2. Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors : arg(z−2−2i)= arg(z−2+ i).

3. Si l’affixe z du point M vérifie l’équation E alors : −−→ AM ·

−−−→ <BA = 0.

4. Si l’affixe z dupointM vérifie l’équation E alorsM est sur le cercle de diamètre le segment [AB].

Exercice 2 : Équation différentielle 5 points

1. Restitution organisée des connaissances Prérequis : on sait que les solutions de l’équation différentielle y ′ = ay sont les fonctions de la forme f (x)=Ceax C est une constante réelle.

a. Déterminer les solutions de l’équation différentielle y ′ = ay +b. b. En faisant un changement de variable de la forme y =ϕ(Y ) dans l’équa-

tion précédente on obtient l’équation Y ′ = 2aY + 2b p Y . Quelle est la

fonction ϕ à votre avis ?

2. Résolution d’une équation différentielle On considère l’équation différentielle (1) : y ′+ y = 2ê−x , dans laquelle y dé- signe une fonction inconnue de la variable réelle x, dérivable sur l’ensemble

R des nombres réels.

a. Résoudre l’équation différentielle (2) : y ′+ y = 0. On considère l’équation différentielle (1) : y ′ + y = 2ê−x , dans laquelle y désigne une fonction inconnue de la variable réelle x, dérivable sur

l’ensemble R des nombres réels.

b. Soit la fonction h définie sur R par h(x)= (αx+β)e−x . Trouver les valeurs de α et β telles que h soit solution de l’équation (1).

c. On admet que toute solution de (1) s’écrit sous la forme g +h, où g dé- signe une solution de l’équation (2).

1

i. Déterminer l’ensemble des solutions de l’équation (1).

ii. Déterminer la solution f de l’équation (1) vérifiant la condition ini-

tiale f (0)=−1. iii. Quelle est la limite de f lorsque x tend vers +∞ ? Vers −∞ ? Dresser

le tableau de variations de f .

Exercice 3 : Centre de gravité 4 points

Le plan est rapporté à un repère orthonormal (

O, −→ ı ,

−→

)

.

Partie A : Calcul d’une primitive

On note g la fonction définie sur l’intervalle [0 ; 2] par g (x)= x

x+1 .

1. Déterminer deux réels a et b tels que, pour tout x appartenant à l’intervalle

[0 ; 2], g (x)= a+ b

x+1 .

2. En déduire une primitive de g sur l’intervalle [0 ; 2].

Partie B : Détermination du centre de gravité d’une plaque homogène

On note f la fonction définie sur l’intervalle [0 ; 2] par : f (x)= 1

x+1 .

On considère une plaque homogène formée par l’ensemble des points M(x ; y) du

plan dont les coordonnées vérifient les relations : 0 6 x 6 2 et 0 6 y 6 f (x). (Voir

schéma ci-dessous).

0 1 2

0

1

1. Soit S l’aire de la plaque exprimée en unité d’aire. Calculer S.

2. Soit G le centre de gravité de la plaque. On admettra que les coordonnées (X ; Y ) de G sont données par les formules suivantes :

X = 1

2S

∫2

0 x f (x)dx et Y =

1

2S

∫2

0 [ f (x)]2 dx.

a. Calculer la valeur exacte de X , puis une valeur approchée arrondie au centième.

b. Calculer la valeur exacte de Y , puis une valeur approchée arrondie au centième.

Exercice 4 : Calcul de la racine carrée 6 points On considère les suites (un ) et (vn) définies sur N par u0 = 3 et les relations : un+1 = un + vn

2 et vn =

7

un .

1. Calculer v0, u1, v1, u2, v2, u3 et v3. Donner l’approximation de u3 et v3 lue sur la calculatrice.

2

2. Justifier par récurrence que pour tout n deN, un > 0 et vn > 0. 3. a. Démontrer que quel que soit n deN, (un + vn)2−28= (un vn)2.

b. En déduire que un+1− vn+1 = 1

4un+1 (un vn)2.

c. Conclure que quel que soit n, on a un vn > 0. 4. En s’aidant de la question 3. c., prouver que la suite (un) est décroissante et

que la suite (vn) est croissante.

5. a. Démontrer que quel que soit n deN∗, un > 21

8 .

b. Utiliser le résultat précédent pour démontrer queun+1−vn+1 6 1

10 (un vn )2.

c. En déduire, à l’aide d’un raisonnement par récurrence, que un vn 6 1

102 n−1 .

d. Déterminer la limite de un vn lorsque n tend vers +∞. 6. Conclure que les suites (un ) et (vn) sont adjacentes et déterminer leur limite

commune.

7. Justifier que u3 est une approximation de p 7 à 10−7 près.

8. Proposez uneméthode générale pour trouver une valeur approchée de p a

a est un réel quelconque positif.

Cette méthode est celle utilisée par le mathématicien grec Héron (1er siècle)

pour déterminer une approximation des racines carrées.

3

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome