AU BONHEURE DES DAMES, Questions d'examen de French language. Balducci
pseudomary
pseudomary16 mai 2017

AU BONHEURE DES DAMES, Questions d'examen de French language. Balducci

DOCX (16 KB)
1 page
44Numéro de visites
Description
questionario Emile Zola scritto in francese, può essere utile per ripetere l'autore e il suo pensiero
20 points
Points de téléchargement necessaire pour télécharger
ce document
Télécharger le document
Aperçu1 page / 1
Télécharger le document

AU BONHEURE DES DAMES – COMMENTAIRE DIRIGE MARIACHIARA AMATO VHCOMPREHENSION

1. Dans cet extrait, Zola décrit l'attitude des dames dans le magasin pendant les soldes. Avec les m ots: "volupté"(l.5) "désir contenté"(l.5) "arracher des articles"(l.19) "battant de désir"(22) on peut comprendre que le désir est le thème le plus important dans cet extrait, en effet on peut parler du désir de la possession de l'objet et la pulsion d'achat.

2. "Sa création apportait une religion nouvelle, les églises que désertait peu

à peu la foi chancelante étaient remplacées par son bazar[…]La femme venait passer chez lui les heures vides, les heures frissonnantes et inqui ètes qu’elle vivait jadis au fond des chapelles". Avec cette expression, Zola fait une comparaisons entre le magasin de Mouret et les églises. Son magasin était fréquenté comme une église, en effet, les dames, au lieu d'aller dans les chapelles à prier, allaient acheter les vêtements.

3. Avec cette métaphore: "Il avait conquis les mères, elles-mêmes, il régnait sur toutes avec la brutalité d’un despote, dont le caprice ruinait des ménages. " l'auteur approche l'image de Mouret à l'image d'un despote qui "contrôle" les femmes. Les relations qui entretient Mouret avec les femmes peuvent être vue comme des relations serviteur - maître. Il "possède" les femmes, qui doivent à tout prix aller dans son magasin à acheter.

4. L'expression "la clientèle, dépouillée, s’en allait à moitié défaite" s'oppose à la phrase “C’était lui qui les possédait de la sorte, qui les tenait à sa merci, (…). Il avait conquis les mères, elles mêmes, il régnait sur toutes avec la brutalité d’un despote, dont le caprice ruinait des ménages" Parce que

5. Cet extrait marque le succès de Mouret parce qu'on peut lire un portait d'un homme qui à réussi, qui est aimé par les femmes, qui est vu comme un "Roi" et qui réussit à exaucer les désires des femmes. En plus cet extrait annonce aussi la fin du roman parce que l'expression "il se sentit le maitre une dernière fois" fait nous comprendre que son activité à été remplacé par un amour.

INTERPRETATION

1. Le narrateur adresse aux femmes des critiques voilées. Il, en décrivant l'attitude des femmes dans le magasin, nous fait comprendre qu e les femmes sont trop attachée aux biens matériels. Elles sont disposées à tout à fin d'acheter des vêtements, aussi à se déshabiller.

2. Le registre de ce texte est épique parce qu'on peut relever beaucoup de phrases longues, on retrouve des métaphores, des comparaisons, des hyperboles. Cet registre ch erche à provoquer l'admiration et l'enthousiasme du lecteur.

commentaires (0)

Aucun commentaire n'a été pas fait

Écrire ton premier commentaire

Télécharger le document