Travaux pratiques sur les indicateurs colorés naturels de la cuisine à la chimie - correction, Exercices de Chimie
Renee88
Renee8824 April 2014

Travaux pratiques sur les indicateurs colorés naturels de la cuisine à la chimie - correction, Exercices de Chimie

PDF (222.6 KB)
2 pages
656Numéro de visites
Description
Travaux pratiques de sciences chimiques sur les indicateurs colorés naturels de la cuisine à la chimie - correction. Les principaux thèmes abordés sont les suivants: Les indicateurs colorés en cuisine, Les indicateurs co...
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Exercice n°3 : Les indicateurs colorés naturels de la cuisine à la chimie

2005 National Exercice n°3 : Les indicateurs colorés naturels de la cuisine à la chimie (6,5 points)

Correction Calculatrice interdite

1. Les indicateurs colorés en cuisine

1.1. Un indicateur coloré a la propriété de changer de couleur en fonction du pH.

1.2. Le vinaigre est acide, car le choux rouge devient violet en sa présence (pH : 4 à 6)

Le détergent est basique car l’eau de rinçage devient verte (pH : 9 à 12)

2. Les indicateurs colorés pour les titrages

2.1. Dilution du vinaigre

Une dilution s’effectue avec de la verrerie jaugée.

Solution mère : c0 ; V0 Solution fille : c = c0 / 10 ; V

Au cours d’une dilution la quantité de matière de soluté se conserve : cV = c0V0 = (c0/10) V

Soit V0 = V/10.

On prélève V0 à l'aide d'une pipettejaugée de 20,0 mL et on effectue la dilution dans une fiolejaugée de

200,0 mL.

2.2. Réaction de dosage

2.2.1. HA(aq) + HO–(aq) = A–(aq) + H2O(l)

2.2.2. Pour un volume de soude versé VB = 6,0 mL, le réactif limitant est la soude, en effet d’après la

courbe pH-métrique, le volume équivalent vaut VBE = 10 mL. Si VB < VBE alors le réactif titrant est en

défaut.

2.2.3.Equation HA(aq) + HO–(aq) = A–(aq) + H2O(l)

Etat initial x =0 mol cAVA cBVB0 beaucoup

En cours de

transformation x cAVA – x cBVB – xx bcp + x

Etat final si

transformation limitée xf cAVA – xf n(HO–)f = cBVB – xf xf bcp + xf

Etat final si

transformation totale xmax cAVA – xmax 0 xmax bcp + xmax

xmax = cBVB soit xmax = 1,010 –16,010–3 = 6,010–4 mol

2.2.4.Pour VB = 6,0 mL, le pH du mélange vaut pH = 5

Le produit ionique de l’eau nous donne : Ke = [H3O+(aq)]f[HO–(aq)]f = 10-pH[HO-(aq)]f

Soit [HO–(aq)]f = Ke10pH

Or [HO–(aq)]f = BeauA

fHO

VVV

n



)(

Soit (nHO-)f = Ke10pH(VA+Veau + VB)

(nHO-)f = 10–14105(10,0 + 60 + 6,0) 10–3 =7610–12 mol

2.2.5. (nHO-)f = cBVB – xf

xf = cBVB – (nHO-)f

max

max

max

)(

x

nx

x

x fHOf  



4

4

4

124

100,6

100,6

100,6

1076100,6 



 

  = 1 La transformation est donc totale.

2.3. Détermination par titrage de la concentration molaire en acide éthanoïque apporté du vinaigre

2.3.1. A l’équivalence la courbe BdV

dpH passe par un maximum ce qui correspond à VBE = 10 mL

2.3.2. A l’équivalence la quantité de soude versée est égale à la quantité d’acide présente, soit :

cBVBE = cAVA

A

BEB A

V

Vc c

 

0,10

10100,1 1 

Ac = 1,010 –1 mol.L-1

La solution de vinaigre a été diluée 10 fois soit c0 = 10cA = 1,0 mol.L- 1

2.4. Retour historique

2.4.1. HAInd(aq) + H2O(l) = AInd-(aq) + H3O+(aq) éqaqInd

éqaqéqaqInd

i HA

OHA K

][

][][

)(

)(3)(  

éqaqInd

éqaqInd

éqaq

i

HA

A

OH

K

][

][

][ )(

)(

)(3

 

ipKpH pH

ipK

 10 10

10 =

éqaqInd

éqaqInd

HA

A

][

][

)(

)( 

2.4.2. Artichaut :

Pour VB = 9,8 mL éqaqInd

éqaqInd

HA

A

][

][

)(

)( 

5,75,610  = 10–1,0 HA prédomine

Pour VB = 10,1 mL éqaqInd

éqaqInd

HA

A

][

][

)(

)( 

5,75,1010  = 103,0 A– prédomine

Betterave rouge :

Pour VB = 9,8 mL éqaqInd

éqaqInd

HA

A

][

][

)(

)( 

= 5,115,610  = 10–5,0 HA prédomine

VB = 10,1 mL éqaqInd

éqaqInd

HA

A

][

][

)(

)( 

5,115,1010  = 10–1,0 HA prédomine

2.4.3.

Artichaut Betterave rouge

VB = 9,8 mL VB = 10,1 mL VB = 9,8 mL VB = 10,1 mL

éqaqInd

éqaqInd

HA

A

][

][

)(

)( 

10 –1,0 10 3,0 10 –5,0 10 –1,0

Couleur incolore Jaune Rouge Rouge

2.4.4. La betterave ne convient pas, puisque aucun changement de couleur n'a lieu à l'équivalence.

Avec l’artichaut, le milieu réactionnel passera de l’incolore au jaune. C’est donc l’indicateur coloré le

mieux adapté.

2.4.5. Si le vinaigre était coloré, le changement de couleur serait peu visible. La coloration jaune de

l'indicateur coloré serait masquée par la couleur du vinaigre.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
Chercher dans l'extrait du document
Docsity n'est pas optimisée pour le navigateur que vous utilisez. Passez à Google Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari 9+! Téléchargez Google Chrome