Travaux pratiques de mathématique - série 2, Exercices de Mathématiques. Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Marseille

Travaux pratiques de mathématique - série 2, Exercices de Mathématiques. Ecole Supérieure d'Ingénieurs de Marseille

PDF (29.0 KB)
2 pages
558Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de mathématique sur la série des mathématiques élémentaires et mathématiques et technique 2. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la mesure d’un arc,le nombre réel.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aix-Marseillesept 1965.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Aix-Marseille 1 septembre 1965 \ Série mathématiques élémentaires et mathématiques et technique

EXERCICE 1

Par rapport à un repère orthonormé (Ox, Oy , Oz), où l’unité de longueur est 1 cm,

on donne les points

A(+3 ; +3 ; +3), I(+3 ; 0 ; +6), J(+6 ; +3 ; +9).

Représenter ces points sur une épure, les plans de projection étant le plan xOy ho-

rizontal et le plan yOz frontal.

Représenter le carré ABCD dont un sommet est A et dont la diagonale BD est portée

par la droite IJ .

N. B. - On expliquera la méthode géométrique suivie et son adaptation à l’épure.

EXERCICE 2

On considère la suite des nombres u0,u1,u2, . . . ,un , . . ..

On donne les deux premiers, u0 et u1 réels ; les suivants sont définis par la relation

de récurrenre

un = un−1−un−2, n> 2.

1. Construire cette suite de nombres ; établir qu’elle est périodique ; de combien

de nombres se compose la période ?

2. Démontrer que un peut se mettre sous la forme

un =λcos+µsin,

θ ne dépend pas de u0, u1 et n et où λet µ dépendent de u0 et u1 et non de

n.

Calculer θ (0< θ < π),λ et µ.

3. −→

ı et −→

étant les vecteurs unitaires d’un repère orthonormé (Ox, Oy), on consi-

dère les vecteurs

−−−→

OPn = −→

ı λcos+ −→

 µsin,

λ, µ et θ ayant les valeurs ci-dessus.

Montrer que les points Pn sont sur une même conique, L, dont on précisera

les éléments.

Montrer que les droites PkPk+1 sont tangentes à une même conique, L ′, ho-

mothétique et concentrique à L.

4. Démontrer que toute expression

vn = Acos+B sin,

A,B,ϕ(06ϕ6π) sont trois réels donnés quelconques, indépendants den,

peut être considérée comme le termede rangn+1d’une suite v0 ,v1,v2, . . . ,vn , . . .

satisfaisant à la relation de récurrence

1. Bordeaux, Clermont, Montpellier, Nantes, Poitiers, Toulouse

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

vun = avn−1+bvn−2, n> 2.

a et b étant deux constantes, qu’on calculera en fonction de ϕ.

Pour quelles valeurs de ϕ cette suite est-elle périodique, sa période compor-

tant p termes ?

Aix-Marseille 2 septembre 1965

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome