Travaux pratiques de physique avancée 11 - correction, Exercices de Physique Avancée
Eleonore_sa
Eleonore_sa9 May 2014

Travaux pratiques de physique avancée 11 - correction, Exercices de Physique Avancée

PDF (286.0 KB)
2 pages
90Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de physique avancée sur la pendule de foucault - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Période propre d'un pendule simple, Pendule de Foucault, Méthode.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice II. Pendule de Foucault (5,5 points) Correction

Bac S Métropole rattrapage 09/2011 Correction Exercice II. PENDULE DE FOUCAULT (5,5 points)

1. Période propre d'un pendule simple 1.1.1. La sphère B est soumise à deux forces :

- son poids : P , force verticale orientée vers le bas ;

- la tension du fil T , force orientée selon la direction du fil de B vers A.

Voir l’animation : http://www.sciences.univ- nantes.fr/physique/perso/gtulloue/Meca/Oscillateurs/tension_pendule.html 1.1.2.a. Deuxième loi de Newton : dans un référentiel galiléen, la somme des forces extérieures appliquées au centre d’inertie G d’un système est égale au produit de la masse du système par le vecteur accélération du

centre d’inertie : . ext GF m a . 1.1.2.b. D’après la deuxième loi de Newton appliquée à la sphère dans le référentiel terrestre supposé galiléen :

P T ma  Les deux forces sont constamment situées dans le plan (xOz) ; il en est donc de même du vecteur accélération d’après la seconde loi de Newton.

Comme ay = 0 = ydv

dt alors vy = Cte = 0 car la vitesse initiale est nulle (pas de composante selon l’axe Oy).

De même, vy= 0 = dy

dt donc y = Cte’ = 0 car le vecteur position 0OB n’a pas de composante selon l’axe Oy.

Ainsi, quel que soit t, y(t) = 0 : le mouvement de la sphère est bien un mouvement plan.

1.1.3. On doit avoir à la fois x(0) > 0 et v(t=0) = 0t

dx

dt

     

= 0 donc :

- la proposition (a) ne convient pas car x(0) = K. 0

2 sin 0

   

 T = 0 et

0t

dx

dt

     

= 0

2 .K T

 .

0

2 cos 0

   

 T  0.

- la proposition (b) ne convient pas car x(0) =  K. 0

2 cos 0

   

 T = – K avec K > 0 donc x(0) < 0, même si

0t

dx

dt

     

= 0

2 .K T

 .

0

2 sin 0

   

 T = 0.

- la proposition (c) convient car x(0) =K. 0

2 cos 0

   

 T = K > 0 et

0t

dx

dt

     

= – 0

2 .K T

 .

0

2 sin 0

   

 T = 0.

Remarque : x(0) = L.sin0 = K.

1.2.1. 0 2 L

T g

 donc il faut montrer que la dimension de L

g est homogène à un temps.

La dimension du rapport L

g est :

   

2

2.

LL L T

g g LT       

  où L est la dimension d’une longueur et T la dimension

d’un temps, sachant que g est homogène à une accélération.

Donc la dimension de L

g est :

L

g

      

= T.

Comme L

g est homogène à un temps et que [2] = 1, la relation 0 2

L T

g  est bien homogène.

1.2.2.a. 0 1,0

2 9,8

 T = 2,0 s.

1.2.2.b. Cette horloge « bat la seconde » car la durée d’une demi-oscillation est de 1,0 s : deux passages consécutifs par la position d’équilibre sont séparés par une durée d’une seconde. 1.2.2.c. La valeur g du champ de pesanteur dépend de la latitude λ du lieu considéré. Ainsi cette horloge, dans un lieu de latitude différente de celle de Paris, ne bat plus la seconde car la période change.

P

T

2. Pendule de Foucault 2.1.1. On a : 10T = 164 s donc T = 16,4 s, où T est la pseudo-période.

2.1.2. Comme T = 0 2 L

T g

 alors 2 24 Paris

L T

g   soit

2

2

.

4

ParisT gL  

  2

2

16,4 9,8

4 L

 

 = 66,8 m  67 m.

On retrouve bien la longueur du pendule de Foucault décrit dans le texte d'introduction. 2.2. Amortissement 2.2.1. L'amortissement des oscillations est dû à la force de frottement de l’air sur la sphère. 2.2.2. Au cours des oscillations, il y a conversion d’énergie entre l’énergie cinétique de la sphère et son énergie potentielle de pesanteur. Lorsque l’une augmente, l’autre diminue et inversement. 2.2.3. À cause des frottements de l’air, l'énergie mécanique du pendule diminue au cours du temps. 2.3. Rotation du plan d’oscillation 2.3.1. Le fait que le mouvement du pendule ne soit pas plan montre que le référentiel terrestre n’est pas galiléen.

2.3.2.La période  de rotation du plan d'oscillation, pour le pendule installé au Panthéon, est telle que :

270°  24 h

360°  

Donc : 360 24

270

   = 32 h.

2.3.3. Méthode : pour déterminer la latitude

d'un lieu, on mesure la période de rotation  du plan d'oscillation d’un pendule de Foucault et à l’aide de la courbe d’étalonnage ci-

contre, on détermine la valeur de 1

sin puis

on calcule les valeurs de sin et de .

Par exemple, pour Paris :

Graphiquement 1

1,35 sin

 

donc 1

sin 1,35

  = 0,741

d’où  =  sin1(0,741) =  47,8°. On retrouve à 1° près environ la latitude de Paris (48,85°).

32 h 00 min

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome