Travaux pratiques - physiques des particules 13 - correction, Exercices de Physique des particules
Eleonore_sa
Eleonore_sa30 April 2014

Travaux pratiques - physiques des particules 13 - correction, Exercices de Physique des particules

PDF (144.9 KB)
2 pages
165Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de physiques des particules sur l'élément 117 s'ajoute au tableau périodique - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Étude du projectile : le noyau de calcium 48, Étude de la cibl...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice I: Des isotopes du phosphore (6 points)

EXERCICE II : L'ÉLÉMENT 117 S'AJOUTE AU TABLEAU PÉRIODIQUE (5 points) BAC S 2011 Polynésie Correction

1. Étude du projectile : le noyau de calcium 48 1.1. Deux noyaux sont isotopes s’ils ont même nombre de protons mais des nombres de neutrons différents. 1.2. Défaut de masse du noyau de calcium 48 :

m = mnucléons séparés  mnoyau

m = mprotons + mneutrons  mnoyau

m = Z.mp + (A – Z).mn  mnoyau Avec Z = 20 et A = 48 il vient :

m = 201,007 28 + 281,008 66  47,941 6

m = 0,446 48 u Le défaut de masse est positif par définition. 1.3. Énergie de liaison El du noyau de calcium 48 :

El = m.c2 où m est exprimée en kg

El = 0,446 48  1,660541027 (3,00108)2

El = 6,67 1011J avec trois chiffres significatifs.

Or 1 eV = 1,6021019 J donc 1 MeV = 1,6021013 J (1 MeV = 106 eV)

El = 11

13

6,67258109 10

1,602 10

= 416,5 MeV  417 MeV avce 3 chiffres significatifs

L’énergie de liaison par nucléon est : E 416,5

A 48  = 8,68 MeV

2. Étude de la cible de berkélium 249

2.1. 24997Bk 249

98Cf + A

Z X

Conservation du nombre de nucléons: 249 = 249 + A donc A = 0

Conservation du nombre de charge : 97 = 98 + Z donc Z = 1

La particule émise ne possède pas de nucléons et a un nombre de charge égal à 1 : c’est donc

un électron 01e . Il s’agit d’une radioactivité  .

2.2. Le temps de demi-vie t1/2 est la durée au bout de laquelle une population de noyaux radioactifs est divisée par deux. 2.3 Décroissance radioactive de la cible :

2.3.1. Loi de décroissance radioactive : N(t) = N0.e.t

2.3.2. .t

0

N e

N

 or   1/2

ln2

t donc 1/2

ln2 .t t

0

N e

N

2.3.3. Pour t = 150 d (d symbole de jour) et t1/2 = 320 d (le texte parle de période, il faut

comprendre temps de demi-vie) : ln2

150 320

0

N e

N

 

 = 0,72 = 72 %.

À 2 % près, l'affirmation « À la fin de l'expérience, il ne restait que 70% du berkélium initial » est vérifiée. 2.4. Activité de la source de berkélium de masse égale à 22 mg :

2.4.1. 1 atome  matome = 4,1361025 kg

N0 atomes  m = 22 mg = 22103 g = 22106 kg

N0 = atome

m

m

N0 = 

6

25

22 10

4,136 10 = 5,31019 atomes = 5,31019 noyaux.

2.4.2. Sachant que A(t) = .N(t) alors A0 = .N0 et   1/2

ln2

t donc A0 =

1/2

ln2

t .N0.

A0 = 19ln2 5,3 10

320 24 3600  

  = 1,31012 Bq. en ayant converti t1/2 en s.

3. Stabilité des noyaux

3.1.Radioactivité  du noyau 293117Uus : 293

117Uus  4

2He + 289

115Uup

3.2.1. Le type de désintégration qui n'a pas été encore évoqué dans cet exercice est la

désintégration +.

3.2.2. La désintégration + est du type A A 0Z Z 1 1X Y e   ,

le noyau fils formé AZ 1Y a perdu un proton et gagné un

neutron (le nombre de nucléons n’a pas changé : un proton s’est transformé en neutron). Au cours de cette désintégration N augmente et Z diminue. Exemple le noyau de carbone 11 :

11

6C  A

Z X + 0

1 e

Les lois de conservations donnent : 11 = A + 0 donc A = 11 6 = Z + 1 donc Z = 5

D’où 116C  11

5B + 0

1 e .

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome