16 jours pour développer la puissance de votre mémoire, Autres de Intelligence sociale. Université de Metz
PAUBLO
PAUBLO24 mai 2017

16 jours pour développer la puissance de votre mémoire, Autres de Intelligence sociale. Université de Metz

PDF (1 MB)
181 pages
27Numéro de visites
Description
16 jours pour développer la puissance de votre mémoire
20points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu3 pages / 181
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 181 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 181 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 181 pages
Télécharger le document
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 181 pages
Télécharger le document
Microsoft Word - pages_01_fin.doc

1

2

Leçon 1

DECOUVREZ

VOTRE MEMOIRE

3

LA MEMOIRE : LA CHOSE AU MONDE LA MOINS BIEN PARTAGEE

Qui ne s'est jamais plaint, à un moment ou à un autre, des défaillances de sa mémoire ? Bien souvent, d'ailleurs, nous ne parlons de notre mémoire que pour en déplorer les oublis malencontreux. Combien de fois avez-vous entendu ces phrases ou les avez-vous prononcées vous-même : "Ah ! J'ai le mot sur le bout de la langue, vraiment c'est trop bête!..." ou "Plus ça va et moins j'ai de mémoire." Ou encore : " Ne comptez pas sur moi pour vous le rappeler, je n'ai jamais eu de mémoire !" Autant de petites phrases anodines qui en disent long... sur notre résignation ! On loue l'extraordinaire, l'incompréhensible bonne mémoire que possède tel ou tel membre de notre entourage et on se lamente sur la faiblesse de la nôtre comme si sa seule particularité était justement de ne pas remplir son rôle. "Ah, si j'avais moi aussi une mémoire infaillible, si je faisais partie de ce club très sélect de gens qui emmagasinent apparemment sans effort le moindre nom, le moindre chiffre, dans les tiroirs bien ordonnés de leur mémoire ! Mais c'est impossible, il faudrait un miracle !" Voilà, le grand mot est lâché ! Et il est vrai qu'aux yeux du commun des mortels, avoir une excellente mémoire relève du miracle. Un don du ciel qu'on a ou qu'on n'a pas et qui, comme tout don qui se respecte, ne s'acquiert pas. Eh bien, il serait temps de vous débarrasser de certaines idées fausses : sachez que nous ne naissons pas avec une mémoire déjà constituée, limitée, une mémoire fixée une fois pour toutes et à laquelle nous ne pourrons jamais rien changer. Il n' y a pas une fatalité de la mauvaise mémoire. Si l'on a tendance à croire que la mémoire peut se détériorer, on oublie trop souvent qu'elle peut aussi se développer ! Nous reviendrons, à la fin de cette première leçon, sur cette idée fondamentale et sur la nécessité de changer, en quelque sorte, votre état d'esprit face à la mémoire. Convenons d'ores et déjà que l'entreprise ne sera pas trop ardue ni désespérée puisque vous avez décidé de vous procurer et de lire cet ouvrage. Cela démontre que vous n'êtes pas résigné. Et je vous en félicite.

LES PETITS OUBLIS QUI FONT LES GRANDS SOUCIS

Oui, vous les connaissez toutes ces situations gênantes, embarrassantes qui vous plongent dans un soudain état de malaise et, peut-être, vous exaspèrent. Ces situations qui, dans votre vie quotidienne, se font un malin plaisir de vous rappeler les faiblesses de votre mémoire. Qu'elles soient anodines, apparemment sans importance ou qu'elles interfèrent négativement dans votre vie professionnelle, qu'elles surviennent fréquemment ou sporadiquement, vous voilà bien contraint d'admettre qu'elles vous empoisonnent l'existence ! Vous vous trouvez à une soirée et, soudain, vous avez à présenter une personne que vous avez déjà vue quelque part mais dont le nom vous échappe totalement. Déjà, le malaise est grand. Mais quand la personne en question s'avance vers vous avec un grand sourire en vous appelant par votre prénom, vous sentez que vous perdez pied définitivement !

4

Et que dire des chiffres, de ces affreuses statistiques qui tout à coup vous échappent et que vous auriez tant voulu donner séance tenante pour appuyer votre propos. Véronique a une réunion importante où elle doit exposer aux directeurs des ventes de la compagnie pour laquelle elle travaille, un dossier qu'elle a suivi personnellement et qu'elle connaît d'ailleurs parfaitement. Elle s'est préparée avec soin et tout va bien. La démonstration est brillante jusqu'au moment où elle doit citer une statistique importante...rien. C'est le trou Elle bredouille et sa panique s'accentue lorsqu'elle s'aperçoit que ses notes étalées devant elle ne lui sont d'aucun secours. Elle n'est même plus capable de raisonner ! Un des directeurs vient alors à son aide et lui dit avec un air condescendant qui l'assassine littéralement : "Vous voulez dire 750 000 euro ! Tout cela n'a duré que quelques secondes mais pour Véronique, ce supplice a pris des allures d'éternité. Elle continue, bien sûr, son exposé mais le coeur n'y est plus et sa voix a perdu tout enthousiasme. La réunion terminée, Véronique est songeuse. "Pourquoi, se demande-t-elle, ma mémoire finit elle toujours par me trahir ?" Et elle pense amèrement "Lui, le directeur, c'est peut- être grâce à sa mémoire qu'il est à son poste et moi à celui d'assistante... et pourtant je suis aussi compétente que lui !" On pourrait multiplier à plaisir les exemples de ces situations embarrassantes, voire torturantes pour ceux et celles qui en sont victimes. Ah ! le tragique trou de mémoire pour l'acteur sur la scène qui a "un blanc", pour l'étudiant qui tout à coup "ne se souvient plus" devant sa feuille blanche d'examen et qui pourtant avait bien préparé celui-ci, pour la secrétaire qui ne se rappelle plus si elle a bien envoyé la lettre importante que son patron lui avait dictée la veille, et j'en passe! Pourquoi cette impression de supplice, d'ailleurs parfois étrangement disproportionnée par rapport à l'événement lui-même qui peut être fort anodin ? Pourquoi ce sentiment de révolte ? Parce que lorsque nous vivons ce genre de situation et surtout lorsque la chose se répète, nous ne pouvons que prendre conscience de l'importance de cette faculté qu'est la mémoire dans notre vie aussi bien sociale que professionnelle. Alors, histoire de nous consoler, nous nous mettons à rêver. "Et si, demain, je m'éveillais doté d'une mémoire extraordinaire, mon patron, mes collègues, mes amis n'en reviendraient pas !" Oui, mais au fait, qu'est-ce donc qu'une mémoire extraordinaire ?

LES MEMOIRES CELEBRES

Un voyage s'imposait au pays de ces êtres exceptionnels dont la mémoire prodigieuse est demeurée inscrite dans l'histoire et associée non seulement à la réussite mais aussi à la célébrité. Citons-en quelques-uns. Tous las siècles, depuis la Haute Antiquité, ont eu leurs cas de mémorisateurs prodiges. Ainsi Sénèque le rhéteur, en 400 av. J.C., pouvait réciter d'affilée jusqu'à 400 vers qu'il venait tout juste d'entendre et qui lui avaient été lus un par un par ses élèves. Attendez, ce n'est pas tout : il pouvait les déclamer en commençant aussi bien par le début... que par la fin !

5

Pic de la Mirandole, qui vécut au XVème siècle, était réputé pour sa capacité de répéter mot à mot n'importe quel texte qu'il venait d'entendre. Le philosophe anglais John Stuart Mill apprit le grec à trois ans et acquit un immense savoir qui faisait de lui l'un des hommes les plus érudits de son époque. Il suffisait à Mozart d'entendre une messe une seule fois pour qu'il la transcrive in extenso... sans se tromper d'un demi ton ou d'un demi soupir. A 14 ans, Balzac avait déjà lu des centaines d'ouvrages philosophiques et ésotériques. Il n'aimait pas l'école, s'y montrait un élève très médiocre et consacrait tout son temps à la lecture. On dit de lui que lorsqu'il écrivit la Comédie humaine, il avait en tête une véritable bibliothèque ! Ajoutons dans ce clan des "surdoués" deux hommes politiques qui possédaient une mémoire exceptionnelle... et ne se privèrent pas de s'en servir. Napoléon 1er aimait à répéter : "Une tête sans mémoire est une place forte sans garnison." Il était d'ailleurs capable de dicter huit lettres en même temps à ses huit secrétaires. Pendant cette dictée, on pouvait l'interrompre pour lui soumettre un problème auquel il prenait le temps de réfléchir avant de reprendre le fil de ses courriers. Le général de Gaulle possédait lui aussi une mémoire prodigieuse. Que ce soit lors de ses allocutions télévisées, de ses conférences de presse ou de ses discours publics, jamais on ne le vit utiliser des notes. Il avait parfaitement en tête le contenu intégral de ses discours et le fait de ne pas avoir de papiers devant lui auxquels il aurait dû se référer, accrut sans aucun doute son prestige. D'ailleurs, aujourd'hui, les hommes politiques répugnent à utiliser des notes. Ils ont compris qu'avoir une bonne mémoire contribuait largement à donner d'eux une image positive. Et nous, quelle leçon pouvons-nous tirer de ces figures célèbres ? Peut-être cette conclusion, somme toute fort constructive. Ces cas de mémoires exceptionnelles nous rappellent que l'individu est doté d'un cerveau extrêmement puissant dont il ne sait pas assez se servir ! Mais nous reviendrons sur cette idée plus tard lorsque nous aurons l'occasion de souligner le caractère illimité de notre pensée et de notre mémoire. Bien ! Cessons de rêver, quittons ces mémoires prodiges et revenons à notre problème. Dans le fond -et vous avez raison-, ce n'est pas tant une mémoire fantastique et sidérante que vous visez. Ce que vous souhaitez, c'est ne plus être trahi par une mémoire infidèle et capricieuse, qu'elle devienne non plus une ennemie, une source de méfiance mais une amie_ une alliée et peut-être un atout. C'est le but de cette méthode que de vous donner la maîtrise d'une bonne mémoire, car : "Une bonne mémoire n'est-elle pas à la base de toute réussite ?"

6

LES AVANTAGES D'UNE : MEMOIRE EFFICACE

Vous connaissez dans votre entourage au moins une personne dont vous admirez et enviez l'excellente mémoire. Vous avez pu vérifier que le fait de posséder une mémoire apparemment sans faille était un sérieux avantage pour elle. Et vous ne vous trompez pas. C'est vrai sur le plan professionnel, c'est aussi vrai sur le plan social. Que ce soit en relations d'affaires ou sur le plan strictement mondain. Se souvenir du nom d'une personne, de l'endroit où on l'a rencontrée -même si cette rencontre a été très brève- place aussitôt cette personne dans une position très favorable à votre égard. Pas plus qu'on ne saurait dire que la mémoire peut remplacer l'intelligence, on ne saurait minimiser son rôle, que ce soit dans la vie privée, sociale ou professionnelle. L'importance d'une mémoire efficace est indéniable et ce à tous les niveaux... et dans tous les domaines. Pourquoi ? Parce que sans être l'unique clé de la réussite et du bonheur, elle peut, alliée à d'autres facultés intellectuelles et qualités morales, attirer la confiance et le respect. Une bonne mémoire, fidèle et efficace, est donc une condition importante de la réussite, elle fait partie en quelque sorte des "ingrédients de base". Alors, que faire quand on souffre d'une mauvaise mémoire, quand on appréhende constamment les mauvais tours qu'elle peut nous jouer ? Doit-on croire que les portes de la réussite nous sont fermées à jamais ? Certainement pas et ce pour une bonne raison : on ne reste avec une mauvaise mémoire que si on le veut bien ! Car vous pouvez développer votre mémoire, l'améliorer considérablement jusqu'à un point qui vous étonnera ! C'est précisément le but de la méthode qui vous est proposée ici. Mais avant tout, il convient de se poser les véritables questions, histoire de faire tomber quelques tabous encombrants et de vous mettre dans l'état d'esprit mental positif qui sera la condition du succès de vos efforts.

QU'EST-CE QUE LA MEMOIRE ? QU'EST-CE QUE MA MEMOIRE ?

1- La mémoire n'est pas innée. Elle se "travaille", elle se développe, elle peut s'améliorer. On

pourrait multiplier les exemples de gens qui, dans les domaines les plus divers, ont réussi à développer une mémoire à l'origine médiocre ou réputée telle et qui ont acquis un pouvoir de mémorisation supérieur à la moyenne.

Or, ce "tour de force" est à votre portée quel que soit votre âge. Tout le monde a potentiellement une bonne mémoire mais peu d'entre nous savent l'utiliser pleinement. Ceci est d'ailleurs vrai de toutes nos facultés intellectuelles, nous "rapetissons" en quelque sorte nos possibilités faute d'une bonne hygiène mentale et nous demeurons soumis aux blocages -pour la plupart d'ailleurs inconscients- que nous pourrions pourtant lever facilement si nous nous en donnions la peine et prenions enfin les bons moyens !

7

Nous reviendrons plus en détail dans les leçons suivantes sur ces fameux blocages, surtout affectifs et émotifs, qui, à notre insu, bloquent notre mémoire et notre épanouissement personnel et aussi sur la façon, d'une part, de les assumer consciemment et d'autre part, d'en réduire l'aspect négatif. Retenons pour le moment qu'acquérir une bonne mémoire n'est pas un rêve ou ce genre de souhaits pieux qu'au fond de soi l'on sait irréalisables. Il s'agit d'un apprentissage accessible à tous et qui peut être accompli avec succès par chacun et chacune d'entre vous, quels que soient votre âge, votre profession et votre "histoire" individuelle et spécifique.

2- Notre mémoire a une puissance illimitée. Si vous pensiez que du fait que vous possédez une mauvaise mémoire, votre pouvoir de mémorisation est par là-même limité une fois pour toutes, dites-vous bien que vous étiez jusqu'à ce jour victime d'un préjugé archi-faux : avez-vous déjà réalisé que sans mémoire, il nous faudrait sans cesse tout réapprendre? N'est-ce pas elle qui fonde la personnalité ? La mémoire joue un rôle fondamental à tout instant de notre vie; sans elle, la réflexion, la pensée, l'intelligence demeureraient lettres mortes; sans elle, comment saurais-je que je suis "moi" ?

Comment croire, dès lors, qu'une faculté aussi fondamentale, aussi vitale, peut être limitée ? Bien sûr, je vous entends déjà m'objecter: "Mais tout de même, il y a des moments où j'ai l'impression que ma mémoire est trop remplie, qu'elle n'en peut plus !" Et si le problème était tout autre ? Si cette fâcheuse impression n'était pas due aux prétendues "limites" de votre mémoire mais au fait que vous l'utilisez mal ? C'est précisément l'un des objectifs de cette méthode : vous faire comprendre, "toucher du doigt" l'extraordinaire potentialité de votre mémoire -aussi mauvaise que vous la pensiez pour l' instant- et vous convaincre que vous pouvez être l'artisan de sa santé et de son développement. Comment ? En suivant la démarche qui vous sera proposée, en faisant preuve de patience et surtout de persévérance. les exercices que vous trouverez dans cette méthode ne sont ni ardus, ni fastidieux. Vous constaterez même qu'ils sont divertissants et agréables à exécuter. Vous vous imaginez peut-être qu'ils vous demanderont cinq heures de travail par jour ? Eh bien, non : dix à quinze minutes vous suffiront quotidiennement pour obtenir bientôt des résultats rapides, encourageants et définitifs qui étonneront votre entourage et vous mettront sur la voie de votre propre épanouissement et de la réussite ! Toutefois, sachez tout de suite qu'il existe un cas, un seul, dans lequel la présente méthode ne vous sera d'aucune aide. Ce cas est le suivant : vous commencez par parcourir cette méthode, vous en lisez quelques chapitres et vous la refermez en vous disant : "Ah oui, ça a l'air bien. Dès que j'aurai un peu de temps, je vais m'y mettre". Et en attendant, vous la rangez soigneusement. Dans ce cas, cette méthode ne vous servira à rien. Car souvent remettre au lendemain c'est remettre à jamais.

8

TEST : VERIFIEZ VOS IDEES VRAIES OU FAUSSES SUR LA MEMOIRE

VRAI FAUX

1 Apprendre par coeur est une excellente méthode pour améliorer les qualités de votre mémoire.

2 Il vaut mieux travailler sans relâche deux heures plutôt que de faire une ou deux pauses.

3 Il vaut mieux travailler sans relâche deux heures plutôt que de faire une ou deux pauses.

4 L'oubli peut être bénéfique.

5 Pour apprendre une leçon, il est bon de la segmenter en petits morceaux

6 La mémoire est fidèle

7 Nous possédons plusieurs mémoires

8 On retient mieux un résumé que la leçon en entier

9 La mémoire nous est donnée à la naissance

10 La mémoire ne dépend ni de notre sensibilité ni de notre santé, elle est indépendante

11 On retient mieux ce qui nous impressionne

9

12 Si nous subissons un choc émotif violent, nous oublions ce qui s'est passé dans les minutes ou les heures qui l'ont précédé

13 La respiration joue un grand rôle dans notre capacité à mémoriser

14 Une bonne mémoire retient tout (chiffres, noms, bruits, odeurs, textes, etc.)

15 Notre mémoire, de toute façon, retient ce qu'elle veut et oublie le reste

16 La mnémotechnie est une science peu sérieuse et qui fait sourire les spécialistes de la mémoire

17 La mémoire est liée à notre personnalité

(Corrigé page 310)

REGLES A RETENIR Cessez de considérer votre mémoire sous ses seuls aspects négatifs. Changez votre attitude mentale face à votre mémoire et souvenez-vous que : La mémoire n'est pas immuable. Son potentiel est illimité. Son devenir n'est pas de rétrécir mais de se développer. Il vous appartient et à vous seul, en suivant cette méthode, de l'améliorer. Alors, vous voyez bien, vous n'avez pas le droit d'attendre plus longtemps !

10

Leçon 2

COMMENT FONCTIONNE

VOTRE MEMOIRE

11

SOUVENIRS ET OUBLIS…

Il est dommage de voir des personnes étudier, travailler à se perfectionner en se donnant beaucoup de mal sans atteindre de bons résultats parce qu'elles oublient très vite ce qu'elles apprennent. Il est certain qu'oublier est nécessaire; autant vivre SANS MEMOIRE est impossible, autant vivre SANS OUBLI est impossible. Il serait tout à fait inimaginable d'avoir en tête tous nos souvenirs présents avec la même intensité. Le rôle de la mémoire est justement à la fois de garder et de trier. Vous connaissez les émissions où l'on invite une personne à venir évoquer ses souvenirs de collège ou de lycée. Vingt ans après, une photo fait remonter à la surface des souvenirs qui étaient restés enfouis au plus profond d'elle et voilà qu'elle s'écrie: "Ah oui: je me souviens très bien, la petite blonde à côté de moi, c'était Christine, on adorait faire des farces... "Et c'est toujours un émerveillement, une sorte d'éblouissement que ces souvenirs qui arrivent, fulgurants, jusqu'à nous, de si nombreuses années après... Petit exercice pratique que vous pouvez faire seul ou avec des amis : "LAISSEZ AFFLUER LES VIEUX SOUVENIRS". - Prenez votre album de famille et regardez avec attention vos plus anciennes photos et même celles de vos parents, grands-parents et arrière-grands-parents. - Si vous possédez de très vieilles lettres, amusez-vous à les relire. Quelquefois, une simple carte de voeux, une carte postale reçue d'un pays lointain, une lettre d'enfant écrite d'un camp de vacances, etc. - Cherchez dans votre discothèque des disques que vous n'écoutez plus depuis longtemps et faites-vous une petite soirée rétro... Si vous avez du mal à faire cet exercice, regardez une photo, fermez les yeux et gardez l'image en vous. Relaxez-vous, respirez bien à fond, faites bouger l'image et laissez venir. Très vite, vous constaterez combien de souvenirs sont prêts à resurgir avec beaucoup de vivacité, de couleurs, de tonalités. Cet exercice n'avait pour but que de vous faire prendre conscience que de nombreux souvenirs "oubliés" sont en fait encore très présents en vous et souvent très vivaces.

Oublier n'est pas destruction de souvenir, c'est un souvenir que nous sommes incapables de faire resurgir sans l'aide d'un

stimulant extérieur. L'oubli est donc utile au bon fonctionnement de la mémoire

lorsqu'il est utilisé à bon escient. Si trop de souvenirs empilés saturent la mémoire, trop d'oublis

la vident.

12

LES ENNEMIS DE LA MEMOIRE…

Avant de connaître les alliés de votre mémoire, voyons d'abord quels sont ses ennemis irréductibles. Les connaître c'est se donner le moyen de les chasser avec succès :

1. Notre pensée peut être un obstacle au bon fonctionnement de la mémoire. Si nous ne lui faisons pas confiance, elle en sera affectée. Si nous n'en voyons que les aspects négatifs, nous ne chercherons pas à développer les aspects positifs restés inconnus. Vouloir développer notre mémoire suppose que l'on se connaisse bien soi-même. Il faut orienter notre pensée vers ce que nous faisons facilement, avec plaisir et avec succès, pour pouvoir ensuite développer nos points faibles.

2. Un objectif flou ou trop élevé perturbe notre facilité à retenir ce que nous apprenons. Prenons le cas de l'apprentissage d'une langue le fait de vouloir immédiatement avoir un accent irréprochable, et une façon de parler parfaite, bloque tout processus d'apprentissage. Si vous lisez un livre pour le plaisir, vous ne faites pas fonctionner votre mémoire de la même façon que si vous le lisiez pour un travail. Si ce travail consiste à .en faire un résumé, vous mettez en oeuvre votre esprit de synthèse; si vous devez en faire un compte rendu critique, vous mettez en oeuvre votre esprit de synthèse et d'analyse. Si vous avez lu votre livre comme un roman policier pour passer le temps, vous aurez du mal ensuite à faire un bon compte rendu.

ET SES ALlIES

Votre mémoire a besoin d'alliés :

- Vos aptitudes personnelles qui déterminent certains types de mémoire.

- Un but réel, déterminé. Elle a besoin de savoir où elle va pour s'organiser selon les circonstances. Vous devez connaître le degré de mémorisation que vous désirez atteindre, car il varie selon les cas.

Connaissez-vous vos aptitudes personnelles ? Dans nos gènes, un programme a été inscrit; nous en développons certains aspects, nous en laissons tomber d'autres. C'est ce que nous appelons "les dons innés". Il est plus facile de développer des aptitudes pour lesquelles nous nous sentons plutôt doués et nous pouvons élargir notre champ d'expérience et en acquérir d'autres. Ce procédé est plus efficace que de vouloir à tout prix développer des aptitudes que l'on n'a pas, sans se servir de celles qui nous ont été léguées. Notre mémoire génétique peut voler au secours de notre mémoire consciente...

13

Avec elle, notre mémoire prend ses racines très loin dans le temps... Il y a des milliers d'années. Les découvertes de la chimie sur le cerveau ont montré l'importance de cette mémoire et comment une meilleure connaissance de nos qualités naturelles pourrait nous aider à développer nos apprentissages conscients. Un individu qui n'a aucun sens de l'équilibre ne choisira pas de marcher sur un fil pour réussir dans la vie: vous êtes naturellement doué pour le dessin, cela peut vous ouvrir des portes pour certaines carrières. Vous pouvez décider de ne pas choisir d'utiliser ce don mais l'inverse est difficile. On ne devient pas "artiste", si l'on n'a pas au départ une certaine facilité à manier le crayon, le pinceau ou le ciseau du sculpteur. Que ce soit pour notre travail, pour notre vie personnelle, nous devons connaître ce qui nous convient le mieux comme mode d'expression, cette connaissance de soi-même est à la base de l'accroissement possible de notre expérience. NOUS CONNAITRE MIEUX NOUS AIDE A CONNAITRE MIEUX LA NATURE DE NOTRE MEMOIRE.

TEST : ETES-VOUS UN VISUEL ?

TEST N° 1 : Voici une liste de mots. Lisez-la attentivement à deux reprises. Puis couvrez-la et écrivez dans l'ordre où ils vous viennent le maximum de mots :

Chaussure. encore. tableau. énergie. complet. travail. voile. tremblement. étoile. difficile. réunion. départ. cheville. terre. collègue. neige. accident. train. théâtre. océan.

Entre 15 et 20 Bonne mémoire visuelle. Entre 10 et 15 Vous êtes dans la moyenne. En-dessous de 10 Vous avez intérêt à améliorer votre mémoire visuelle.

14

ETES-VOUS VISUEL ET LOGIQUE? Tests questions insolites 1. Par quelle lettre (G, B, N ou F) doit-on remplacer le point pour obtenir les initiales de trois mots célèbres ? 2. En quelques secondes, calculez combien vaut ce bonhomme ?

30, 28, 6, 20. 3. Quelle lettre devez-vous choisir entre G – D - E – L – N pour compléter la suite de 12 mots qui se répètent inlassablement au fil des ans: JFMAMJJASON 4. Quel nombre mettre dans l'emplacement vide pour que l'ensemble des fractions fasse un tout homogène ? 12, 45, 16 ou 8 ? 6 11 72 132 8 84 96 5. L'eau qui passe sous ce pont est-elle celle de la Loire, de la Garonne, du Var ou du Rhône ?

L E .

15

6. Ces lettres dans le désordre sont celles des noms et prénoms d'une vedette qui a joué dans : - La Comtesse aux pieds nus

- Panche Villa - Apocalypse now - Le Dernier Tange à Paris.

7. Quelle lettre. C. B. R. ou A ajoutée à ces quatre mots permet d'en former quatre autres:

BAS AVE LOI AIL 8. Ces deux grilles semblent identiques. Pourtant il y a plusieurs erreurs. Combien ? 5 ? 3 ? 4 ? ou 7 ? Répondez en moins d'une minute.

NRA BMR NAL DOO

16

9. En quelques secondes voyez quel nom d'acteur de cinéma vous pouvez former avec ces lettres: AGI 1. Rochefort NNN 2. Depardieu. RI 3. Trintignant TTT 4. Constantine

10. Trois de ces quatre groupes de lettres ont un anagramme dans le dictionnaire. Lequel n'en a pas? Exercice à faire en moins de 30 secondes.

1 CRAM

2. NIPO

3 NEDO

4 FOAC

BUT : Ces questions insolites permettent de tester à la fois la qualité de votre mémoire visuelle et de votre logique. Souvent, nous avons du mal à lier les deux. En développant à la fois nos dons d'observation et de raisonnement, nous nous donnons des outils pour combler les trous de mémoire. . . Corrigé page 312. REGLES A RETENIR Nos tendances naturelles influencent la qualité, la force et la durée des souvenirs. D'emblée, nous sommes portés à préférer tel ou tel sens plutôt que tel autre. Il est raisonnable de compenser les sens défavorisés en les entraînant volontairement. Si vous êtes un visuel, pensez à entraîner votre mémoire auditive ou verbale.

17

Leçon 3

SACHEZ TIRER PROFIT DE

VOS DIFFERENTES

MEMOIRES

18

COMMENT FAVORISER VOTRE MEMOIRE VISUELLE

Avant toute chose, veillez à respecter les règles d'hygiène élémentaires pour garder votre vue en bonne forme. La lumière du jour demeure la meilleure pour travailler mais un bon éclairage judicieusement choisi et orienté ne devrait pas affecter votre vue. N'oubliez pas de faire des contrôles ou examens de la vue, c'est elle qui transmet l'information et son rôle est très important.

informations..... …..mémoire Si vous êtes un visuel, vous avez déjà tendance à porter votre attention sur les images, les schémas, les dessins, les symboles. Vous spatialisez ce que vous voulez retenir. Attention, ne le faites pas trop vite ou machinalement sous prétexte que vous faites confiance à votre mémoire visuelle. Améliorez-la en prêtant plus d'attention aux dessins ou schémas que vous voulez retenir. Amusez-vous à affiner votre observation. Si vous êtes un visuel mais insatisfait. Que faire ? Prenez l'habitude d'utiliser des images comme support de mémorisation. Pour que cela devienne une "bonne habitude" vous devez d'abord le faire consciemment : utilisez des schémas, des figures, des tableaux, des tables des matières, visualisez des ensembles. Si vous désirez retenir un texte, transposez-le "en spectacle". Faites travailler votre imagination pour qu'elle produise des "images-supports".

LA MEMOIRE DU GESTE RENFORCE LA MEMOIRE VISUELLE

Faites venir la mémoire gestuelle au secours de la mémoire visuelle. Comment ? C'est très simple. Vous l'avez déjà fait automatiquement. - Vous avez un nom difficile à retenir : "porphyrogénète". Vous éprouvez le besoin de l'écrire pour mieux le fixer dans votre mémoire.

19

Vous étudiez avec un crayon à la main, vous griffonnez un schéma, une figure; vous dessinez des plans généraux. Vous liez le geste à la vue. Vous écrivez pour mieux voir. Utilisez la couleur. Ceci vous permettra de clarifier votre travail et surtout de le rendre plus agréable à consulter. L'écriture et le dessin jouent un rôle important dans la mémorisation car le fait d'écrire ou de dessiner renforce la fixation du souvenir. Tout simplement parce que l'enregistrement se fait en deux phases. 1ère phase : Vous êtes d'abord obligé d'enregistrer ce que vous voulez reproduire.

A- Lecture B- Enregistrement des informations lues2ème phase

Pour dessiner, vous êtes obligé d'évoquer ce que vous venez de voir. Ceci provoque une deuxième phase d'enregistrement.

A- Evocation des informations précédemment lues phase 1.

B- Lecture des informations que l'on écrit (simultanément et automatiquement à l'écriture, il y a lecture).

C- Nouvel enregistrement des informations écrites.

Ces schémas nous font comprendre tout l'intérêt des dessins et des résumés par écrit. En effet, on constate que pour faire un résumé, il faut d'abord avoir lu et enregistré les informations (c'est la phase 1).

20

Ensuite, il faut les évoquer pour les écrire, et en les écrivant, il y a lecture, ce qui provoque un nouvel enregistrement (c'est la phase 2). Petit jeu pour entraîner votre mémoire visuelle et gestuelle FAITES VOS FICHES 1. Découpez dans du papier des fiches de la grandeur d'un jeu de cartes à jouer. 2. Dessinez des schémas ou des figures se rapportant à la matière que vous désirez mémoriser. Mettez des couleurs. Il ne s'agit pas d'exécuter une oeuvre d'art. Cela doit être clair et précis pour vous. Simplifiez, cela vous aidera à gagner du temps pour retenir. Vous pouvez également noter sur ces fiches une date, un nom ou un lieu. 3. Notez-en quelques mots au bas de chaque fiche sa signification. Repliez-la afin de cacher la réponse lorsque vous regarderez le dessin. 4. Conservez ces fiches et jouez à les reconnaître dès que vous aurez quelques minutes :

A. Retournez toutes vos fiches afin que les dessins soient cachés. Tirez-en une au hasard, regardez le dessin et trouvez-en la signification.

B. Si vous ne trouvez pas, dépliez le bas, mais n'optez pour cette solution qu'après avoir bien cherché.

Cette façon de procéder est excellente pour améliorer votre mémoire. De plus, c'est un jeu agréable. Vous pouvez d'ailleurs compter le nombre de bonnes réponses et battre votre précédent record. C'est aussi un bon moyen pour réviser une matière en vue d'un examen.

EXERCICES POUR AMELIORER VOTRE MEMOIRE

VISUELLE

1. Prenez un dessin (ou une photocopie) Regardez-le pendant 1 minute environ. Observez d'abord l'ensemble puis les détails. Cachez-le. Essayez de le reconstituer de mémoire. Au fil de votre entraînement, diminuez progressivement le temps d'observation. le but est de pouvoir reconstituer le maximum d'éléments en regardant le dessin le plus rapidement possible. 2. Vous pouvez vous entraîner dans la rue, en observant les vitrines que vous voyez chaque jour et que vous croyez connaître parfaitement. Les affiches sont aussi un excellent support visuel que vous pouvez VOIR d'un seul coup d'oeil. C'est, d'ailleurs, le propre de la publicité. Une fois que vous l'avez vue, repassez dans votre tête ses éléments : texte, couleurs, détails des personnages ou de 'objet, etc.

21

Ces exercices sont simples et agréables à faire. En jouant à améliorer votre mémoire visuelle, vous l'exercez et vous lui redonnez vie. Faites cet exercice au moins une fois par jour pendant un mois.

TESTEZ VOTRE MEMOIRE VISUELLE

Ex. 1 : Observez ces objets pendant 2 minutes puis répondez aux questions qui suivent. Les questions se trouvent page suivante.

22

a) Quel était le titre du livre ? b) La paire de lunettes était-elle trop grande par rapport à la pipe, ou était-ce l'inverse ? c) Parmi ces dix objets, deux entrent dans la catégorie vestimentaire. Lesquels ? d) Parmi ces dix objets, deux entrent dans la catégorie mobilier. Lesquels ? e) La pipe était-elle allumée ? f) Quel est l'ustensile représenté ? g) Combien de bûches y avait-il dans le feu ? h) Les lunettes étaient-elles carrées ou rondes ? i) Un objet comestible est représenté. Lequel ? Vérifiez vos réponses en consultant à nouveau les dessins. Si vous n'avez pas su répondre à au moins 5 questions, faites cet exercice au moins 2 fois par jour pendant un mois.

LA MEMOIRE AUDITIVE

En classe, il arrivait sans avoir appris ses leçons... et pourtant il pouvait quelquefois répondre sans erreur. S'il avait la chance d'être interrogé dans les derniers, il avait eu le temps d'apprendre en écoutant. A l'issue d'une conférence, d'une réunion, d'une séance d'informations, elle n'a aucun problème à faire un compte rendu avoir pris de notes au préalable. Et vous... êtes-vous UN AUDITIF ? Oui, si vous faites partie de ces personnes qui : • reconnaissent un présentateur de radio au timbre de la voix, à sa façon de parler... • retiennent plus facilement les informations entendues à la radio, à la télévision, ou dans une

conversation, que celles lues dans un journal ou une revue. • lisent à haute voix pour mieux retenir. • ont une oreille "musicale". • aiment visiter les musées avec un guide. • retiennent très vite les histoires racontées aux enfants, les histoires drôles, les chansons... • ont besoin de parler à quelqu'un de ce qu'elles viennent de lire ou de voir. Dans ce cas, vous utilisez beaucoup votre oreille comme moyen d'enregistrer les informations qui vous parviennent et qui vous intéressent. Si vous êtes un auditif satisfait, vous gagnerez à améliorer les autres types de mémoire qui sommeillent en vous. Si vous êtes un auditif insatisfait, travaillez d'abord à améliorer votre oreille puisque "savoir écouter" est une qualité essentielle pour l'apprentissage et spécialement pour vous :

informations........ …..mémoire

23

COMMENT AMELIORER VOTRE MEMOIRE AUDITIVE

Vous avez pris conscience que c'est ce type de mémoire qui vous sert le plus et avec le maximum d'efficacité. Vous avez donc intérêt à alimenter votre mémoire par transmission sonore. Le magnétophone Enregistrez les parties importantes ou difficiles de ce que vous devez étudier pour pouvoir ensuite les écouter et les mémoriser. Vous pouvez écouter l'enregistrement dans un état de relaxation qui est particulièrement propice à l'apprentissage (cette technique sera exposée plus loin dans cet ouvrage). Ecoutez la radio ou la télévision, vous retiendrez plus d'informations en peu de temps. Vous êtes une personne dont la profession exige de nombreux contacts avec le public. Ce n'est pas par hasard que vous avez choisi ce travail. Les multiples conversations, les réunions auxquelles vous êtes sans cesse confronté ne vous gênent pas, vous vous y retrouvez aisément, et vous exercez sans cesse votre oreille. Si votre profession ne vous permet pas d'exercer votre oreille aussi fréquemment, utilisez des petits "trucs".

Lisez à haute voix

Cette méthode vous permet de renforcer votre mémoire visuelle par la mémoire auditive. Le grand LINCOLN dont la mémoire était prodigieuse utilisait ce principe de la lecture à haute voix. Faites comme lui, servez-vous de tous les moyens pour augmenter votre mémoire. Toutes les personnes qui, professionnellement, ont besoin de leur mémoire, se servent de ces principes, notamment les acteurs et les conférenciers. Ils apprennent leur texte en le lisant à haute voix. Souvent, ils se servent d'un magnétophone. Pour améliorer votre mémoire auditive

Ex. 1 : Ecoutez une pièce musicale avec ou sans paroles. Puis fredonnez le début, et faites-le rejouer. Stoppez le disque (ou la cassette), et fredonnez la suite. Faites-la rejouer, puis arrêtez encore le disque (ou la cassette), et fredonnez la fin. Vous pouvez aussi fredonner le morceau une quinzaine de secondes, vérifier, fredonner quinze autres secondes, revérifier, et ainsi de suite jusqu'à la fin.

Ex.2 : Reconstituez mentalement la dernière conversation que vous avez eue.

24

Ex. 3 : Ecoutez une interview à la radio ou à la télévision, et répétez mot à mot les questions de l'interviewer avant que l'interviewé ait le temps de répondre.

Ex.4 : Reconstituez mentalement la voix de toutes les personnes que vous connaissez. Ex. 5 : Les yeux fermés, pensez à un objet commençant par la lettre A et produisant un bruit

ou une sonorité quelconque (par exemple arme à feu, automobile). Puis reconstituez le son ou le bruit qui s'y rattache. Continuez ainsi jusqu'à la lettre Z (exemples: B = bille, C = clarinette, D = la note Do, E = extincteur de fumée, F = flûte, G = guitare, etc.).

Ex. 6 : 1. Utilisez un magnétophone avec un texte enregistré sur cassette ou bien un poste de

radio. Choisissez une émission parlée. Ecoutez ce texte en mettant le niveau sonore de votre appareil le plus bas possible et en le réduisant jusqu'à ce qu'il devienne inaudible. Faites cet exercice pendant 3 à 5 minutes, répétez-le 3 à 4 fois par semaine pendant 4 à 6 semaines.

2. Ensuite, faites ce même exercice dans une ambiance envahie de bruits parasites

(musique, bruits de la rue...). Ici, le but est d'améliorer votre capacité de concentration auditive.

En faisant ces exercices régulièrement pendant 4 à 6 semaines chaque fois, vous serez surpris de la rapidité et de l'importance des changements obtenus. Ces exercices sont agréables à faire et très stimulants. MEMOIRE AUDITIVE ET MEMOIRE VERBALE N'hésitez pas à parler de vos projets, de vos "sujets d'étude". En parlant avec quelqu'un, vous vous entendez et vous entendez l'autre. Cela vous aidera à fixer certains points qui vous échappent. Vous pouvez renforcer votre mémoire auditive par la mémoire du geste. Par exemple, si vous êtes professeur et que vous préparez un cours magistral que vous craignez d'oublier, exercez-vous, en imagination, devant vos élèves. Reconstituez le décor et donnez votre cours comme si vous y étiez. Restez assis, marchez, écrivez au tableau, faites les gestes que vous feriez... cela vous aidera à fixer les mots, les phrases, les idées... Si vous devez apprendre un texte à haute voix, faites comme l'acteur, ponctuez-le par des gestes, surtout si ce texte décrit une action.

commentaires (0)
Aucun commentaire n'a été pas fait
Écrire ton premier commentaire
Ceci c'est un aperçu avant impression
3 shown on 181 pages
Télécharger le document