Travaux pratiques sur le titrage avec une réaction lente - correction, Exercices de Chimie
Renee88
Renee8823 April 2014

Travaux pratiques sur le titrage avec une réaction lente - correction, Exercices de Chimie

PDF (232.6 KB)
2 pages
171Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de chimie sur le titrage avec une réaction lente - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Étude de la réaction d’oxydoréduction et préparation de la solution, Étude d’une transform...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice 1 Titrage avec une réaction lente 6,5 points Correction

Polynésie 09/2007 Exercice 1 : Titrage avec une réaction lente ( 6,5 points)

1. Étude de la réaction d’oxydoréduction et préparation de la solution

1.1. Couple I2(aq) / I–(aq) oxydation 2 I–(aq) = I2(aq) + 2e–Couple H2O2(aq) / H2O(l)réductionH2O2(aq) + 2 H+(aq) + 2e– = 2 H2O(l) 1.2. En effectuant la somme des deux demi-équations précédentes on obtient :

H2O2(aq) + 2 I–(aq) + 2 H+(aq) = I2(aq) + 2 H2O(l) 1.3. Au cours du temps la solution se colore en jaune de plus en plus foncé (formation de diiode, seule espèce colorée). 1.4. On effectue une dilution. Solution mère : Solution commerciale Solution fille : solution diluée

CCom C2 = Com

C

10

V ? à prélever V2= 50 mL Au cours d’une dilution la quantité de matière de soluté ne varie pas, on a donc :

n = n2 soit CCom.V = C2.V2

CCom.V = Com

C

10 .V2 alors V =

2 V

10 .

V = 5,0 mL. Protocole opératoire : On prélève 5,0 mL de la solution commerciale à l’aide d’une pipette jaugée de 5,0 mL munie d’un pipeteur, on les verse dans une fiole jaugée de 50 mL, on ajoute de l’eau distillée aux trois-quarts, agiter et enfin on complète jusqu’au trait de jauge.

2. Étude d’une transformation par spectrophotométrie 2.1. A = k.[I2(aq)]

A0 = k.C0 donc k = 0

0

A

C

k = 2

0,60

1,0.10 

= 60 L.mol-1

2.2.1. L’énoncé parle d’ions oxonium H3O+ en large excès, il s’agit des ions hydrogène H+(aq).

Équation chimique H2O2(aq) + 2 I–(aq) + 2 H+(aq) = 2 H2O(l) + I2(aq)

État du système Avancement

(mol) Quantités de matière

(mol)

État initial 0 C2.V2C1.V1 Excès beaucoup 0

État en cours de transformation

x C2.V2 – xC1.V1 – 2xExcèsbeaucoup x

État final xmax C2.V2 – xmaxC1.V1 – 2xmaxExcèsbeaucoup xmax

2.2.2. [I2(aq)] = 2I

1 2

n

V V or d’après le tableau

2I n = x donc [I2(aq)] =

1 2

x

V V

2.2.3. A = k.[I2(aq)] = k. 21 VV

x

2.2.4. Si l’iodure de potassium est le réactif en défaut, alors C1.V1 – 2xmax = 0 Soit xmax =½(C1.V1) xmax = 0,5 × 5,0.10-2 × 25.10-3 = 6,25.10–4 mol = 6,3.10–4 mol

Amax = k. 21

max

VV

x

Amax = 60×

4

3

6,25 10

(25 50) 10

  = 0,50

3. Exploitation de la courbe représentant l’absorbance au cours du temps

3.1. v = 1 2

1 .

V V

dx

dt

Or x = )V(V k

A 21  d’après la question 2.2.3.

Soit v = 1 2

1 2

A d( (V V ))

1 k. V V dt

 = 1 2

1 2

1 dA . .

dt

V V

k V V

v = 1 dA

. dtk

3.2. La vitesse correspond au coefficient directeur de la tangente à la courbe A = f(t) à un coefficient k près. Or Ce coefficient directeur diminue au cours du temps, donc la vitesse v diminue. Cette évolution est due à la diminution des concentrations des réactifs. 3.3. Au bout de 15 min, la tangente à la courbe est quasiment horizontale, son coefficient directeur est donc nul, on peut considérer que la vitesse de la réaction est nulle, soit que le système n’évolue plus. 3.4. Le temps de demi-réaction t1/2 correspond à la durée nécessaire pour que l’avancement de la réaction atteigne la moitié de sa valeur finale. Or avancement et absorbance sont proportionnels d’où t1/2 correspond à l’abscisse du point d’ordonnée Amax /2. t1/2 = 4 min 3.5.1. D’après le graphique Amax = 0,37.

xmax = )V(V k

A 21

max 

xmax = -30,37 (25 50).10

60   = 4,6.10-4 mol.

À la question 2.2.4 on a trouvé xmax = 6,3.10-4 mol > 4,6.10-4 mol. L’hypothèse faite en 2.2.4. n’est pas correcte, les ions iodure ne constituent pas le réactif en défaut. L’eau oxygénée est donc le réactif limitant.

3.5.2. Si l’eau oxygénée est le réactif limitant on a : C2.V2 – xmax = 0 soit xmax = C2.V2

C2 = 2

max

V

x

C2 = 3

4

1050

106,4 

 = 9,2.10-3 mol.L-1

CCom = 10.C2 CCom = 10×9,2.10-3 = 9,2.10-2 mol.L-1

3.5.3. La réaction étudiée est totale mais pas rapide, elle n’a pas toutes les caractéristiques d’une réaction support de titrage.

t1/2

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome