Travaux pratiques de mathématique 13, Exercices de Mathématiques primaires
Eusebe_S
Eusebe_S15 May 2014

Travaux pratiques de mathématique 13, Exercices de Mathématiques primaires

PDF (166.3 KB)
5 pages
179Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de mathématique sur France - exercices. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Répartition en pourcentage selon les classes d’âges, Le pourcentage de personnes, Tableau avec valeurs numériques...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 5
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Aperçu avant impression terminé
Chercher dans l'extrait du document
Baccalauréat

Première L juin 2006

France

1. Exercice 1 (10 points)

Le 29 mai 2005, lors du référendum français sur la constitution européenne, un institut a analysé les votes à la sortie des urnes dans une petite ville.

Dans cette ville 3 062 personnes sont inscrites sur les listes électorales.

Parmi les personnes inscrites, on distingue les votants et les abstentionnistes.

Dans les suffrages des votants, on considère les votes «OUI», les votes «NON» et les votes nuls ou blancs.

Dans l’ensemble de l’exercice, les pourcentages obtenus seront arrondis à 0,1 %

Partie A

1. Sur les 3 062 personnes inscrites, 1 048 se révèlent être des abstentionnistes.

Le taux de participation au référendum correspond au pourcentage des votants parmi l’ensemble des inscrits. Déterminer ce taux de participation.

2. Lors du vote, 2 000 personnes ont déclaré avoir voté «OUI »ou «NON» au référendum. On considérera que leurs déclarations sont sincères. Leur répartition en pourcentage est donné dans le tableau suivant :

Répartition en pourcentage selon les classes d’âges

Âge OUI NON

18-24 ans 7,1% 8,9%

25-34 ans 10,4% 12,7%

35-44 ans 11,0% 16,8%

45-59 ans 5,3% 8,7%

60-69 ans 6,3% 5,0%

70 ans et plus 4,4% 3,4%

Parmi ces 2 000 personnes :

a. Relever le pourcentage de personnes qui ont moins de 25 ans et qui ont voté «OUI ».

b. Déterminer le pourcentage de personnes ayant entre 18 et 24 ans.

c. Déterminer le pourcentage de personnes ayant voté «OUI ».

d. Déterminer le nombre de personnes ayant voté «OUI ».

3. Compléter les effectifs de l’arbre donné en feuille annexe, à rendre avec la copie.

4. Parmi les inscrits, déterminer le pourcentage de personnes ayant voté «NON».

Partie B

Des informations du bureau de vote obtenues le 29 mai 2005, l’institut a retenu de plus les résultats présentés dans le tableau ci-dessous.

Répartition des inscrits, en pourcentage, selon les classes d’âges

Âge Votants Abstentionnistes Total

18-24 ans 100%

25-34 ans 55,0% 45,0% 100%

35-44 ans 68,0% 32,0% 100%

45-59 ans 77,3% 22,7% 100%

60-69 ans 89,8% 10,2% 100%

70 ans et plus 70,0% 30,0% 100%

Les résultats sont donnés en pourcentage des personnes inscrites dans chaque classe d’âge.

1. Parmi les 550 personnes inscrites et âgées de 18 à 24 ans, il y a 229 abstentionnistes. Quel est le taux d’abstention dans cette tranche d’âge ?

2. Dans le tableau ci-dessus, que signifie le nombre 77,3 % situé à l’intersection de la ligne des 45-59 ans et de la colonne des votants ?

3. Parmi l’ensemble des personnes âgées de 25 à 34 ans, 378 sont abstentionnistes. Combien y a-t-il de personnes de cette tranche d’âge inscrites dans ce bureau de vote ?

2. Exercice 2 (10 points)

Une enquête est réalisée dans un magasin, afin d’étudier l’évolution du nombre mensuel de clients.

Au cours du premier mois, l’enquête montre que 8 000 clients sont venus faire leurs achats dans ce magasin. On constate que, chaque mois, par rapport au mois précédent, 70 % des clients restent fidèles à ce magasin et 3 000 autres clients apparaissent.

Pour un entier naturel n non nul, on note un le nombre de clients venus au cours du n-ième mois de l’enquête.

On a ainsi u1 = 8000.

On utilise un tableur pour calculer les premiers termes de la suite (un). La feuille annexe reproduit la feuille de calcul utilisée.

Partie A

1. Calculer le nombre u2 de clients venus dans cemagasin au cours du deuxième mois.

2. Quelle est la formule à saisir dans la cellule B3, à recopier vers le bas, permettant de caculer les termes de la suite (un) ?

3. Quelle formule apparaît dans la cellule B4 lors de la recopie ?

4. Écrire, dans le tableau de la feuille annexe à rendre avec la copie, les valeurs numériques obtenues dans les cellules B3 et B4.

5. a. La suite (un) est-elle géométrique ? Justifier la réponse.

b. La suite (un) est-elle arithmétique ? Justifier la réponse.

Partie B

Le gérant du magasin suppose que l’évolution du nombre mensuel de clients se poursuit suivant le modèle étudié dans la partie A. Il se demande s’il peut prévoir d’atteindre 10 000 clients par mois.

Pour cela, dans la colonne C de la feuille de calcul précédente, il calcule mensuelllement la différence entre cette prévision et le nombre de clients ayant fréquenté le magasin.

Pour un entier naturel n non nul, il note vn cette différence au n-ième mois.

On a donc pour tout n entier naturel non nul : vn = 10 000 − un .

1. a. Vérifier que v1 = 2 000.

b. Quelle est la formule à saisir dans la cellule C2, à recopier vers le bas, permettant de calculer les termes de la suite (vn) ?

c. Vérifier que v2 = 1 400, v3 = 980 et v4 = 686.

2. Dans la cellule D3, on saisit la formule =C3/C2 et on la recopie vers le bas.

a. Compléter les valeurs numériques obtenues dans les cellules D3 et D4 du tableau de la feuille annexe, à rendre avec la copie.

b. Les trois premiers termes de la suite (vn) sont-ils trois termes consécutifs d’une suite géométrique ? Justifier la réponse.

3. On admet désormais que (vn) est une suite décroissante et géométrique de raison 0,7.

a. Donner l’expression de vn en fonction de n.

b. Le gérant estime que son objectif sera atteint lorsque vn sera inférieur à 50. En utilisant la caculatrice, déterminer à partir de combien de mois le nombre de clients satisfera cette condition.

ANNEXE à rendre agrafée avec la copie

Exercice 1

Personnes ayant voté « OUI »

…………………

Les votants

……………

Personnes ayant voté « NON »

1110

Personnes ayant voté blanc ou ayant un vote nul

……………….

Les inscrits

………….

Les abstentionnistes

………………….

Exercice 2

Tableau avec valeurs numériques

A B C D

1 n un vn

2 1 8000

3 2

4 3

5 4

6 5

7 6

8 7

9 8

10 9

Première L juin 2006

France Correction

3. Exercice 1 (10 points)

Partie A

1. Le taux de participation est 3062 1048

0,658 3062

  , soit 65,8 %.

2. a. 7,1 %.

b. Il y a 7,1 + 8,9 = 16 % de personnes ayant entre 18 et 24 ans.

c. Le total de la colonne des « OUI » donne 44,5 %.

d. 44,5 % de 2000 donne 890 personnes ayant voté «OUI ».

3. Il y a 3062 personnes, 2000 ont voté OUI ou NON, 1048 abstentions, il y a donc 3062−2000−1048=14 blancs ou nuls.

Personnes ayant voté « OUI »

890

Les votants

2000

Personnes ayant voté « NON »

1110

Personnes ayant voté blanc ou ayant un vote nul

14

Les inscrits

3062

Les abstentionnistes

1062

4. On fait le rapport 1110

0,363 3062

 , soit 36,3 % des inscrits ont voté «NON».

Partie B

1. 229

0,416 550  , soit 41,6 %.

2. Il y a 77,3 % des personnes agées entre 45 et 59 ans qui ont voté.

3. 32 % de x personnes sont 378 ; on a donc 378

0,45 378 840 0,45

x x    .

4. Exercice 2 (10 points)

Partie A

1. 1 0,70 3000 8600u    .

2. « = 0,7*B2+3000 »

3. « = 0,7*B3+3000 »

4.

A B C D

1 n un vn

2 1 8000 2000

3 2 8600 1400 0,7

4 3 9020 980 0,7

5 4 9314 686 0,7

5. a. La suite (un) n’est pas géométrique : avec les quotients on a 8600

1,075 8000

 et 9020

1,049 8600

 qui sont

différents.

b. Même chose mais avec les différences : 8600−8000 = 600 ; 9020−8600 = 420, donc pas arithmétique.

Partie B

Le gérant du magasin suppose que l’évolution du nombre mensuel de clients se poursuit suivant le modèle étudié dans la partie A. Il se demande s’il peut prévoir d’atteindre 10 000 clients par mois.

Pour cela, dans la colonne C de la feuille de calcul précédente, il calcule mensuelllement la différence entre cette prévision et le nombre de clients ayant fréquenté le magasin.

Pour un entier naturel n non nul, il note vn cette différence au n-ième mois.

On a donc pour tout n entier naturel non nul : vn = 10 000 − un .

1. a. 1 110000 10000 8000 2000v u     .

b. « =10000−B2 ».

c. 2 210000 10000 8600 1400v u     , 3 310000 10000 9020 980v u     ,

 4 410000 10000 9020 0,70 3000 10000 9314 686v u         .

2. a. Quelle bonne surprise, on retrouve 0,70.

b. Il semblerait que l’on ait une suite géométrique de raison 0,7.

3. a.   11

1 2000 0,7 nn

nv v q    .

b. On trouve 11 56,5v  et 12 39,5v  , il doit donc attendre 12 mois.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome