Travaux pratiques sur le plan complexe, Exercices de Mathématiques Appliqués

Travaux pratiques sur le plan complexe, Exercices de Mathématiques Appliqués

PDF (31.2 KB)
2 pages
346Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de mathématique sur le plan complexe. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: la transformation ponctuelle, la transformation composée.
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
PoitiersCjuin1970*.dvi

Durée : 4 heures

[ Baccalauréat C Poitiers juin 1970 \

EXERCICE 1

Soit le nombre complexe z = 1+ i p 3.

1. Calculer le module et l’argument de z.

2. Montrer que les images dans le plan complexe, de z, −z, z2 et 2

z sont situées

sur un même cercle.

EXERCICE 2

Soit le nombre a = 2n (

n2+5 )

, où n est un entier aumoins égal à 1. Montrer que a est divisible par 3 et par 4. En déduire qu’il existe au moins un autre entier k tel que, pour tout n > 1, k divise a. Rappeler le théorème utilisé.

PROBLÈME

Dans tout le problème, on supposera le plan (P) rapporté à un repère orthonormé (Ox, Oy). Soit la transformation ponctuelle T(a, λ) qui, à un point m(x ; y) du plan, fait corres- pondre le point M(X ; Y ) dont les coordonnées sont

X = x +a et Y =λy,

a et λ sont réels et λ 6= 0. On désigne par T l’ensemble des transformations T(a, λ).

A.

1. Quelle est, dans le plan (P), la transformation

Ua = T(a, 1)?

Montrer que l’ensemble, U , de ces transformations est un groupe commutatif pour la loi ◦.

2. Quelle est, dans le plan (P), la transformation

= T(0, λ)?

Montrer que l’ensemble V , de ces transformations est un groupe commutatif pour la loi ◦.

3. Montrer que la transformation composée

T(a′, λ′) ◦T(a, λ)

est dans T .

Montrer que T , muni de la loi ◦, est un groupe commutatif. 4. Montrer que T(a, λ) peut être considérée comme la composée d’une transfor-

mation de U et d’une transformation de V .

Baccalauréat C A. P. M. E. P.

B. Soit f la fonction de la variable réelle x telle que

f (x)= xex ,

où e désigne la base des logarithmes népériens.

1. Calculer les dérivées première et seconde de f et en déduire, par récurrence, la dérivée d’ordre n.

2. Étudier les variations de la fonction fn telle que

fn (x)= (x +n)ex ,

n est un entier relatif donné.

Tracer les courbes représentatives, (C−1) , (C0) et (C1) des fonctions f−1, f0 et f1.

3. Calculer

I0(h)= ∫h

0 f0(x)dx et In (h)=

∫−n+h

n fn (x)dx

en fonction de h et établir la relation

(R) In (h)= e−n I0(h).

C. Déterminer a et λ pour que le minimum de (C0) ait pour transformé par T(a, λ) le minimum de (Cn ) et montrer que (C0) est alors transformée en (Cn). Quelle relation existe-t-il entre l’aire d’un domaine plan défini par les relations

α6 x 6β, 06 y 6 g (x),

g est une fonction continue, positive donnée, et l’aire du transformé de ce do- maine par T(a, λ) ? Retrouver ainsi la relation (R).

Poitiers 2 juin 1970

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome