Travaux pratiques - physisque physiques 8 - correction, Exercices de Analyse circuit électriques
Eleonore_sa
Eleonore_sa30 April 2014

Travaux pratiques - physisque physiques 8 - correction, Exercices de Analyse circuit électriques

PDF (357.9 KB)
2 pages
164Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de physisque physiques - correction.Les principaux thèmes abordés sont les suivants:en régime permanent,en régime transitoire.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice n°1 : RESISTANCE D’UNE BOBO NE REELLE

2006 Polynésie Exercice n°1 : RESISTANCE D’UNE BOBINE RÉELLE (6 points) Correction

A – EN RÉGIME PERMANENT

A.1.

A.2. D’après la loi d’additivité des tensions Ug = E = Ub

Ub = r1.i + L. dt

di , or en régime permanent l’intensité est constante et égale à Ib, alors

dt

di = 0.

Il vient Ub = r1.I = E soit r1 = b

b

I

U

r1 = 0,410

5,95 = 14,5

B – EN REGIME TRANSITOIRE

B.1. La bobine s’oppose à l’établissement du courant. La valeur maximale de l'intensité n'est pas atteinte

immédiatement.

B.2.

B.3. L’abscisse du point d’ordonnée i(t) = 0,63.I correspond à la valeur de la constante de temps .

i() = 0,63240 = 151 mA. (voir schéma ci-après)

= 10 ms

D’après la loi d’Ohm : uR’(t) = R’.i(t).

La mesure de uR’ au cours du temps

nous permet d’accéder à i(t), connaissant

la valeur de R’.

Voie d’entrée

Voie de référence

uR’

Ug

Ub

A

V

COM

COM

V

mA

0,63.I

B.4.1.  = R

L soit ici  =

rR'

L

[ ] =    

   

L L

R' r R 

D'après la loi d'Ohm U = R.I (loi d’Ohm) donc     

U R

I 

et U = L. dt

di [U] = [L].

[T]

[I] [L] =

   I

T[U].

Il vient [ ] =

       

   

   

 T U

I

I

T[U].

I

U

I

T[U].

  est bien homogène à un temps.

B.4.2. .  = 2rR'

L

 R’ + r2 =

τ

L r2 =

τ

L – R’

r2 = 10

250 – 10 = 15

B.5.1. La bobine fonctionne en régime permanent (intensité constante), elle se comporte comme un

conducteur ohmique de résistance r2.

B.5.2. D’après la loi d’additivité des tensions Ug = E = Ub + UR’ = r. I + R’. I

r. I = E – R’. I soit r =

 

I

R'.IE

r3 = 6,00 10 0,240

0,240

  = 15,0

B.6. Les trois valeurs r obtenues dans les parties A et B sont cohérentes entre elles (environ 3% d’écart)

C – EN REGIME OSCILLATOIRE

C. 1.1. période propre d'un oscillateur LC : T0 = 2 L.C

C.1.2. T0. = -62 0,250 4 10   = 6 ms

C.2.1. La bobine possède une résistance interne r, en raison de l'effet Joule de l'énergie est dissipée sous

forme de chaleur. Il y a amortissement des oscillations.

C.2.2. kh = 2ms/div 6,2 div < x < 6,4 div

Or 2.T = kh.x 2

26,2 < T <

2

26,4

6,2 < T < 6,4 ms

C.2.3. Les deux valeurs obtenues sont semblables compte-tenu de la faible précision sur la valeur de C (1

chiffre significatif).

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome